Muileata : Diamond Mine


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ardghal Mac Lochlainn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ardghal Mac Lochlainn
Un être délectable
avatar

Masculin Nombre de messages : 364
Maître/Esclave de : esclave de Kai-sven
Végétal / Pouvoir : Télékinésie.
Date d'inscription : 02/09/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Innactif
Position du personnage: Voir règlement

MessageSujet: Ardghal Mac Lochlainn   Lun 3 Sep - 19:11

Nom : Mac Lochlainn
Prénom : Ardghal
Sexe : Masculin
Age : 27 ans
Nationalité : Irlandaise
Pouvoir Télékinésie.
Sexualité : Bi
Age au quel votre personnage est devenu esclave : 10 ans
Comportement avec son maître : Tout dépend de son humeur du jour. Mais il se rebelle souvent.

Description physique :

Je suis d’une stature normale, je mesure 1M 80 et je pèse dans les 75 KG. Je ne fais pas très attention à ce genre de détail. J’ai les épaules assez larges dont la cause est le travail de la mine. J’ai les muscles saillant, et des abdos bien dessinés. C’est ce que l’on appelle avoir un corps parfait.

J’ai un visage assez plaisant il faut dire. Mes cheveux sont longs et effilés sur le bout, ils tirent sur le brun, il y a quelques mèches rouges qui viennent mettre une touche colorée sur ce coté sombre. Ma bouche est fine et mon nez aquilin.
Mes yeux ont aussi cette particularité, de couleur marron et il y a comme des étincelles rouges une fois en colère. Ce qui est terrible quand on me regarde de plus près. Ils sont entourés par des cils longs pour un homme, mais noirs. Certaines personnes osent me dire que je les maquille, ce qui est totalement faux.

J’ai toujours ma cape rouge et bleu, orné de broderie or sur ma capuche. Je porte une tunique noire et rouge ouverte sur le coté. J’ai un pantalon serré, noir toujours, et des bottes hautes qui recouvre ce pantalon.

Un anneau placé à mon doigt ne me quitte jamais.

Description psychologique :

Que dire de ma personne, je suis calme, oui cela m’arrive. Malheureusement pour moi il y a beaucoup de chose que je ne supporte pas. Comme les êtres humains par exemple, ce qui me pose un véritable problème. Je les déteste, et je le fais savoir. Peu m’importe si on me frappe après, j’ai la langue bien trop pendue lorsqu’il s’agit de les envoyer paître. Je suis quelque peu hautain, pas froid ni calculateur. Mais je vous l’accorde je suis arrogant, isolent et fier.
Je fais parti de ces rêveurs de liberté. Je sais que c’est une utopie mais j’aime m’évader de cette façon. Pour cela j’ai un endroit qui fait très bien l’affaire, les jardins de mon maître. Bien sûr sans son consentement, mais après une journée de travail c’est très relaxant. D’ailleurs j’essaie de ne plus rien faire après, les mines c’est déjà bien suffisant.

Bien que je sois de mauvaise humeur en quasi permanence, je le suis moins avec ceux de mon espèce et quelques rares humains de basses extractions. Je souris vraiment qu’avec les gens avec qui je me sens en parfaite harmonie. Lorsque je suis lié d’amitié, je fais en sorte qu’elle dure longtemps, je la préserve. Elle est très importante pour moi. Je me suis déjà battu, mais parce que j’avais une bonne raison de le faire, pour moi, pour un ami.
Je ne crains pas la douleur mais la mort certainement.

Histoire :

Je suis né dans une famille qui n’en avait que le nom. Ma mère ayant désertée rapidement le lit conjugal, la vie ne fut pas facile pour ceux qui subissaient les foudres. Détrompez-vous, ce n’était pas ma mère mais plutôt mon père et moi-même. La seule rescapée étant ma petite sœur, où devrais-je dire ma demi-sœur. Autant que je suis noir de cheveux qu’elle est blonde comme les blés. Et mon père ferme les yeux, il est devenu faible quand il a épousé ma mère. Les deux homme de la maison étaient les souffres douleurs des femmes. Je me suis toujours demandé pourquoi mon père se faisait un plaisir d’aller à la mine de cet être abjecte qu’était notre maître. C’est une fois là-bas à l’âge de 10 ans que je sus le pourquoi. La tranquillité mais surtout mon père redevenait le vampire qu’il avait été. Parce que ma mère en avait décidé ainsi, elle demanda à mon père de me prendre avec lui à la mine. Je lui en veux encore.

Je pensais que les femmes avaient tous pouvoir, en allant à la mine je compris mon erreur. Le pire c’est que je sus que je pourrais rien attendre de mon père. Alors je me mis avec d’autres vampires qui me paraissaient les plus « braves ». Quand on est dans une mine et esclave ou est la bravoure. Mais peu m’importe je devais faire mon « éducation ». Au fil des années, je pris en taille, en force, mais aussi en gueule. J’en arrivais à avoir des mots avec celle qui me servait de mère. N’ayant plus vraiment la main sur moi, elle fit en sorte que le maître que je servais me vendit à une autre personne, avec l’aide d’un de ses amants. Je dois dire que je ne regrette pas ce moment. Mais à peine arrivé on me considéra comme un voleur. Elle avait déposé pas mal de bijoux et argents sous mon lit, c’était gros mais elle réussit son coup. A partir de là je me retrouve à Galway et je reçus plus de coup que chez moi, j’avais 17 ans. On me fouetta pour pas grand-chose, si j’avais le malheur d’ouvrir la bouche c’était le cachot. Mon esprit rebelle s’éveilla, mon ironie aussi. J’appris à me battre avec les plus forts, et à aider les plus faibles.

Je découvris mon pouvoir que bien tard, mes parents ayant omis de m’en faire part. Les autres s’en foutaient et ne m’ont pas posé la question. C’est une étrange femme qui me mit au courant, je ne suis jamais trouvé aussi con de toute ma vie. Mais elle m’aida à chercher ce que j’étais bien capable de faire. La Télékinésie. Se ne fut pas simple de me l’apprendre, je suis quelqu’un de borné. Pour moi ce n’était pas possible d’avoir ce don, et pour ce qui est de la concentration je repasserais. Mais au final, je pouvais faire bouger les choses, petites au départ je n’entraînais très dur pour qu’elles soient plus grandes et lourdes. Je les faisais voler plus haut aussi. C’était jouissif par moment, une petite vengeance par-ci par-là, non vraiment c’était super.

A partir de ma majorité j’eus une vie sexuelle des plus mouvementées. Je suis un vampire avec une belle prestance, et un corps qui en ferait rêver plus d’un. Mais je choisis mes victimes du moment. Les femmes je les utilise puis les jette. Elles sont belles, surtout naïves, je peux même dire qu’aucune n’est assez bien pour moi. Il n’en est pas de même avec les hommes. Si je suis avec l’un d’eux c’est parce que l’attirance est bien plus que physique. Intelligent et bien fait de leur personne, j’attends toujours celui qui prendra mon cœur, dominant ou non.

Il y a une chose qui m’horripile plus que tout. Sucer un Falmari. Ils ne m’ont rien fait mais je suis bien obligé de le faire pour survivre. Je trouve ses êtres d’une très grande délicatesse, même si ce n’est qu’apparence. Et nous sommes dans le même bain, esclaves de ces êtres humains … J’ai très envie dans mordre un !

Rang : un être délectable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feamainn Cineàltas
Plante Aquatique
avatar

Masculin Nombre de messages : 64
Maître/Esclave de : Ludwig Helies
Végétal / Pouvoir : Algue Marine
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Innactif
Position du personnage: Voir règlement

MessageSujet: Re: Ardghal Mac Lochlainn   Lun 3 Sep - 19:32

Fiche Validée, bon jeu ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ardghal Mac Lochlainn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ardghal ~ when the system fails us, we must go out and seek our own justice
» [Event] Un feu d'artifice pour Halloween ; pv. Zoldern K. Nozomi & Ardghal O'Leary

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Muileata : Diamond Mine :: Hors-RP Officiel :: Présentations :: Présentations des vampires :: Présentations validées-
Sauter vers: