Muileata : Diamond Mine


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 «Pour Aoibheann...» [PV Ace McCarthaigh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Lawrence Levy
Chaperon Rouge
avatar

Nombre de messages : 251
Maître/Esclave de : Cyriel Thréadyen et Minka Kaïne
Métier : Jardinière
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Contre

MessageSujet: Re: «Pour Aoibheann...» [PV Ace McCarthaigh]   Mar 19 Fév - 4:31

Aussitôt, elle regarda son amour en se secouant nerveusement la tête, tentant de stopper ses nombreux sanglots. Il lui faudrait plus qu'un baiser pour arriver à la soulager. Mais le réconfort d'être bercée de la sorte suffisait à apaiser sa peine... La seule présence d'Ace suffisait à calmer une peine et un souhait de jeunesse refoulé. Elle prit les mains de son amoureux pour l'inviter à venir s'asseoir sur le fauteuil. Enlassés, la jeune femme serait plus apte à lui faire des confidences et à lui révéler ce qui la rend si peinée. Une fois assis, Lawrence, tout en regardant en direction du foyer, cala sa tête sur le torse de son homme et celui-ci pouvait lui caresser les cheveux, sensation que celle-ci aimait bien tant cela la réconfortait au plus au point.

"J'avais 9 ans... Mes parents, un soir comme celui-ci, m'ont révélé à ma demande comment mon père avait demandé ma mère en mariage..."

Résuma-t-elle très brièvement pour éviter un blabla inutile. Elle s'arrêta quelques instants, se remémorant cette soirée encore une fois dans sa tête.

"Et la phrase que j'ai prononcé tout à l'heure est la même que j'ai dite il y a 14 ans déjà. Je m'en souviens comme si c'était hier..."

Continua-t-elle alors qu'elle s'arrêta à nouveau, voulant profiter au maximum du réconfort que lui apportait son bien-aimé. Songeant à un moment précis de ce souvenir heureux, elle se redressa et fixa Ace dans les yeux comme jamais; plus sérieuse que jamais auparavant, comme si c'était une question de vie ou de mort. Des yeux profonds et brillants à la fois, rêvant depuis toujours qui lui arrive la même chose. Jeune rêve innocent digne des plus rêveuses et ambitieuses jeune fille qui puissent prendre naissance dans leurs esprits créatifs.

"Il y avait des chandelles partout, Ace, partout. Nul besoin d'une lumière artificiel pour éclairer les pièces de la maison. D'autant plus qu'à l'extérieur, cela revelait des contes de fées. Un quai menait au dessus de l'eau. Des chandelles, toujours des chandelles. Une pleine lune au bon moment, un ciel mémorable, un ciel d'été avec ses teintes roses et oranges particulières. Et là, il s'est agenouillé, ouvrant un petit coffret bleu cachait une bague en argent orné d'un diamant à faire étinceller les yeux les plus émerveillés qui soient. Mes frères plus vieux étaient déjà nés à l'époque... mais ce soir-là, mes parents m'ont conçu dans la plus féerique des ambiances. Je crois que c'est pour cela que j'ai un esprit aussi rêveur et romantique..."

Expliqua Lawrence en parlant de la demande en mariage de ses parents. Puis, au bout de quelques minutes, alors qu'elle n'avait point quitté les pupilles de son amoureux, elle redéposa sa tête sur le torse brûlant de ce dernier en effectuant des formes circulaires avec ses doigts de sa main droite.

"J'ai toujours rêvé et souhaité un tel événement... toutefois, bien que je planifie cela dans ma tête, je veux surtout ne pas être au courant. Je veux que ce soit une surprise... Tout comme ce fut le cas pour ma mère, il y a 23 ans."

Dit-elle alors qu'elle continua d'apprécier la sensation que procurait les mains aventureuses d'Ace dans sa longue chevelure rousse. Elle lui avait révélé ce qui lui tapait le coeur depuis sa tendre jeunesse. Ce fut comme un baume lorsqu'elle se vida sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace McCarthaigh
Contrôleur général des finances
avatar

Nombre de messages : 151
Maître/Esclave de : Lynn Féägan (bien qu'elle ne soit pas vraiment une esclave)
Végétal / Pouvoir : Le pouvoir du choix
Métier : Contrôleur général des finances pour le ministère des finances irlandais
Date d'inscription : 14/12/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Contre l’esclavage

MessageSujet: Re: «Pour Aoibheann...» [PV Ace McCarthaigh]   Mer 20 Fév - 5:31

Ace écouta LAwrence avec une patiente attention et avec un esprit très ouvert. Il fut surprit de la réaction de la jeune femme, dans la mesure où il considérait lui avoir offert cent fois mieux mais qui était-il pour s'opposer aux idéaux de Lawrence? Un sourire rassurant se dessina sur ses lèvres et une rapide réflexion lui permit d'établir que ce qu'il appelait avec affection la mare au canard, cet espace d'eau de la taille d'une piscine municipale de bonne taille, suffirait à recréer l'émotion. Pour les chandelles, il avait ce qu'il fallait... La pleine lune était prévue pour trois jours après celui-ci... pourquoi pas, après tout? à chacun ses coutumes...

"Qui sait... Peut-être que l'univers conspirera en votre faveur. Je dis la chose comme ceci mais la pleine lune, c'est pour dans trois jours mon aimée... Et peut-être que les conditions de mon domaine vous seront favorable..."

Lui murmura t'il dans l'oreille d'un ton appaisant, avant de serre le corps de Lawrence contre le sien, peau contre peau, contact franc et vrai, sans artifice ni fioriture. La simplicité était une fort noble chose et il l'avait apprit notamment grâce à Lawrence qui s'était présentée à lui dans le plus simple des artifices, belle comme le jour et infiniment plus ravissante que ces légions de top modèle ridicules...

"Les coutumes se doivent d'être respectées Lawrence... Au rêve s'ajoutera sans doute la réalisation de ce... Fantasme? Souhait? volonté? Qu'en sais-je, après tout, nous sommes si peu instruits devant le langage du coeur..."


Dernière édition par Ace McCarthaigh le Mer 20 Fév - 5:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lawrence Levy
Chaperon Rouge
avatar

Nombre de messages : 251
Maître/Esclave de : Cyriel Thréadyen et Minka Kaïne
Métier : Jardinière
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Contre

MessageSujet: Re: «Pour Aoibheann...» [PV Ace McCarthaigh]   Jeu 21 Fév - 1:49

Lawrence releva la tête, les sourcils froncés, l'air intrigué et interrogateur. Le tout, accompagné d'un léger sourire. Visiblement étonnée, elle s'était légèrement détachée de lui afin de le contempler jusqu'à ses pupilles. Néanmoins, elle préféra ne pas passer de commentaires et se réinstaller sur le torse confortable de son amoureux en se laissant bercer par les caresser réconfortantes d'Ace.

"Vous m'avez déjà tout donné et ce, au-delà même de mes espérances les plus élevées."

Dit-elle alors qu'elle donna un baiser sur le torse de son fervent chevalier. Elle se cala plus profondément, fermant les yeux pour mieux ressentir les battements du coeur de son conjoint. Encore là, elle esquissa un sourire heureux.

"Et puis, il ne s'agit guère d'une coutume qui se transmet de génération en génération. Il s'agit plus d'un événement qui peut être particulier et unique à chaque nouvelle génération..."

Puis, un sourire plus grâcieux et plus grand encore se dessina sur ce visage qui s'illumina alors que son esprit se tournait les idées afin de trouver n'importe quoi à répliquer. Elle se releva de nouveau et donna un baiser passionné et fougueux, comme si elle venait de comprendre alors qu'elle avait décidé de se fermer les yeux. Puis, après ces quelques minutes d'un échange brûlant d'amour, elle retira ses lèvres et commença à glisser sa main le long de la joue d'Ace en le fixant dans les profondeurs même de ses yeux ayant les siens déjà brillants comme si on lui avait apposé des étoiles.

"Et si l'on se créait une tradition, un rituel annuel? Du genre, chaque année à cette date précise, l'on répète la même chose afin de renouer notre amour passionné!?"

Proposa Lawrence à Ace alors qu'elle l'admira sous toutes ses facettes comme si c'était la première fois qu'elle considérait ce visage vivifiant.

"Qu'en dites-vous?"

Demanda-t-elle. Puis, se rapprochant pour se serrer plus fermement à lui, elle laissa son index droit descendre le long de la joue d'Ace puis se rendre à son cou et finalement à son torse avec une sensualité qui faisait que le désir pouvait monter entre eux.

"Qui sait? Ce rituel deviendra-t-il un événement que l'on sera impatient de revivre l'an prochain?!"

Lança-t-elle en l'air d'une voix suave et voilée, démontrant qu'elle désirait plus que tout de coller ses lèvres à son amoureux; ce qu'elle fit sans attendre une seconde plus tant elle réclamait cette drogue dont elle était maintenant devenue dépendante. Bien que le feu vous procure une énorme quantité de chaleur, celle créait à partir d'un simple contact peau à peau était la meilleure chaleur que l'on pouvait recevoir. Qui plus est, entre ces deux amoureux, ce n'était pas la chaleur qui manquait à travers ces veines brûlantes et cette chair bouillante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace McCarthaigh
Contrôleur général des finances
avatar

Nombre de messages : 151
Maître/Esclave de : Lynn Féägan (bien qu'elle ne soit pas vraiment une esclave)
Végétal / Pouvoir : Le pouvoir du choix
Métier : Contrôleur général des finances pour le ministère des finances irlandais
Date d'inscription : 14/12/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Contre l’esclavage

MessageSujet: Re: «Pour Aoibheann...» [PV Ace McCarthaigh]   Jeu 21 Fév - 6:43

"Un dîner exceptionnel avec un bal par après me semble tout indiqué ma tendre Lawrence... Je dirais même plus que ce serait féérique... Une soirée comme nous sommes en train d'en vivre se doit d'être répétée encore et encore... Tu ne penses pas, mon aimée? LEs livres d'histoires n'en parleront peut-être pas mais peu m'importe, nous vivrons cette histoire à deux, éventuellement trois si un Lévy McCarthaigh vient à voir le jour... Il se fera raconter les pages de notre amour... Moins les détails croustillants."

Il esquissa un sourire qui en disait long, très long... Avant de reprendre la parole à voix basse, d'une voix à procurer des frissons de plaisirs à son aimée. Contraste saisissant avec la chaleur des deux corps? Assurément, mais pas moins agréable!

"Conclure cela par un autre acte de notre pièce favorite me semble tout indiqué, pas à toi, douce Lawrence, belle comme l'aurore et l'arc en ciel...Comment mieux terminer la montée vers le paradis par de petits plaisirs des sens? Nous sommes peut-être éphémères sur cette terre mais rien ne nous empêche de vivre nos rêves dans notre Eden terrestre!"

L'idée était lancée, à Lawrence de choisir si tout allait se perpétuer d'Année en année... ou non! Après tout, elle était la reine de son corps et la maîtresse des lieux... Elle avait évidemment son mot à dire, hors de question de jouer les égoïstes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lawrence Levy
Chaperon Rouge
avatar

Nombre de messages : 251
Maître/Esclave de : Cyriel Thréadyen et Minka Kaïne
Métier : Jardinière
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Contre

MessageSujet: Re: «Pour Aoibheann...» [PV Ace McCarthaigh]   Sam 23 Fév - 1:32

Lawrence le fixa profondément dans les yeux. Elle trouvait tout cela tellement irréel! Lui, la voix romantique, charismatique et poétique; elle, la douce fougueuse, passionnée et rêveuse. Et puis, le contact qui complémentait ces deux êtres. Le baiser. Un baiser renouvelé comme à la Blanche-Neige, comme à la belle aux bois dormants. Que de plaisir que de s'imaginer d'être une princesse ayant enfin trouvé son prince charmant, celui-ci prédit dans tous les contes de fée les plus magiques. Pour la jeune femme, elle avait trouvé la perle rare, celui qui allait combler tous ses moindres désirs, ses moindres caprices. Ils se vouaient corps et âme. Si l'un venait à mourir, l'autre le suivrait, car c'est son oxygène et il ne peut guère vivre sans l'autre.

Elle finit par sourire par sa proposition et déposa un tendre baiser comme il était d'en donner d'aussi agréables... quoique tous ceux échangés sont plus agréables les uns que les autres. Non, jamais elle sera plus heureuse en compagnie de quelqu'un d'autre qui lui prodigue un amour sans fin et sans failles.


"Comment refuser une telle proposition qui est si bien demandée?!"

Répliqua-t-elle en esquissa un sourire espiègle avant de déposer à nouveau ses lèvres sur celles d'Ace. Enfin, elle reporta sa tête sur son torse où elle se laissa bercer par les battements de coeur et la chaleur confortable que procurait le contact peau à peau.

«...nous vivrons cette histoire à deux, éventuellement trois si un Lévy McCarthaigh vient à voir le jour... »

La jeune femme considéra ces paroles longtemps en les tournant dans tous les sens possibles. Un enfant... l'enfant de l'union de Lawrence Levy et McCarthaigh. Celui-ci porterait fièrement le nom de ses parents qui sont les plus amoureux en ville qui soit. Celui-ci receverait tout l'amour, toute l'attention et tout ce dont il ou elle a besoin afin de grandir dans la sérénité et l'amour. Lawrence rêvait déjà de cet enfant en espérant qu'une histoire d'amour aussi franche et passionnée puisse lui arriver. Elle se trouva, à présent, étrange de songer à cela alors qu'il ne l'avait toujours pas conçu et mis au monde. Peu importait, un jour, un héritier ou une héritière allait être le fruit d'une procréation entre ces deux fervents amours.

Sur ce, elle releva tranquillement la tête et regarda Ace un long moment avant de prendre la parole.


"Tu veux un enfant, Ace? Un enfant qui aurait nos traits?"

Lui demanda-t-elle avec le sourire alors qu'elle en déduit qu'ils avaient tous les deux les mêmes intentions à ce sujet-là.

"Je te promet qu'un jour, tu auras un fils ou une fille qui tu chériras. Je veux te voir heureux en prenant soin d'un tel être précieux. Je veux en avoir les larmes aux yeux..."


Rétorqua-t-elle alors qu'elle avait toujours un sourire merveilleux et grâcieux aux lèvres. Ses yeux, quant à eux, avaient toujours cette lueur brillante et étincelante qui rendait grâce à ses iris vertes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace McCarthaigh
Contrôleur général des finances
avatar

Nombre de messages : 151
Maître/Esclave de : Lynn Féägan (bien qu'elle ne soit pas vraiment une esclave)
Végétal / Pouvoir : Le pouvoir du choix
Métier : Contrôleur général des finances pour le ministère des finances irlandais
Date d'inscription : 14/12/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Contre l’esclavage

MessageSujet: Re: «Pour Aoibheann...» [PV Ace McCarthaigh]   Lun 25 Fév - 1:34

Ace esquissa un radieux à Lawrence et il se leva, se détachant temporairement de Lawrence pour se rendre à la cuisine. Il en revint avec un délicat pinceau et ce qui ressemblait à de la peinture d'un vert s'harmonisant parfaitement à la fois avec la chevelure et la peau de Lawrence mais qui était en fait de la crème et du sucre mélangés ensembles avec un peu de colorant. De la peinture mangeable donc. Étendant sa couverture sur le sol, il invita Lawrence, toujours en tenue d'Ève, à s'allonger sur le dos et Ace commença à écrire des choses qu'il aimait chez Lawrence, un autre rituel amoureux dans sa famille. Le jeu consistait à établir une liste d'attribut, le plus possible sans faire d'erreurs et ensuite, le ou la peinturée devait nommer les qualités qu'il ou elle se jugeait d'avoir et l'autre les effaçait avec la langue. Restait généralement plus de termes inscrits que de termes manquants et le record à battre était de sept, record établit par l'arrière arrière grand-père d'Ace. Bien sûr, ce jeu ne s'effectuait pas n'importe où: certaine zone plus sensibles du corps humain recevaient des couches de peintures importantes pour transformer le jeu-rituel en un moment privilégié entre les deux membres d'une même union. Il expliqua brièvement les règles à Lawrence avant de se mettre au travail. Il y eu bientôt trop peu d'espaces libres sur le corps de sa belle pour qu'Ace puisse continuer à écrire des attributs et il devait bien avoir minimalement 200 qualificatifs ou groupes de qualificatifs sur le corps de déesse de Lawrence...

"À vous de jouer Lawrence, ma chérie..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lawrence Levy
Chaperon Rouge
avatar

Nombre de messages : 251
Maître/Esclave de : Cyriel Thréadyen et Minka Kaïne
Métier : Jardinière
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Contre

MessageSujet: Re: «Pour Aoibheann...» [PV Ace McCarthaigh]   Sam 1 Mar - 18:41

D'abord étonnée, Lawrence devint de plus en plus intriguée lorsqu'elle le vit revenir de la cuisine avec un pinceau et un pot rempli d'une mixture dans ses mains. Toutefois, elle évita de le questionner, jugeant qu'elle alla recevoir les règles et le but de ces accessoires. Et comme de raison, il lui en fit part. Tiens, un autre rituel amoureux. Ce Ace avait manifestement plus d'un tour dans son sac et sera bien en sortir un de temps en temps pour raviver leur flamme déjà puissante. Qui plus est, le jeu sembla plaire à la jeune femme qui s'était étendue par terre comme le lui avait si poliement demandé son amoureux. Callant sa tête dans ses bras qu'elle avait croisé à ce niveau, elle détourna néanmoins la tête pour apercevoir son conjoint du coup de l'oeil. Il ne fallait tout de même pas tricher! Il fallait un minimum de dignité tout de même. Au premier contact des poils du pinceau et de la crème sur sa peau, Lawrence laissa échapper un petit souffle suivit de frissons. La mixture était quelque peu fraîche et le pinceau la faisait châtouiller. De quoi enflammer des soirées ennuyeuses! Par conséquent, elle le laissa s'affairer à ce petit jeu, sentant le mélange un peu partout sur son corps dénudé. Parfois, les longs moments où elle ne sentait pas les poils du pinceau glisser sur sa peau, elle devina une certaine hésitation, voulant soit trouvé le bon terme ou un endroit qui venait de plus en plus à manquer. Comme il avait de l'imagination ce Ace.

Puis, vint le tour à la jeune femme de participer. Sa tâche était de deviner des qualificatifs que Ace s'était amusé à peinturer son son corps. Elle fit une moue qui s'interrogea sur le premier terme qui allait franchir ses lèvres.


"Bon... euh..."

Hésita-t-elle alors qu'elle ne voulait pas se montrer modeste et encore moins prétentieuse.

"Je crois que le premier terme est évident à mes yeux. «Belle»? "

Énonça-t-elle en premier alors qu'elle continua de réfléchir à d'autres attributs qu'Ace lui avait inscrits sur le corps de sa douce.

"«Passionnée», «douce», euh... «attentionnée», «bonne cuisinière»..."

Et Lawrence continua la liste alors qu'elle prit de plus en plus goût à ces devinettes. Parfois, elle riait de bon coeur, parfois elle hésitait, cherchant LE terme. Par ailleurs, à plusieurs reprises, elle pouvait sentir la friction de la langue d'Ace sur son corps qu'il prenait plaisir à effacer les marques de la mixture. À ces quelques occasions, la jeune femme à la chevelure rousse laissait échapper un petit rire amusé qui cachait bien que le tout la châtouillait au point de lui créer des frissons. Non pas que ce fut désagréable, au contraire. Ce fut un moment privilégié et intime auquel elle aimait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace McCarthaigh
Contrôleur général des finances
avatar

Nombre de messages : 151
Maître/Esclave de : Lynn Féägan (bien qu'elle ne soit pas vraiment une esclave)
Végétal / Pouvoir : Le pouvoir du choix
Métier : Contrôleur général des finances pour le ministère des finances irlandais
Date d'inscription : 14/12/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Contre l’esclavage

MessageSujet: Re: «Pour Aoibheann...» [PV Ace McCarthaigh]   Sam 1 Mar - 21:10

Au terme du jeu, il ne restait plus qu'un unique mot oublié par Lawrence, un mot écrit sur sa poitrine, près de son coeur: parfaite. Sur 200 mots, Lawrence en avait trouvé 199... Un excellent score, cela allait sans dire, preuve irréfutable de la proximité d'âme de ces deux êtres. Prenant un longe doux préalablement humecté, il nettoya tout le corps de Lawrence à l'exception de cet endroit, attendant que Lawrence lise ce qui y était écrit. LE jeu en avait valu la chandelle, l'épreuve avait été réussie avec brio... Et il n'en tenait qu'à Lawrence de terminer la partie de la manière qu'il lui plairait. Après tout, chez les McCarthaigh, la femme était extrêmement valorisée et l'Esprit d'initiative lui était très souvent laissé. Un homme est gouverrné par deux chose se situant au niveau de la ceinture. La femme elle est gouvernée par son coeur et sa tête avait un jour dit le père d'Ace à son fils. Et Ace, en bon gentleman, n'Avait pas l'intention de faire autrement vis à vis de Lawrence, il lui laisserait l'Embarras du choix.

"Il n'en tient qu'à vous, ma chère LAwrence, de décider de la suite des choses. Après tout, cette partie est la votre, ce rituel est pour vous..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lawrence Levy
Chaperon Rouge
avatar

Nombre de messages : 251
Maître/Esclave de : Cyriel Thréadyen et Minka Kaïne
Métier : Jardinière
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Contre

MessageSujet: Re: «Pour Aoibheann...» [PV Ace McCarthaigh]   Sam 8 Mar - 19:23

Le respect. Un mot que véhiculait avec dignité Ace. Jamais une femme ne serait autant respectée en sa présence. La douceur de son lyrisme enivrait les oreilles de la jeune femme à la chevelure rousse et aux yeux émeraude. Celle-ci se sentait fondre chaque fois que la fraîcheur de sa voix franchissait ses lobes. Ou encore, les étreintes l'emmenaient dans la mer, se laissant bercer par les douces vagues des Caraïbes. Oui, c'était ça la vraie vie; le paradis sur terre. C'était tout ce dont pouvait lui offrir l'homme de sa vie; l'homme de ses rêves; celui qui allait mourir à ses côtés.

Enfin, Lawrence redressa son tronc, s'accoudant sur le plancher et fixant Ace dans les yeux, elle lui fit un sourire. Elle secoua la tête, soupçonnant le dernier terme manquante. Cependant, restant modeste, elle hésita à le révéler. Après tout, elle pouvait paraître parfaite aux yeux de son amoureux tout comme imparfaite aux yeux de quelqu'un d'autre. Toutefois, il avait bien le droit de lui donner ce qualificatif. Après tout, ce qui faisait que la jeune femme était parfaite dans son livre à lui c'était la complétion qu'ils avaient tous les deux: ils étaient complétaires et, donc, ce qui était parfaite, en réalité, c'est l'union de ces deux âmes parfaitement compatibles.


"Ace... «Parfaite»..."


Énonça-t-elle en un seul souffle.

"Néanmoins, la perfection s'accomplit à deux et par conséquent, l'union de nos âmes font que nous sommes parfaits aux yeux de chacun de nous."

Lui fit-elle remarqué avant de s'approcher de son chevalier et de lui voler un baiser tendre qui pouvait faire éclater des feux d'artifices autour d'eux. Puis, se rapprochant de son son oreille, elle lui susurra:

"À mon tour, maintenant..."

Lawrence le fit allonger comme il l'avait fait avec elle plus tôt. Elle prit le pot contenant la mixture comestible et s'attela, en prenant le pinceau, à écrire dans une écriture soignée les qualités que la jeune femme appréciait le plus chez son amoureux. Elle estima bon de se prêter au jeu, car il fallait se l'avouer, les rituels amoureux de la famille McCarthaigh étaient plutôt amusants et permettaient à chaque couple de rire, de s'embrasser et surtout, de ne pas veiller à quoi que ce soit d'autres. Qu'à leur plaisir mutuel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace McCarthaigh
Contrôleur général des finances
avatar

Nombre de messages : 151
Maître/Esclave de : Lynn Féägan (bien qu'elle ne soit pas vraiment une esclave)
Végétal / Pouvoir : Le pouvoir du choix
Métier : Contrôleur général des finances pour le ministère des finances irlandais
Date d'inscription : 14/12/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Contre l’esclavage

MessageSujet: Re: «Pour Aoibheann...» [PV Ace McCarthaigh]   Mar 11 Mar - 2:44

"Lawrence très chère, j'ai hâte de voir quels trésors d'imagination vous allez déployer pour rendre le jeu tout aussi intéressant. Je ne vous savais pas poète mais expressive si. Cela promet d'être on ne peut plus intéressant dans la mesure où je vous sais également facilement inspirée. Ce sera féérique, j'en ai la certitude... Doublement plus féérique d'ailleurs car vous me connaissez mieux que quiconque, cela s'impose de soi. En fait... Je dirais que ce sera sans doute une partie des plus intenses qui se jouera bientôt sous mes yeux..."

Dit Ace à moitié pensif tandis qu'il se triturait les méninges pour penser à tous les termes que Lawrence allait employer. Il savait qu'elle ne se contenterait pas de mettre uniquement au masculin les termes qu'il avait employé et qu'elle ne se bornerait pas à des banalités du genre mange proprement... Et cela le rendait et encore et toujours plus curieux que de tenter de trouver ce qu'elle allait effectuer comme suite de mots...

*Il va de soi qu'elle risque d'utiliser des métaphores et des comparaison mais leur nature profonde me semble encore nébuleuse bien qu'en bonne voie d'être décrypté... La patience est certes une vertu mais aurais-je seulement la patience nécessaire? Mes pensées sont braquées sur la dame de mes pensées...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lawrence Levy
Chaperon Rouge
avatar

Nombre de messages : 251
Maître/Esclave de : Cyriel Thréadyen et Minka Kaïne
Métier : Jardinière
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Contre

MessageSujet: Re: «Pour Aoibheann...» [PV Ace McCarthaigh]   Mer 12 Mar - 1:23

Une fois de plus, un sourire radieux s'esquissa sur ses lèvres. Comme si ce n'était pas assez d'ailleurs. Par conséquent, elle ne pouvait en faire autrement. Depuis cette rencontre magique, tout lui paraissait léger, sans stress; parallèlement, le tout lui avait dessiné des demi-lunes sur le visage pour le restant de la journée à l'égard de celui qui faisait maintenant battre son coeur. Enfin, outre ses plantes et fleurs, elle avait une raison de vivre. Bientôt, il se pourrait qu'un enfant naisse de cette union féérique et passionnée. Un enfant qui serait élevé dans l'amour et la sérénité de ses deux parents aimants. Qui plus est, nul besoin de lui acheter une étoile dans le ciel; le simple fait de regarder dans ses yeux lui permettaient d'admirer les plus étincelantes et magiques dans le regard de son amoureux.

À présent, c'était à son tour de se prêter au jeu. Lawrence s'était déjà installée. Accroupie près du corps en tenu d'Adam de son Roméo, elle agitait le pinceau dans le petit contenant de mixture comestible afin de le rendre plus malléable en le rendant un peu plus liquide. Bon, c'était un réflexe chez la jeune femme que de brasser cela. Pas que cela fut réellement nécessaire, il s'agissait uniquement d'une habitude qu'elle avait acquise en cuisinant. Puis, après un moment, elle se pencha sur le dos de son amoureux et s'arrêta en mi-chemin en esquissant toujours le même sourire depuis qu'elle avait risqué de poser son regard dans celui qui vint à son «secours».


"Attention! Cela risque d'être froid!"

Le prévient-elle alors que sa main ressentait une certaine température loin d'être confortable comme un bel après-midi ensoleillé de printemps. Elle se mit au travail, traçant soigneusement chaque lettre de chaque mot sur la chair qui la réchauffait chaque fois qu'il la serrait dans ses bras. Parfois, elle échappait un petit rire espiègle, ayant fait un faux mouvement qui lui avait fait manqué telle lettre. Elle se ravisait en déposant le pot sur le sol et en effaçant son erreur avec son doigt qu'elle portait à sa bouche pour déguster la mixture qui, étonnement, n'était pas si mauvaise après tout. Certaines fois, elle y allait avec plus de sensualité en utilisant sa langue, mais elle se privait pour garder se petit plaisir à la fin. D'autres fois, elle tendait son doigt devant la bouche d'Ace pour qu'il le lui lèche. Tout compte fait, ce jeu ce jouait véritablement à deux.

Tout au long de la pratique, Lawrence s'amusa comme jamais. Elle se laissait aller en riant un bon coup à certains moments et en allant décrocher les lèvres de son amoureux en collant les siennes. Cet instant était suivi ou précédé d'un contact visuel enivrant qui révélait à chaque fois la flamme passionnée qui anime leurs yeux. Puis, la jeune femme à la longue chevelure rousse souriait et reprenait son travail d'artiste. Elle se trouvait un peu drôle dans la mesure où elle tirait la langue et levait son petit doigt en l'air, signe qu'elle prenait la tâche avec attention et soin. Elle en fit part à Ace et se mit à rire de nouveau. Bref, un vrai moment de bonheur une fois de plus partagé avec l'homme de ses rêves; l'homme de sa vie.


"Hum... Chéri, on dirait que... Ah! Vous vous souvenez de cette mousse dans la clarière? Eh bien, elle a la même teinte que votre peau à l'heure actuelle!"

Lui fit remarquer Lawrence après quelques instants plus tard alors qu'elle insinuait qu'il n'y avait plus de place pour écrire quoi que ce soit sur la chair, à présent, verte de son «chéri». Elle s'esclouffa de rire en rabattant sa main devant sa bouche et en se couchant par terre tellement elle trouvait la situation loufoque. Ace, tout vert! Mais bon, elle ne se moquait pas de lui au contraire, elle riait avec lui. Peu importe, cela l'amusait aussi et elle avait apprise que lorsque cela l'amusait, cela amusait également son chevalier.

Après ce moment de pure rigolade, elle reprit du sérieux et cessa de rire. Elle s'agenouilla tout près de lui, prête à effacer les mots, les phrases qui ornaient la peau de ce cher Ace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace McCarthaigh
Contrôleur général des finances
avatar

Nombre de messages : 151
Maître/Esclave de : Lynn Féägan (bien qu'elle ne soit pas vraiment une esclave)
Végétal / Pouvoir : Le pouvoir du choix
Métier : Contrôleur général des finances pour le ministère des finances irlandais
Date d'inscription : 14/12/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Contre l’esclavage

MessageSujet: Re: «Pour Aoibheann...» [PV Ace McCarthaigh]   Mer 12 Mar - 3:31

"Laissez moi réfléchir, ma chérie... Il y a tant de qualificatifs possibles, tant d'options que cela en devient presque étourdissant. Commençons par... Les qualificatifs classiques tien. Je suis presque sûr de tous les retrouver..."

Et Ace commença à énumérer une longue liste de mots, s'arrêtant parfois pour rire face au contact de la langue de Lawrence sur sa peau ou encore pour sourire, ressassant tous les coins de sa mémoire pour trouver une réponse appropriée, pour trouver les mots qu'auraient employé Lawrence. Il se laissa aller à dévorer du regard le corps sublime de son aimée, sa muse et les mots lui vinrent plus facilement. Quand elle venait prendre sa bouche, il l'embrassait fougueusement. Quand elle se penchait davantage sur lui, il soupirait d'aise, savourant le moment. Au bout de quelques minutess, lyriquement inspiré, il fit s'allonger la liste de mot pendant un bon quart d'heure de temps, marquant certaines pause pour donner ou recevoir un baiser, savourant l'instant, profitant du moment. Quand il eut épuisé son répertoire, il adressa un sourire à Lawrence, attendant le verdict final. Après tout, en tant qu'artiste, elle seule savait ce qui restait à la lsite qui devait somme toute être rendue minuscule.

"Votre verdict, douce Lawrence?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lawrence Levy
Chaperon Rouge
avatar

Nombre de messages : 251
Maître/Esclave de : Cyriel Thréadyen et Minka Kaïne
Métier : Jardinière
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Contre

MessageSujet: Re: «Pour Aoibheann...» [PV Ace McCarthaigh]   Mer 12 Mar - 17:54

Durant quelques minutes, incorporez rires, baisers, sourires, plaisir et passion dans un seul et même bol. Mélangez le tout et vous obtiendrez les dernières minutes qu'avaient passé Lawrence et Ace ensemble alors que ce dernier avait joué aux devinettes en devinant à l'aveuglette les nombreuses qualités et qualificatifs que sa gente femme lui avait inscrite sur son corps nu. Il les nomma tous. Dans les moindres détails. Bons à quelques exceptions, la jeune femme accordait une réponse en déduisant que la réponse qu'il avait donné était dite autrement de ce qu'elle avait écrite. Au moins, il fallait que cela s'apparente pour qu'elle use sa langue pour effacer le prodigieux message. La sensualité fut de mise de sorte qu'ils passèrent un bon moment en la compagnie de l'autre.

''Je crois que nous avons un gagnant!''


S'exclama la jeune femme alors qu'elle commença à taper dans ses mains pour féliciter celui qui avait remporté le jeu aussi bien que la gagnante du côté des femmes. Puis, elle alla rejoindre celui-ci. Le fixant dans les yeux, elle sourit et s'appropria ses lèvres. Après tout, elles étaient devenues presque sa propriété privée. Alors qu'elle avait toujours un brin de rigolade dans son corps, alors qu'elle était toujours en contact avec les lèvres d'Ace, elle se mit à rire; toujours les yeux fermés. Elle s'allongea sur le dos, son visage juste en dessous de celui de son amoureux. Les traits de son visage était relativement étirés dus au rire qu'elle avait présentement. Elle posa une main sur son ventre et l'autre dans sa chevelure qu'elle avait retiré de sous elle pour ne pas être incommodée. Puis, après un moment, elle finit par se calmer en gardant ce sourire. Elle ouvrit les yeux, et fixa ceux de son chevalier qui avait la tête dans le sens inverse de son visage. Elle ne dit rien, préférant ne rien briser de ce précieux moment de contemplation. Elle finit par rabattre la main qui était sur son ventre sur la joue droite de son homme tout en caressant cette dernière. Elle sourit, amusée, et ramenant la tête de son amour près de la sienne; assez près pour qu'elle dépose tendrement ses lèvres sur les siennes.

''Bravo, mon amour! Tu as réussi haut la main!''

Lui murmur Lawrence alors qu'elle s'empara à nouveau des lèvres d'Ace. Puis, après un moment, elle redéposa sa main sur son ventre et ferma les yeux avec l'idée que son homme l'admire de cette façon en la cajolant doucement sous un regard admiratif et passionné, se répétant sans cesse que cela ne pouvait qu'être un rêve; se retrouver avec une femme aussi aimante que nous-même, cela relève presque de l'irréaliste et pourtant. Tout étant pourtant bel et bien réel. La jeune femme sentait la chaleur du feu se répercuter sur sa peau, sentant cette douce chaleur lui procurer quelques frissons. Toutefois, la chaleur qui la réconfortait le plus, même s'il faisait -40 à l'extérieur, c'était la chaleur charnelle que lui prodiguait Ace chaque fois qu'il collait sa peau à la sienne. Dès lors, elle pressentait les vibrations du coeur la parcourir, la faisant sourire de plus bel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace McCarthaigh
Contrôleur général des finances
avatar

Nombre de messages : 151
Maître/Esclave de : Lynn Féägan (bien qu'elle ne soit pas vraiment une esclave)
Végétal / Pouvoir : Le pouvoir du choix
Métier : Contrôleur général des finances pour le ministère des finances irlandais
Date d'inscription : 14/12/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Contre l’esclavage

MessageSujet: Re: «Pour Aoibheann...» [PV Ace McCarthaigh]   Ven 14 Mar - 2:56

"Oh mais je n'ai pas grand mérite ma chère Lawrence, avec ma muse à mes côtés, comment aurais-je pu me montrer hésitant? c'eût été impossible. Non, avec toi à mes côtés, je ne risque rien. Après tout, ton sang coule dans mes veines comme le mien dans les tiennes, un lien très spécial nous uni: nous lisons chacun l'un dans l'autre, ce qui n'est pas chose simple et accessible au commun des mortels! Je te le dois bien après tout, tu as accepté la première de consentir au rituel. Encore plus important, tu as accepté d'être ma compagne donc tu as encore fait un autre pas. Et puis reconnaissons le quand même, une personne aussi exceptionnelle que toi ne se serait pas donnée au premier clown venu. Tout le mérite te revient par conséquent, Lawrence Lévy-McCarthaigh."

Dit Ace en souriant devant sa remarque. Pourquoi devrait-il s'attribuer quelque chose qui ne lui revenait pas de droit? C'eût été égoïste et malhonnête de sa part et il ne cachait rien à Lawrence. Absolument rien. Comment pourrait-il mentir à la femme de sa vie, après tout? Ce serait comme demander à la terre d'arrêter de tourner... Chose invraisemblable et exagérée. Il posa ensuite un regard tendre et passionné sur Lawrence. L'idée de lui faire l'honneur d'avoir un héritier repassa encore une fois à son esprit...


Dernière édition par Ace McCarthaigh le Mar 1 Avr - 4:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lawrence Levy
Chaperon Rouge
avatar

Nombre de messages : 251
Maître/Esclave de : Cyriel Thréadyen et Minka Kaïne
Métier : Jardinière
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Contre

MessageSujet: Re: «Pour Aoibheann...» [PV Ace McCarthaigh]   Dim 30 Mar - 23:46

[Désolée du retard! Plus de 2 semaines! Enfin, j'espère que le post va te plaire et que ça me permettra d'être pardonnée! ;)]

"Grand fou!"

S'exclama Lawrence alors qu'elle sourit avec espièglerie à son amoureux avant de s'allonger à ses côtés. Décidément amoureuse, il en allait de même pour Ace qui ne cessait de lui raconter des vers chaque fois qu'il ouvrait la bouche. Poète dans l'âme? Certainement, le contraire aurait été un mensonge internationale. Par conséquent, comme tous Roméo qui se respectent, ceux-ci se doivent d'utiliser leur charisme charmeur et séduisant pour s'approprier la femme de leurs rêves les plus fous. Et puis, chaque Roméo se doit de réciter des vers sous le balcon un soir de pleine à leur Juliette afin que celle-ci leur tombe dans les bras et l'invite dans son lit. Se donner corps et âme, voilà la définition la plus synthétiser de ce qu'est l'amour avec un grand A.

"Néanmoins, c'est comme ça que je t'aime après tout!"

Lui dit-elle avant de déposer un passionné baiser sur les lèvres enflammées de celui-ci.

Ainsi, les contes de fées avaient toujours la même fin. «Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants». Et chacun débutait avec les mêmes mots, le même début de phrase: «Il était une fois...». Voilà que leur histoire d'amour ne venait que prendre son envol. Quand s'arrêterait-il pour prendre une pause? Jamais. Tous deux s'aimaient bien trop pour cesser le manège. Comme elle se l'était si souvent imaginée, son chevalier s'était présenté sur un cheval blanc à la rescousse de la princesse en détresse. Étrange que les contes de fées aient tous la même base, si on y pense bien. Lawrence s'était faite une entaille en cueillant des roses et Ace était arrivé, tel un brave chevalier pour lui venir en aide. Le méchant? L'adjuvant dans toute cette histoire? Les roses étrangement. Pourtant, elles représentaient l'amour, la pureté de celui-ci, la beauté de celui-ci. Mais bon, parfois il suffit de retrouver un méchant pour qu'une histoire d'amour ne se créée.

Lawrence s'allongea sur le dos, s'étirant comme un chaton, exhibant tout son corps nu qu'elle présentait nonchalamment à son amoureux. Ramenant ses bras derrière sa nuque afin de surélever sa tête pour mieux contempler Ace, elle lui sourit mesquinement en lui faisant un clin d'oeil, et en se mordillant la lèvre inférieure. Oui, elle se faisait désirer et elle comptait bien utiliser ses charmes pour séduire encore et encore son jeune fou. Elle lui fit signe du doigt de se rapprocher d'elle. Lorsqu'il s'éxécuta, elle s'approcha de son oreille, lui susurrant quelques mots.


"Fais-moi un enfant..."

Lui demanda-t-elle alors qu'elle redéposa sa tête sur ses bras, présentant son corps à Ace qui lui appartenait. Après tout, elle lui vouait corps et âme et devait bien rendre grâce à cette promesse qu'elle lui avait faite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace McCarthaigh
Contrôleur général des finances
avatar

Nombre de messages : 151
Maître/Esclave de : Lynn Féägan (bien qu'elle ne soit pas vraiment une esclave)
Végétal / Pouvoir : Le pouvoir du choix
Métier : Contrôleur général des finances pour le ministère des finances irlandais
Date d'inscription : 14/12/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Contre l’esclavage

MessageSujet: Re: «Pour Aoibheann...» [PV Ace McCarthaigh]   Mer 2 Avr - 2:01

HJ: Pas grave te dis-je et je suis heureux de voir que la qualité de ton RP est toujours au rendez-vous!^^

DJ:
Comment Ace aurait-il pu simplement penser à résister à la demande de son aimée? Le sexe fort n'était pas celui des hommes mais bien celui des femmes: il était bien incapable de lui refuser quoi que ce soit non pas parce que Lawrence fut simplement nue ou d'une beauté enivrante mais bien parce que contrairement à la plupart des hommes, elles savaient encore l'importance et la puissance d'un amour véritable ainsi que maîtriser les émotions qui y sont associées. Ace avait beau être romantique et poétique, il n'en demeurait pas moins qu'il avait comme la gent masculine perdu le sens des vraies paroles, ces paroles simples qui vous laissent sans voix, que mille poèmes ne sauraient égaler. Quatre mots qui pouvait changer une vie encore plus drastiquement que le "oui je le veux" du mariage. Quatre mots qui avaient à la fois toute la beauté du monde mais également l'ombre peu rassurante des imperfections de la nature humaine qui guettait le fruit d'une parfaite union. Ace ne pouvait pas, en toute conscience raisonnable, refuser la demande de Lawrence: si elle était prête à affronter l'imprévu et les souffrances de l'accouchement, il ne pouvait s'opposer à cette démonstration de force et de volonté. Il énonça donc le verdict, même si il savait pertinemment que LAwrence connaissait la réponse avant même qu'il ne la formule.

"Que ta volonté soit, ma chérie."

Et une nouvelle pièce commença dans l'aventure épique du couple Lévy/McCarthaigh.Cette ois, la finalité de la pièce n'était pas une simple démonstration d'amour et de plaisir: il s'agissait également d'une ouverture vers une autre partie de la saga où l'addition1 + 1 perdait son sens pour donner trois.Ace s'allongea par conséquent aux côtés de Lawrence, laissant errer ses doigts sur le corps nu et parfait de sa tendre épouse, caresses intimes s'il en fut dont le but était de faire monter le désir, la tension, pour pousser la force de l'Acte à son extrémum Il dessina le contour de chaque muscle, de chaque petit détail de l'anatomie de Lawrence, comme un artisan fin connaisseur l'aurait fait devant un meuble de grande qualité. Après quelques minutes de ce traitement, il repartit à la conquête de la bouche de Lawrence et entama la série de mouvements à la fois doux et passionnés qui mèneraient éventuellement au dernier acte de la pièce. Aussi naturellement que le soleil se lève et se couche, les doux rires espiègles se muèrent peu à peu en gémissements passionnés qui allèrent crescendo au rythme d'une musique inaudible mais qui habite chaque couple parfait.Il fit don à Lawrence des plus beaux accords de son orchestre personnel et se donna à fond pour faire des bases de cette nouvelle aventure un souvenir impérissable. Si il y avait au même moment autre part dans la galaxie un plus beau spectacle... Alors l'univers tout entier aurait eu des regrets à aller voir cet autre événement tant ce spectacle vivant et vrai était captivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lawrence Levy
Chaperon Rouge
avatar

Nombre de messages : 251
Maître/Esclave de : Cyriel Thréadyen et Minka Kaïne
Métier : Jardinière
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Contre

MessageSujet: Re: «Pour Aoibheann...» [PV Ace McCarthaigh]   Mer 16 Avr - 3:09

[HJ: Je suis de retour en force! ^^ Désolée pour l'attente qui devient, je le sens, de plus en plus pénible...]

Évidemment que la réponse allait être positive. Devant tant de simplicité, comment Ace pouvait refuser à une telle demande qui demandera des engagements de l'un et l'autre. Même si cela faisait à peine les 48 heures qu'ils s'étaient rencontrés, la jeune femme était déjà prête à porter l'enfant de l'homme dont elle partageait à présent corps, âme et vie. Un enfant qui serait élevé dans l'amour de deux parents forts amants l'un de l'autre, inséparables dans toutes les éventualités. Qui de nos jours accepterait aussi rapidement le fardeau de porter un enfant dans le but de l'élever dans de bonnes valeurs? Aujourd'hui, adoption et avortement étaient deux mots bien courants chez les jeunes filles qui avaient négligé ce pourquoi elles avaient été conçues au départ: à la création. Leurs courbes féminines leur indiquaient pourtant le contraire, parfois les inciter à revenir sur leur décision. Après tout, n'est-ce pas superbe une femme enceinte? N'est-ce pas l'une, sinon la plus belle merveille que la terre ait pu créer.

Ayant des billets V.I.P., la jeune femme prit place au spectacle avec passion et captivation. Si plongée dans la pièce qu'elle voyait et vivait pour la énième fois avec cet homme galant et charmant, elle s'y abandonna complètement jusqu'à s'en émouvoir. S'imprégnant de cette pièce, elle sentait plus que jamais que cette représentation en particulier lui serait marquée pour un certain nombre d'années. Une représentation où elle allait en ressortir plus épanouïe que jamais, plus près de sa raison d'être sur la terre. En compagnie de cet homme merveilleux, celui-ci allait lui offrir le plus beau cadeau qui ne puisse exister. Non seulement Lawrence anticipait déjà son rôle de mère, mais elle s'imaginait déjà l'expression émue de son amoureux tenant leur enfant avec leurs traits les plus beaux avec une douceur qu'il donnait pour la deuxième fois de sa vie. Cet enfant serait comme son deuxième amour.

Mêlant rires, gémissements, hurlements jouissifs et caresses aventureuses, les deux acteurs faisaient désormais partis intégrante de la pièce. Après maintes représentations, il était normal qu'on les fasse monter sur scène pour montrer leur savoir faire. Cependant cette fois-ci, comprenant l'ampleur du geste, cela devenait plus précieux, plus délicat. Il fallait concevoir un enfant avec l'idée en tête qu'il soit en santé et magnifique même à son premier souffle. De même que la jeune femme à la chevelure rousse sentait une sensation qui lui indiquait qu'un enfant allait voir le jour après le troisième acte. Il y aurait véritablement une fin ce coup-ci. S'accrochant à Ace en s'aggripant littéralement à sa peau, elle s'assura, néanmoins, de ne pas trop lui faire de mal malgré tout. Joignant sa bouche à la sienne, elle souriait parfois à ce contact chaleureux qui lui faisait tant plaisir. Enroulant une main derrière le cou de celui-ci, sa langue se faisait plus audacieuse et s'aventurait sur le cou de son amoureux mêlant liche et baiser. Puis, elle rapportait sa langue et l'accrochait à sa paire. D'autres fois, c'était lui qui jouait à ce petit jeu. Toutefois, artisan diplômé, Ace caressait avec délicatesse les formes de sa bien-aimée qui le lui rendait bien en s'étirant et s'exhibant encore plus pour comme offrir son corps au diable. Cependant, elle le donnait à une personne plus digne. Ace.

Après plusieurs minutes qui parurent des heures aux yeux de Lawrence, celle-ci finit par relâcher ses muscles tendus pour l'occasion et s'allongeant sur le dos sous son amant. Elle le fixa dans les yeux, lui caressant les joues. Émue du résultat qui allait résulter de ce travail pointilleux, elle versa quelques larmes de joie. Rapprochant sa tête, elle colla ses lèvres à Ace et lui sourit après quelques minutes de cet échange passionné tout en continuant de caresser la joue de ce dernier.


"J'ai déjà hâte de savoir de quels traits cet enfant aura hérité de toi..."

Lui confia la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace McCarthaigh
Contrôleur général des finances
avatar

Nombre de messages : 151
Maître/Esclave de : Lynn Féägan (bien qu'elle ne soit pas vraiment une esclave)
Végétal / Pouvoir : Le pouvoir du choix
Métier : Contrôleur général des finances pour le ministère des finances irlandais
Date d'inscription : 14/12/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Contre l’esclavage

MessageSujet: Re: «Pour Aoibheann...» [PV Ace McCarthaigh]   Jeu 17 Avr - 6:08

HJ: Mais tu es toute excusée chère amie!

"D'aucun de mes traits physiques. Ce serait dommage qu'une partie de mon physique vienne gâcher ta resplendissante beauté. Non, il sera comme toi. Elle sera comme toi. Je suis sûr que ce sera une fille. Belle comme sa mère et futée comme son père. Aucun mortel ne peut rivaliser avec la beauté d,une déesse. Et en toute franchise, je la plaindrais de ressembler à son père, elle se ferait courtiser par le mauvais sexe ma très chère Lawrence."

Répondit Ace l'artisan qui inlassablement continuait à s'occuper de son trésor, de la femme de sa vie, Lawrence, caressant les formes divines qui s'offraient à lui, favorisant la détente de son aimée après cette pièce exténuante qu'ils venaient de jouer. Si Ace avait eu à choisir entre sa vie et celle de Lawrence, il se serait volontiers sacrifier pour la femme de sa vie, celle qui le faisait se sentir vivant et dont il ne pouvait se séparer ne serait-ce que quelques secondes sans en souffrir cruellement. Il se surprit à penser qu'il aurait bien voulu être une âme pour rester soudé à sa bien aimée pour l'éternité et cela le fit sourire. Il était disposé à bien plus pour Lawrence et il avait vendu son âme à la plus grande des tentatrices, à celle qui faisait brûler son âme: le diable en personne n'aurait pu arracher à Lawrence l'âme, le coeur et le corps d'Ace tant il les lui avait offert avec une volonté dépassant l'entendement.

"Je suis à toi pour l'éternité Lawrence et enfant ou non, tu resteras la plus importante de mes priorités. Je serai toujours là pour toi même si je dois tout abandonner pour cela...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lawrence Levy
Chaperon Rouge
avatar

Nombre de messages : 251
Maître/Esclave de : Cyriel Thréadyen et Minka Kaïne
Métier : Jardinière
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Contre

MessageSujet: Re: «Pour Aoibheann...» [PV Ace McCarthaigh]   Sam 19 Avr - 0:26

Lawrence fit une moue attendrie et touchée par la remarque de son aimé. Recevoir des traits de sa part ne ferait que gâcher ceux dont l'enfant héritera de sa mère selon Ace. Non, mais quel charmeur! quel séducteur cet homme! Il savait quoi dire aux femmes peu importe la situation. Il savait se rendre vulnérable et impuissant à côté d'une femme si bien que cela charmait la jeune femme. Après tout, n'était-ce pas de la modestie? Une qualité se rapprochant de la simplicité qui ferait craquer quiconque y porterait attention? Néanmoins, c'était le cas chez sa tendre et celle-ci fut bien heureuse de constater que c'était l'homme qui concordait avec ses intérêts et sa façon de penser et d'agir. Bien que Ace soit plus poétique et elle plus théâtrale dans ses démarches, il n'en demeure pas moins que c'était deux pièces d'un casse-tête qui s'assemblent ensemble et qu'une seule façon. Et puis, si cela pouvait faire plaisir à son amoureux que de recevoir un enfant béni et chéri des Dieux comme sa mère, pourquoi pas? Tant que cela lui plaisait, cela lui plaisait également.

"Oh, Ace. Je suis persuadée qu'il... ou qu'elle héritera de ton intelligence. Puisse cet enfant soit aussi charmant et plaisant à cotôyer que toi et ça fera mon bonheur. Et si cela te fait plaisir que celui-ci me ressemble, eh bien, soit! qu'il en soit ainsi. Si tu es heureux, alors je le suis. Toutefois, attendons avec impatience le jour où nous constaterons le résultat de notre travail conjugual."

Rétorqua-t-elle alors qu'elle alla quérir un baiser chez son amoureux divin.

"Je t'aime Ace. Et sans doute je te le dirai jamais assez à mon goût..."

Lui révéla-t-elle avec une franchise incroyable tant ses yeux pétillèrent de générosité et de bonté. À nouveau, elle alla retrouver ses lèvres, ne se gênant pas pour caresser le corps en tenu d'Adam de son tendre. Il était certes sans contredit que ces deux-là étaient fait l'un pour l'autre et que la gêne s'était rapidement dissipé pour laisser place à l'audace et à la témérité de ces deux personnages follement amoureux. Et puis, les caresses que lui rendait Ace lui faisait plaisir. Elles étaient agréables, sans retenue, sans prétention, délicates, parfois audacieuses, mais restant toujours agréables. Ses mains étaient de vraies perles. Comment refuser de jouir de ce contact? Seul un insensible au geste tactile de ce genre ne se prêterait pas au jeu. Ce qu'il peut manquer celui-là!

Malgré que le foyer touchait à sa fin, tous deux n'y prêtèrent aucune attention, ayant une autre source de chaleur les réchauffant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace McCarthaigh
Contrôleur général des finances
avatar

Nombre de messages : 151
Maître/Esclave de : Lynn Féägan (bien qu'elle ne soit pas vraiment une esclave)
Végétal / Pouvoir : Le pouvoir du choix
Métier : Contrôleur général des finances pour le ministère des finances irlandais
Date d'inscription : 14/12/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Contre l’esclavage

MessageSujet: Re: «Pour Aoibheann...» [PV Ace McCarthaigh]   Sam 19 Avr - 1:03

"Nous verrons bien ma chérie, nous verrons bien. Mais je suis persuadé de ce que j'avance. Nous avons le tour pour ce genre de déductions dans la famille."

Dit Ace en souriant, jouissant des baisers de Lawrence, lui rendant ses baisers avec la même ardeur, la même fougue, la même passion tout en continuant de lui procurer ses caresses attentives et un regard aussi amoureux qu'attentionné. Après tout, seul une brute épaisse aurait négligé cet aspect des choses, prendre soin de l'être aimé. L'argent, les fleurs, les cadeaux... Toutes ces choses matérielles bien que plaisante ne saurait en rien égaler le contact physique et vrai entre deux êtres... Un baiser, une caresse, un regard tendre... Toutes ces choses valaient bien plus et procuraient bien plus.Peut-on acheter le soleil, les nuages et la beauté de la nature? Non. Pouvait-on acheter l'amour? Certes non! Et puis l'Amour en soi... Se définissait-il par rapport aux relations sexuelles? c'eût été trop facile. À l'intensité dan s ces mêmes rapports? Non, non et encore non. On peut aimer sans jamais avoir ces rapports. Aimer tout en restant soi même et vrai envers l'autre. Autrement, l'Amour devient accessoire, une fin et non un moyen de cheminer dans une vie collective saine et équilibrée... Et c'est justement ce qu'Ace cherchait à faire avec Lawrence. Bien sûr, ils avaient eu des rapports sexuels tous les deux mais cela n'avait été que le reflet du débordement de leur passion l'un pour l'autre à chaque fois qu'Ace regardait son aimée, son coeur se remplissait de joie et jamais il n'était plus heureux.

"Lawrence ma chérie, moi aussi je t'aime et jamais je ne te le dirai assez."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lawrence Levy
Chaperon Rouge
avatar

Nombre de messages : 251
Maître/Esclave de : Cyriel Thréadyen et Minka Kaïne
Métier : Jardinière
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Contre

MessageSujet: Re: «Pour Aoibheann...» [PV Ace McCarthaigh]   Lun 21 Avr - 4:50

"Ça, je le sais..."

Répliqua Lawrence avec autant d'espièglerie que de séduction alors qu'elle prit la tête d'Ace entre ses mains pour la rapprocher de la celle afin que leurs lèvres se touchent à nouveau.

Décidément, de tels amours existaient très peu, pour ne pas dire rarissime, voire inexistant. Pendant une seconde, elle s'imagina qu'ils étaient les deux seuls à s'aimer aussi fortement et passionnément sur terre. Que leur histoire d'amour était la première à être écrite et que leurs prénoms deviendraient des comparatifs pour des couples futurs. Comme ce fut le cas pour Roméo et Juliette. Tristan et Yseult. Gabriel et Évangéline. Et la liste continue encore. Peut-être se hisseraient-ils dans la liste des cinq? Qui sait? Leur histoire serait si généreusement racontée à leurs générations futures, leur souhaitant une histoire d'amour aussi passionnel que leurs parents, leurs grands-parents, leurs arrières-grands-parents, etc. Bref, vous avez compris.

Lawrence cessa doucement le contact de leurs lèvres. Prise d'une certaine rancune à ne plus les caresser, elle se dit que jamais elle ne pourrait s'en passer. S'il venait à mourir avant elle, elle n'hésiterait pas une seconde à aller le rejoindre pour être simplement à ses côtés dans un monde où la cruauté est un mot chinois méconnu de tous.


"Je serais idiote s'il m'advenait de quitter ses lèvres à jamais. Folle de m'en séparer. Hypocrite de ne pas les savourer à leur juste valeur."

Dit-elle.

Au bout d'un moment, elle se redressa et regarda en direction du feu.


"Tiens, nous l'avons négligé celui-là."

Se tournant vers Ace, elle lui sourit malicieusement.

"Après tout, nous avions quelque chose de mieux à faire..."

Remarqua-t-elle en lui faisant un clin d'oeil. Elle se leva, se dirigeant vers le feu pour le ralimenter et agrémenter la pièce d'une douce lueur apaisante pour l'esprit et le corps. Aussitôt fait, elle revint se rasseoir auprès de son homme en posant sa tête sur ses genous alors qu'il s'était assis.

"Je ne pourrais rêver d'une vie meilleure..."

Lui confia Lawrence alors qu'elle décida d'aller quérir un autre baiser pour ensuite redéposer sa tête sur ses genous et contempler la flamme qui reprenait vie de plus en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace McCarthaigh
Contrôleur général des finances
avatar

Nombre de messages : 151
Maître/Esclave de : Lynn Féägan (bien qu'elle ne soit pas vraiment une esclave)
Végétal / Pouvoir : Le pouvoir du choix
Métier : Contrôleur général des finances pour le ministère des finances irlandais
Date d'inscription : 14/12/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Contre l’esclavage

MessageSujet: Re: «Pour Aoibheann...» [PV Ace McCarthaigh]   Lun 21 Avr - 5:22

"Pour ma part, je dirais que ce serait idiot que de vouloir me séparer de toi, mon amour, mon âme soeur... Comment pourrais-je ne serait qu'un instant songer à vivre sans toi? Ce feu que tu as rallumé dans l'âtre, aussi ardent soit-il, n'est qu'une grotesque parodie de chaleur comparativement à ce que tu as à offrir à mon coeur, à mon âme... Même les brasiers infernaux ne sauraient m e consumer davantage que toi..."

Dit Ace en caressant les cheveux de Lawrence. Il pouvait sentir son propre coeur battre la chamade et ce contact pourtant anodin entre sa peau et celle de son aimée était suffisant pour le rendre fou de désir. Presque possessif même. Tant qu'il vivrait, personne d'autre que lui ne serait partenaire de vie de Lawrence et Ace était prêt à tuer pour conserver son privilège. Il s'était donné à Lawrence et elle avait fait de même... Même l'infidélité ne saurait faire flancher sa détermination. Il espérait bien sûr ne pas en arriver là... Mais il savait que Lawrence ferait de même pour lui. Les amours les plus purs doivent toujours être défendus, lui avait dit un jour son père. Quelqu'en soit le prix, avait ajouté sa mère. Et ace était bien décidé à prendre ces paroles au mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lawrence Levy
Chaperon Rouge
avatar

Nombre de messages : 251
Maître/Esclave de : Cyriel Thréadyen et Minka Kaïne
Métier : Jardinière
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Contre

MessageSujet: Re: «Pour Aoibheann...» [PV Ace McCarthaigh]   Sam 26 Avr - 1:00

"Que tu es poétique, Ace..."

Répliqua Lawrence alors qu'elle se redressa pour être à sa hauteur. Elle lui sourit tendrement, le fixant amoureusement dans les yeux; dans lesquels brûlait une flamme d'une rare intensité de nos jours. Ses yeux pétillants sous l'effet crépitant suffirent à rehausser l'éclat verdâtre qui règnait dans les iris de la jeune femme. Ses cheveux à la coloration naturelle rousse s'harmonisaient parfaitement à ses iris, faisant ressortir encore plus ces derniers. Le lyrisme enchanteur d'Ace l'avait charmé comme jamais. Personne ne pouvait sortir d'aussi belles paroles. D'aussi enivrantes, accrocheuses... mais surtout doté d'un soupçon des plus grands romanciers de l'histoire comme Molière ou encore Sakespears l'avait fait auparavant. Et puis, le style d'Alexandre Dumas n'était pas à plaindre non plus. Et ce Michaël-Ange. C'est lui qui avait sculpté via l'au-delà les corps de Lawrence et Ace. Et si c'était plutôt les égyptiens? En effet, le mystère de la construction des pyramides persiste toujours. Les labyrinthes, les lieux emplis de trésor inestimables... Leur construction peut bien être un mystère tout aussi identique aux corps complémentaires ou plutôt à leurs lèvres qui s'agencent dans un parfait accord comme les pièces d'un casse-tête.

La jeune femme s'avança vers son visage pour déposer un tendre baiser sur ses lèvres avant d'aller se poster derrière lui. Elle s'installa sur ses genoux et posa ses mains fines sur les épaules d'Ace. Elle commença par lui caresser doucement la peau de ses bras pour ensuite cajoler son torse. Par le fait même, elle se mordit la lèvre inférieur et approcha sa tête dans son cou afin de lui baiser cette partie du corps.


"... et cela me séduit davantage chaque fois que ta bouche s'ouvre et qu'elle se prononce."

Lui souffla-t-elle à l'oreille avant de continuer son manège. De temps à autre, elle revenait à ses bras et changeait un peu en allant lui dessiner des portraits abstraits avec ses doigts dans son dos en revenant à son torse qu'elle prenait plaisir à caresser de ses mains fines et fouineuses.

Ressemblant un peu à un vampire, elle cajolait, avec ses lèvres pulpeuses ou encore sa langue agile, le cou de son amoureux. La seule différence, c'est qu'elle ne mordait pas pour s'abreuver de son sang chaud. Au contraire, elle faisait bien attention pour ne pas sortir ses dents. Sa chevelure tombait fluidement sur la peau d'Ace, bougeant légèrement à cause des mouvements de tête que la jeune femme effectuait. Cependant, elle possédait tellement ce cou que sur son visage règnait un air de «tu touches à ça et je t'égorge» à quiconque voudrait s'approcher. Ce cou lui appartenait et le contraire serait bien dommage. À certains moment, elle s'arrêtait pour sentir l'odeur de sa peau frottée sur son nez. Toutefois, cela ne durait qu'un moment et elle reprenait ses baisers dans le cou et ses caresses sensuelles sur son corps et, particulièrement, sur son torse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace McCarthaigh
Contrôleur général des finances
avatar

Nombre de messages : 151
Maître/Esclave de : Lynn Féägan (bien qu'elle ne soit pas vraiment une esclave)
Végétal / Pouvoir : Le pouvoir du choix
Métier : Contrôleur général des finances pour le ministère des finances irlandais
Date d'inscription : 14/12/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Contre l’esclavage

MessageSujet: Re: «Pour Aoibheann...» [PV Ace McCarthaigh]   Sam 26 Avr - 2:47

Ace poussa d'abord un grand soupir de bonheur puis ensuite il ferma les yeux, se laissant dorloter par sa douce et tendre. Comment en son âme et conscience aurait-il pu oser s'opposer à un traitement si agréable? Repousse t'on la caresse du vent sur son visage? Bien sûr que non! Dans le même ordre d'idée, il eut été complètement stupide de refuser les douces attentions de Lawrence. Ace ne s'était pas senti si détendu depuis de nombreuses années et Lawrence,e n masseuse experte, devait sentir tous les points de tension qu'il avait, héritage désagréable d'une carrière de fonctionnaire mouvementée et d'une vie secrète à défendre les droits des falmaris et des vampires. forcément, en combinant ces deux activités, on a peu de temps ou de place pour le repos complet ou la vraie détente... Et encore une fois ace remercia le ciel de lui avoir envoyé Lawrence. Que serait-il sans cette personne exquise qui avait donné un sens tout nouveau à sa vie? Peu de chose, pas grand chose tout au plus... Et il se douta bien que la chose devait être réciproque pour Lawrence. Il tourna la tête pour croiser son regard et murmura pour qu'elle seule entende.

"Quand tu en auras terminé, ce sera à moi de m'occuper de toi... De te rendre la pareille, ma chérie, mon aimée..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lawrence Levy
Chaperon Rouge
avatar

Nombre de messages : 251
Maître/Esclave de : Cyriel Thréadyen et Minka Kaïne
Métier : Jardinière
Date d'inscription : 08/12/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Contre

MessageSujet: Re: «Pour Aoibheann...» [PV Ace McCarthaigh]   Sam 26 Avr - 3:53

Lawrence gloussa brièvement, mais avec un brin de malinerie, après la remarque de son amoureux. Dès lors, elle approcha sa bouche de son oreille, pris soin de la lui effleurer avant de lui susurrer une quelconque réplique.

"Je n'en doute pas. Te connaissant, je sais que tu n'en resteras pas là..."

Gloussant encore une fois de la même façon en fermant les yeux, elle les ouvrit presque aussitôt et lui mordilla doucement l'oreille avant de la lâcher. Elle scruta le profil d'Ace pendant quelques instants avant de continuer ses caresses agréables selon ses dires et selon les dires de son corps. En effet, elle avait senti qu'elle le détendait encore, qu'elle avait dénoué ses derniers noeuds dus aux nombreuses heures de travail acharné dans un bureau noyé dans des tonnes de dossiers à régler.

"... et c'est bien un autre point que j'adore chez toi, qui me charme chaque fois."

Ajouta-t-elle avant d'aller retrouver ses lèvres qui lui manquaient déjà. Après tout, devenues sa drogue, ses lèvres étaient l'un des points qui servaient à démontrer l'amour mutuel entre les deux. Et ce fut avec fougue et acharnement qu'elle s'attaque à celle-ci, passant, par le fait même, le flambeau à Ace qui lui avait promis de lui rendre la pareille. Néanmoins, pendant tout ce temps, elle continua de lui caresser le torse, une section du corps masculin qu'elle appréciait particulièrement. En effet, non pas seulement parce qu'on y retrouve un confort incroyable, mais également pour sentir les battements de son coeur ainsi que celui-ci se consumer d'amour et de passion à son égard.

Finalement, au bout d'un moment, elle quitta ses lèvres avec une certaine nostalgique comme à chaque fois. Elle revint derrière sa nuque et finit par déposer sa tête dans le creux de son cou. Elle embrassa cette partie sensible aux chatouilles provoquant que de simples frissons et un sourire amusé sur les lèvres du concerné.


"Tu sais, je ne me tannerai jamais en fait. Si par malheur tu venais à changer tes habitudes, je n'aurai plus droit à celui qui m'a rendu ivre d'amour, ivre de sentir sa chair perforer la mienne par les couteaux tranchants que m'offrent les flammes si brûlants de l'amour que nous éprouvons..."

Lui chuchota-t-elle assez fort pour que lui seul entende comme si une population se tenait autour d'eux en cercle.

"... ivre de ses lèvres."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: «Pour Aoibheann...» [PV Ace McCarthaigh]   

Revenir en haut Aller en bas
 
«Pour Aoibheann...» [PV Ace McCarthaigh]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Muileata : Diamond Mine :: Hors RP :: Corbeille :: Corbeille RP-
Sauter vers: