Muileata : Diamond Mine


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Amilia Farrow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amilia Farrow

avatar

Féminin Nombre de messages : 11
Maître/Esclave de : Allan Arlind
Végétal / Pouvoir : Elle voit dans le noir! Craignez ce pouvoir! XD
Métier : Esclave..? C'est un métier? O.o
Date d'inscription : 08/11/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Innactif
Position du personnage: Voir règlement

MessageSujet: Amilia Farrow   Jeu 8 Nov - 7:42

Nom : Farrow
Prénom : Amilia
Sexe : Féminin
Age : 17ans
Nationalité : Irlandaise
Pouvoir : La facultée de voir dans le noir

Sexualité : Non déterminée pour le moment
Age au quel votre personnage est devenu esclave : 16 ans
Comportement avec son maître : Sa relation était très amère suite à ce qu'elle considère comme une trahison de la part de ses maîtres, mais maintenant, on ne sait pas...

Description physique : Amilia a de longs cheveux châtains, aux reflets roux, qui descendent en une longue cascade jusqu'à atteindre ses reins. Lorsqu'ils atteignent la fin de leur course, ses derniers sont légèrement courbés. Sa chevelure est pourtant très fine et légère, tout comme les traits de son pâle visage. La jeune femme camoufle souvent un léger sourire, prononcé par ses lèvres justes assez rosées. Ses yeux, ambrés, parcourent fréquemment les alentours, alors qu'une main furtive replace sa tignasse. Sa peau est douce, comme son regard, et son nez légèrement retourssé.
L'adolescente abhorre un style vestimentaire qu'elle a hérité de Mary, avant qu'elle ne meurt. N'ayant pas le physique qu'elle aurait aimé, la femme menue aimait bien faire porter des corsets, aux motifs celtiques, ainsi que des jupes à Amilia, qui ne s'en ai jamais plaint. D'ailleurs, bien que ses vêtements sont maintenant usés par les travaux dans les mines, elle n'a jamais cessé de porter des jupes noires accompagnées de hauts aux teintes noires ou bourgogne.


Description psychologique : Amilia n'apprécie, certes, pas l'esclavage. Elle est cependant bien élevée et sera s'y plier. On peut donc dire de la donzelle qu'elle est soumise, mais il ne faut pas se laisser prendre à son jeu. S'il y a bien quelques chose qu'elle a apprit avec ses expériences du passés, c'est que pour vivre bien, il faut obtenir les faveurs des maîtres. Elle n'a donc, celon elle, aucun autre choix que de se montrer manipulatrice. Égoïsme à la base, elle n'hésitera donc pas à piler sur les autres, dénnoncer pour obtenir de meilleures conditions. Évidemment, elle réalisera probablement qu'elle devrait soutenir les seins au lieu de les écrasers, mais il faut lui laisser du temps... En fait, il faut voir Ami comme une enfant gâtée à qui on a tout enlevé d'un coup. Il est sûr qu'elle veut tout récupérer, mais elle s'habitura et s'en passera, Et seulement lorsqu'elle aura comprit que la luxure n'est pas nécéssaire, seulement là tous pourront réaliser à quel point la demoiselle est douce et tendre à l'intérieure, comme elle l'était avec Mary...

Histoire : Amilia n'aurait jamais eu d'histoire, rien à raconter, si ce ne fut été d'une humaine prénommée Mary...

Tout commença le jour du mariage de Mary et John. Pour célébrer l'union de leur cadette, les parents de Mary offrir au jeune couple un vampire, ainsi qu'un peu d'argent pour qu'ils puissent s'acheter un falmaris. De leur côté, les parents de John firent de même, offrant une somme d'argent plus modeste en raison de la demeure qu'ils leurs laissaient. Le jeune couple avait donc de quoi partir dans la vie, ils n'auraient pas pu demander mieux. Trois mois à peine après leur lune de miel, la femme tomba enceinte. Leur vie était parfaite, ils étaient si heureux. Malheureusement, comme dans toute famille parfaitement heureuse, un grand malheur doit sévir. Lors de l'accouchement, neuf mois plus tard, de l'enfant, les médecins durent prévenir les Farrow, c'était le nom de famille de John, que l'enfant souffrait d'une maladie cardiaque grave; si elle dépassait l'âge des trois ans, elle serait tirée d'affaire.
J'immagine que vous vous doutez que la fillette, nommée Amilia, ne passa pas le cap des trois ans... Mary eut d'ailleurs beaucoup de mal à s'en remettre, d'autan plus qu'on découvrit que l'accouchement avait affecté son utérus, ce qui la rendait infertile. Elle était condamnée à ne jamais avoir d'enfant, les rires et les airs d'Amilia resterait à jamais gravés dans sa mémoire comme un funeste souvenir...
Les années passèrent, cinq années? Non six, six années passèrent... Les deux vampires leur ayant été donné, Jane et Ryan de leur prénom, se rapprochait de plus en plus pour finalement tombé en amoureux l'un de l'autre. Et comme de fait, au bout d'une autre année, Jane tomba enceinte. Lors de la période de gestation, Ryan sacrifia de ses rations pour que l'enfant naisse en santé, ce qui fut. Ève, c'était un joli nom pour une jolie petite fille. Le visage d'Ève fit rapidement frémir Mary, les yeux, le nez et même la bouche de la jeune vampire lui rappelait attrocément les traits de sa défunte fille.
Ses deux parents sacrifièrent tous ce qu'ils avaient pour qu'Ève grandisse dans le plus d'abondance qu'ils pouvaient lui offrir, le jeûne que Ryan fesait le rendait d'ailleurs malade, et il finit par en mourrir. Avec un enfant de six ans, ne pouvant pas travailler à la mine, et une femme, les Farrows achetèrent un nouvel esclave, mais la chimie n'était plus la même et John envisageait maintenant de faire travailler la progéniture des vampires, et c'est là que Mary changea la destinée de l'enfant.
Le rire de la vampire, son sourir, ses expressions, tout les airs de sa défunte Amilia, elle ne pouvait pas laisser cet enfant travailler dans de si mauvaises conditions; elle voulait élever Ève comme son propre enfant. Son mari fut extrèmement rétissant, l'idée lui fesant peur, mais pouvait-il résister à sa femme? Et l'éducation ainsi que la santé de sa fille rendrait-elle Jane plus productive? Qu'avait-il à perdre après tout? Il devait limiter les dégats, le nouvel esclave tentant d'ambarquer Jane dans sa rebellion... Ils ne pouvaient pas perdre la loyauté de Jane... Il accepta donc, concluant un marché avec la mère vampire. Amilia, elle serait renommée, connaîtra ses origines. Elle ne travaillera pas à la mine et sera élevée dans les meilleures conditions possibles. Elle ne manquera de rien, ni d'amour, ni de nouriture, mais en échange, Jane devra travailler et contenir la rebellion. Si jamais la vampirette rompait une part du contract, l'enfant se verait remise sous l'esclavage, tombant ainsi sous les rations imposées, perdant tout ses avantages.
Et ainsi commença la vie d'Amilia Farrow, la vampire... humaine...
Une enfance normale? Non, évidement, mais pas malheureuse. Elle apprit à lire, à écrire, à faire le ménage, la cuisine, à parler plusieurs langues, à bien se tenir. Non, elle n'alla pas à l'école, non elle ne sortait, et oui, son << existence >> restait un secret, mais elle n'avait pas à se plaindre. Elle gardait contact avec sa mère, ayant l'option de dormir avec elle dans les caves ou bien, dans son lit douillet. Quelques fois, elle dormait avec sa mère, mais elle n'appréciait pas la présence des autres vampires. À cahque fois, c'était le même manège, la même histoire. Des commentaires négatifs gisaient des bouches des vampires qui voulaient une rebellion, mais Ami, elle, ne voulait pas. Elle voyait les conditions de vie de ses congénères, par égoïsme, elle ne voulait pas perdre ses privilèges... Elle s'éloigna donc de sa mère biologique pour s'attacher de plus en plus à Mary, qu'elle nommait maintenant maman. Elle avait, à l'époque, près de 13 ans. Puis, quelques années passèrent. Pour faire plaisirs à sa mère, parfois elle tenait tête aux Farrows, mais jamais sans excuses, faites en cachette. Amilia s'était découvert quelques passe-temps, comme le dessin. Elle dessinait très bien, d'ailleurs, les murs de sa chambre était recouvert de peinture. Son image préférée était la rose, rose qui était d'ailleur la forme végétale du falmir dont elle se nourrissait. Puis, peu à peu, elle se découvrit un léger intérêt pour le chant, elle ne chantait qu'en cachette, mais elle chantait souvent.
L'année de ses 16 ans, Mary tomba extrèmement malade et elle fut emportée. La même année, sa mère naturelle rompit les termes du contract, espérant ainsi retrouver son enfant. John, n'ayant plus Mary pour l'en empêcher, réduisit la donzelle à l'esclavage sans le moindre remord.
Amilia, elle décida de garder ce nom, en souffrit énormément. Elle avait toujours considéré l'humain comme son propre père, mais ce dernier venait de lui planter un couteau dans le dos, et il l'avait même retiré pour l'enfoncer de nouveau. C'était pour elle une trahison qu'elle ne lui pardonnerait jamais.
Quelques mois passèrent et la santé de la vampire périssait à vue d'oeil. De plus, elle n'était pas très productive, le milieu de travail la déprimait, rien n'allait plus. Sa mère, dans un sacrifice d'amour ultime décida qu'elle devait faire tout ce qui était en son possible pour sauver l'enfant unique qu'elle avait eut, et qu'elle aurait à jamais.
Une nuit, cette nuit en fait, alors qu'ils se dirigeaient vers les mines, Jane fit une divertion pour permettre à Amilia de s'enfuir. La femme vampire se blessa gravement pour effectuer la scène, mais son coeur était heureux de voir Ami au loin, se camouffler dans les buissons. Avec la villaine toux qu'elle avait, et ces nouvelles blessures, elle n'ignorait pas que John risquait de la remplacer, mais si elle mourrait cette nuit, elle mourrerait heureuse.
Amilia, de son côté, courru du plus vite qu'elle le pouvait, profitant du voile de la nuit pour se cacher. Elle voyait si bien la nuit qu'elle avait l'avantage dans sa fuite. Elle ne comprenait pas réellement les motifs qui avait poussé sa génitrice à la couvrir, mais elle appréciait le geste. La forêt était dense, et elle fut longue à traversée, mais elle devait faire de si longue longeurs, sinon, John la retrouverait... Elle arrivait en cette ville alors que le soleil menaçait de se lever d'une minute à l'autre, nerveuse, elle courrut, ouvrit une porte( qui heureusement n'était pas vérouillée ) et se retrouva ainsi dans une bâtisse, une demeure pour être plus précise, de parfaits inconnus...


[ Le principe est simple, je prévois poster un message expliquant que je cherche un maître, mais que la rencontre se fera dans ces circonstances. Si je ne trouve pas preneur, ou si vous n'aimez pas l'idée, je changerai la fin de l'histoire pour faire dans le conventionnel. ]


Rang :
O.o Vraiment? Ouah... Mais j'ai pas d'idée... O.o Vous pouvez me mettre un rang par défaut? Quand j'aurai une inspiration, je vous le ferez savoir ^^"


Comment avez-vous connu le forum ?
Top Site!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Fondateur



Masculin Nombre de messages : 776
Date d'inscription : 17/07/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur:
Position du personnage:

MessageSujet: Re: Amilia Farrow   Jeu 8 Nov - 19:56

C'est bon, fiche validée, bienvenue et bon jeu ^^

Pour ce qui est du rang, je ne vais pas en mettre du tout lol, préviens un des admins si tu trouves une idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Amilia Farrow
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un des plaisir de jouer s'est de se dépasser ~ Adam&Amilia
» Amilia Beryl Wells ~ The washout twin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Muileata : Diamond Mine :: Hors RP :: Corbeille :: Corbeille RP :: Corbeilles Fiches de Présentation-
Sauter vers: