Muileata : Diamond Mine


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Welina Niamh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Welina Niamh
Petite fleur mortelle
avatar

Féminin Nombre de messages : 170
Age : 28
Végétal / Pouvoir : Laurier Rose
Date d'inscription : 17/01/2008

Feuille de personnage
Statut du joueur: Innactif
Position du personnage: Voir règlement

MessageSujet: Welina Niamh   Jeu 17 Jan - 18:09

Nom : Niamh
Prénom : Welina
Sexe : Féminin.
Age : 18ans et quelques mois
Végétal assigné à la naissance : Un magnifique petit arbrisseau qui, dés la floraison, aborde de belles fleurs odorantes, la couleur de ses pétales varient, mais une chose est sûr, le laurier rose, est aussi attirant que mortel pour l'Homme.

Sexualité : On dira hétéro, jusqu'à preuve du contraire...
Lieu de naissance : Dans un village libre au fin fond d'une forêt luxuriante
Comportement avec son maître : Dites moi, juste pour savoir, vous réagissiez comment vous, si du jour au lendemain on vous arrachait à votre vie et ceux que vous aimiez ? Que l'on vous priverait de cette liberté que vous chérissez tant ?
Après que vous vous soyez interrogez, le comportement de Welina vous paraîtra tout ce qui à de plus normal. Premièrement, elle sera effrayée, déboussolée, abasourdie aussi, au fur et à mesure, elle prendra en horreur cette esclavage et aura comme seule envie, celle de rejoindre les siens. Indisciplinée ? Elle le sera sans doute, mais en fin de compte tout dépendra du caractère de son futur acquéreur...
Il reste cependant une certitude, elle tient trop à sa liberté pour accepter une vie d'esclave sans broncher...

Description physique : Welina à héritée du physique avantageux de sa mère, une beauté atypique, qui attire le regard et dérange de part son étrangeté.
De taille moyenne, elle atteint difficilement le mètre soixante-dix, fine, une démarche silencieuse et agile, dictée par ses nombreuses marches dans la forêt qui borde son village.
Elle paraît fragile, le genre de personne que l'on à envie de protéger, ou au contraire de briser en deux. Un teint de porcelaine, mise en valeur par ses long cheveux violacés, à l'origine noirs ébènes, ils se sont éclaircit avec le temps. Ils lui arrivent jusqu'aux jambes, mais ne la gène jamais dans sa démarche, généralement attachées en une tresse, il lui arrive cependant de les laisser libérer. Ils sont toujours parsemés de perle et quelques fois, elle y glisse une simple fleur de laurier rose odorante. Quelques mèches encadrent son visage et tombent sur son front, cependant, ils ne camouflent pas son regard qui à lui seule captive par sa bizarrie. Des yeux, dorés, légèrement en amande qui semble vous sonder et lire en vous comme dans un livre ouvert, dérangeant, il n'est pas rare que l'on détourne ce regard devant cette océan dorée qui appelle à la noyade.
Très expressifs, ils sont une porte ouverte vers ses émotions.
Sa bouche est fine, rosée et tranche avec son teint pâle, Welina aborde généralement un sourire qui ne la quitte quand de rares occasions.
Elle ne met que peu de parure mise à part un simple ruban de couleur variante auquel elle accroche un pendentif rond, ouvragée qui tinte à chacun de ses pas, elle porte généralement de simple tunique à capuche, plus pratique pour ses nombreuses sorties en forêt. Elle ne met pratiquement jamais de chaussure, de sandale où autre, préférant marcher nus pieds...

Description psychologique : Welina est difficile à cerner, elle est calme, posée mais agit toujours par instinct, ne mesurant pas toujours les conséquences de ses actes. Elle tient plus que tout à sa liberté et l'une des choses qui pouvait lui arriver de plus cruelle était justement qu'on la lui arrache.
Elle peut passer des heures, allongée dans l'herbe fraîche, a rêver d'un peu de tout, à réfléchir, à imaginer notamment des poèmes qu'elle se plaît à chanter durant les fêtes de son village, sa voix est d'ailleurs cristalline et plaisante à écouter, sa mère ne cessait de lui répéter qu'elle pouvait réchauffer un coeur glaciale, rien qu'en laissant sa voix vagabonder.
Elle est très curieuse, mais jamais envers les sentiments des autres, elle est digne de confiance et préférerait mourir que de trahir un être cher.
Elle n'aime pas la monotonie et fait tout ce qu'elle peut pour la rompre. On la dit douce, généreuse mais on la sait rancunière, et on évite généralement de la provoquer.
Elle se met rarement en colère, accumulant tout, jusqu'à exploser, et dans ses cas là, mieux vaux pas être sur son chemin.
Elle à une passion pour tout ce qui touche à la nature et a acquis une grande connaissance sur les plantes toxiques, mais aussi sur les propriétés curatives de la Flore.
Elle à la fâcheuse manie de généralement dire tout ce qu'elle pense et d'avoir du répondant, il faut dire qu'elle n'a jamais été adepte des principes de supériorité, de dominance et de tout ce qui s'en suit.
Les histoires qu'elle peut entendre sur les être humains, l'ont toujours horrifiés et dégouttés, et elle conclut toujours ses pensées sur le sujet par un je ne les comprendrais jamais.

Histoire :
''Dit Wel, tu es au courant, l'un des villages voisins a été attaquée, on dit qu'il n'y a aucun survivant.''

Le regard tournée vers le ciel, Welina, ou Wel pour les plus proche, encaisse perplexe la nouvelle, assise sur l'une des branches, le dos contre le tronc d'un arbre, elle se décide enfin à poser ses prunelles dorées sur Isaac, assis quelques branches plus bas.
Malgré cette annonce, son sourire reste peint sur ses lèvres.


''Tu as peur Isaac ?''

Son silence en dit long, en même temps, il faudrait être incroyable stupide pour ne pas craindre cette nouvelle menace qui pèse sur leurs épaules.
Elle aussi ressens cette peur, qu'elle garde au fond elle et qu'elle évite d'écouter, mais elle la sens au fond elle, blotti en son coeur qui ne demande qu'à l'envahir si elle se laisse aller.
A nouveau ses yeux se pose sur un nuage, tandis qu'elle imagine la cruauté des Hommes qui osent s'en prendre aux siens.
Isaac la tire de sa songerie, il sait lui aussi qu'il ne vaut mieux pas s'appesantir sur le sujet.


''Tu as préparés une nouvelle chanson pour ce soir ?''

Un sourire plus chaleureux se dessine sur ses lèvres.

''Crois tu réellement que j'aurais pu oublier, tu as enfin réussi à prendre la forme de ton végétale.''

Devant la petite pique de son amie, le visage d'Isaac se renfrogne, il est vrai qu'il à mis un peu plus de temps que Wel, ce n'est pas une raison pour le lui rappelle, mais, il est tellement heureux que rapidement il oublie et relance le sujet...
La conversation ce poursuit et à coup d'enthousiasme et de bonne humeur de tout le village, l'on tente d'oublier la menace humaine.

Quelques années plus tard.


Déambulant dans la nuit, Wel écoute tous les bruits qui l'entoure, les larmes glissant le long de ses joues, elle se concentre pour passer outre la colère et la douleur qui lui resserre le coeur.
Les disparitions se multiplies, d'abord sa mère, seule parente qui lui restait depuis la mort de son père, alors qu'elle n'était qu'une enfant, elle était partit une matinée, et n'était jamais revenue, ce retrouvant seule, elle aurait pu sombrer dans la mélancolie, heureusement Isaac avait su l'aider, elle c'était raccrocher à lui, et elle avait remonter la pente, son tempérament aidant, elle avait mis sa peine de coté, l'oubliant petit à petit et l'étouffant sous une couette de bonheur.
Mais maintenant, Isaac aussi avait disparu, et elle venait d'apprendre la nouvelle...
Alors qu'elle s'allonge à même le sol et que les larmes salée coulent, les souvenirs l'assaillent, elle lutte contre elle même, contre cette tristesse et ce désespoir, sans trop s'en rendre compte, elle se met à murmurer des paroles, puis, sa voix vient briser le silence nocturne, elle ne sait pourquoi mais la chanson qui lui revient à l'esprit est celle qu'elle chantait à la petite soeur d'Isaac, lorsqu'elle craignait le noir.


'' Petite fille dans son lit
Se débat contre la nuit.
Malgré sa frayeur,
Elle triomphe de sa peur.
Démons et sorciers
Ne peuvent plus l'embêter.''


Elle répète sans fin cette mélopée encore et encore, jusqu'à ce qu'elle entende des bruits de pas. Elle s'arrêta net, et la peur aidant, ainsi que son imagination, son coeur se mit à cogner à tout rompre, elle se leva brutalement, au même instant, un rire fusa...

''Y'en à une autre ici ''

Avant même qu'elle ne puisse faire quoique se soit, elle est encerclée, elle était à la fois horrifiée et surprise, terrifiée mais en colère. Elle regarde tout autour d'elle, se sentant comme un lion engage, une proie pour ces terribles prédateurs qu'est l'Homme ...
Malgré tout ce qu'elle put tenter, les coups qu'elle pouvait donner, les cris, les débattements, elle ne put rien faire, et la dernière chose qu'elle vit de sa forêt fut le ciel sombre, avant qu'elle ne perde connaissance.

Comment aurait elle pût savoir que sa souffrance ne faisait que commencer ?


Rang : Petite fleur mortelle


Comment avez-vous connu le forum ? Par un top site
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Fondateur



Masculin Nombre de messages : 776
Date d'inscription : 17/07/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur:
Position du personnage:

MessageSujet: Re: Welina Niamh   Ven 18 Jan - 21:32

Validée, bon jeu ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Welina Niamh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Niamh Ò Ceallaigh - Neve O'Kelly
» niamh - j'aime les plaisanteries, mais je ne veux pas en être une
» Lézard cherche amis ! Niamh O'Connor
» RUBY&NIAMH ? let me be your life-saving buddy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Muileata : Diamond Mine :: Hors RP :: Corbeille :: Corbeille RP :: Corbeilles Fiches de Présentation-
Sauter vers: