Muileata : Diamond Mine


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cette journée pour Mü ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aedan O'Reilly
Le Maître avant tout
avatar

Masculin Nombre de messages : 948
Maître/Esclave de : Maitre possessif de Mü
Métier : Propriétaire, Rentier
Date d'inscription : 21/09/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Pour l'esclavage

MessageSujet: Cette journée pour Mü ...   Lun 31 Mar - 15:37

Installés confortablement dans la luxueuse voiture d’Aedan, le paysage défilait devant leurs yeux à grande vitesse. Ce matin là, le propriétaire emmenait son jeune et peu banal falmari faire des emplettes. Mû avait un besoin urgent de vêtements, n’ayant sur le dos, que les vieux habits qui appartenaient autrefois à son ancien falmari.
Quelque instant auparavant, ils étaient encore dans le salon, le maitre donnant pour la énième fois de recommandations à Mü. Celui-ci avait la manie de regarder partout, par curiosité et peut être par jeux, quitte à se perdre pour de bon sans s’en rendre compte, Aedan en était certain. Alors se serait lui qui le suivrait de prêt, il ne le quitterait pas des yeux d’une seconde, pour rien au monde.

Aedan se tourna vers le jeune être assis à coté de lui. Il était irrésistible dans son manteau trop vaste pour lui. Malgré tout ce qu’il pouvait, Aedan se sentait désolé de ne pas avoir de quoi l’habiller décemment, c’est pourquoi ils étaient en route pour la grande ville de Galway. Grande ville était un grand mot, justement, comparée à la capitale, mais c’était mieux que le petit endroit ou il vivait. Car rien à l’horizon à part des forêts et des champs autour du manoir du maitre, situé bien à l’extérieur de la ville, pour son plus grand plaisir.

Le propriétaire était content de faire cette petite virée avec Mü. Ils commençaient seulement à apprendre à) être ensemble et surtout à s’apprivoiser l’un, l’autre. D’ailleurs O’Reilly avait débuté le changement à son contact. Pour lui se n’était pas une si mauvaise chose, mais il resterait ainsi qu’en sa présence, continuant à être autre avec les gens qu’ils côtoyait pour ces affaires.

Et enfin la ville, le chauffeur ralentit la voiture, puis alla dans le centre ville. Il chercha une place pour se garer, là ou les magasins chics pullulaient à perte de vue, le meilleur de Galway. Quand se fut fait, Aedan pivota et regarda Mü.

-Nous y sommes, nous allons pouvoir nous en donner à cœur joie. Achète-toi ce que tu veux, je te suis. C’est parti.

Aedan mit gentiment la main dans la chevelure de son falmari avant de descendre du véhicule et en faire le tour. Aedan débordait de gaité et en pleine allégresse, allez savoir pourquoi. Il alla même ouvrir la portière de son falmari, chose inhabituelle et qui risquait de ne pas passer inaperçu par son chauffeur, dont c’était le travail. Qu’importe c’était lui le maitre, et il avait envi de le faire pour Mü seulement. Il regarda les rues en fronçant les sourcils, pourtant il y avait peu de monde, comme il le souhaitait. Aedan soupira, cela ferait l’affaire, peu de magasins en vérité mais tous plus chics les uns que les autres, sans parler de ces vieilles librairies ou l’on peu trouver des ouvrages et des écrits très anciens. Il la referma, ensuite la portière, une fois son petit être à l’extérieur. Il mit une main sur son épaule et se pencha à peine pour lui parler.

-Alors ? Par ou commençons-nous ? Si je peux me permettre, je t propose pour le moment de faire un tour dans la rue pour regarder les vitrines des magasins. Cela te donnera une petite idée de ce que tu cherches, mais surtout ce que les vendeurs proposent. Quand penses-tu ?

Cette journée appartenait à Mü seul, Aedan l'aiderait comme il le pourrait. Pour les choix il ne s'en mêlerait absolument pas, il serait juste là pour lui, pour que tout se passe pour le mieux mais c'était surtout pour être en sa compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mü El'Katram
Un fragile pétale de Cerisier
avatar

Nombre de messages : 2114
Maître/Esclave de : Aedan O'Reilly
Végétal / Pouvoir : Cerisier Japonais
Métier : Chouchouteur d'Yrïa, possessif de Maïtre O'Reilly
Date d'inscription : 19/09/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Neutre

MessageSujet: Re: Cette journée pour Mü ...   Mer 2 Avr - 20:14

Scotché a la vitre. C’est une phrase qui correspondait très bien à Mü lors du trajet. Certes ils en avaient fait un similaire en revenant du fleuriste hier mais comme il avait été rouspété avant de monter, sa curiosité s‘était extrêmement calmé. Maintenant il avait tout son temps et s’en donné a cœur joie…Dommage que la voiture allait si vite, il n’avait pas le temps de regarder tout et il se contorsionné légèrement pour pouvoir vers l’arrière tout en regardant a travers la vitre. Au début il y avait quasiment que de la végétation mais il ne fallait pas croire qu’il était moins curieux. Les premiers bâtiments apparurent et son sourire trônait toujours sur ses lèvres.

Arrivée dans la ville le falmari ne savait plus où regarder. Les quelques passants n’échappaient pas à son regard comme d’étrange objet dont il n‘arrivait pas à en connaître la signification ou plutôt l’utilité. Il retint avec énormément de difficulté toutes les questions qui traversaient son esprit.

La voiture fini par se garer et avec un peu de mal pour se décrocher de la vitre, le falmari se tourna pour écouter son maître.
Maître O’Reilly lui annonça que c’était bien ici qu’ils allaient faire les achats. Une main passa dans ses cheveux ébouriffant quelques mèches et son maître sortit.
Mü cherchait a voir comment fonctionner la portière, il n’arrivait pas a tirer les bitonaux comme il faut pour que la porte s‘ouvre. Finalement elle s’ouvrit grâce a maître O’Reilly, Mü sortit tout sourire avec un claironnant :


- Merci !

Que se soit son maître qui lui ouvre la porte n’avait pour lui rien d’étonnant. Déjà il voulait sortit tout seul et il était loin de se douter qu’en plus de conduire, le chauffeur devait ouvrir les portes.
Il écoutât religieusement son maître s’en lâcher des yeux la rue mais se tourna tout de même vers lui avec un sourire rayonnant.


- D’accord.

Mü partit presque en sautillant. Ses yeux mauves pétillaient particulièrement alors qu’il cherchait a nouveau a tout voir.
Il y avait foule ! Oui parce ce qui était peu de personnes pour son maître c’était énormément pour Mü. Enfin bref… Marchant plus ou moins calmement, son cou était mit a rude épreuve, de temps en temps son regard passait sur son maître et à a chaque fois un sourire tout heureux s’affichait. En fait les magasins çà ressemblaient un peu au vague souvenir qui lui restait du marché. En fait c’était des sortes de stand dans des maisons avec de grandes vitres où se trouvaient derrières des vêtements ou ce que vendait le magasin.

Avec curiosité Mü fini par s’approcher d’une vitrine. Il observa quelques secondes le vêtement avant de baisser ses yeux sur quelque chose de bien précis, la plaque qui affichait un prix. Ses sourcils s’haussèrent un peu, avant de se froncer…


- Mais…

Mü se tourna vers son maître, la tête un peu penché sur le coté et les sourcils toujours froncés…

- Ce n’est pas…un peu cher ?

Et bien oui, le prix d’une des tenues étaient le nombre d’argents dont il avait droit pour s’acheter un paquet de chose.

- Enfin…J’aime bien cet endroit … est-ce qu’il va y voir plus de monde après ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedan O'Reilly
Le Maître avant tout
avatar

Masculin Nombre de messages : 948
Maître/Esclave de : Maitre possessif de Mü
Métier : Propriétaire, Rentier
Date d'inscription : 21/09/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Pour l'esclavage

MessageSujet: Re: Cette journée pour Mü ...   Mer 9 Avr - 23:36

[pas satisfait de ce rp, tu m'en vois dsl, c'est un peu vide je trouve]

Entre le temps ou Mû sortit de la voiture et ses premiers pas dans la ville, Aedan avait remarqué les faits et gestes de celui-ci. Une vraie girouette, il observait partout, s’exclamait de tout. Aedan le savait, connaissant un peu Mü, il l’aurait parié, il le comprenait aussi.

Il le suivait de prêt, ne le quittant pas des yeux, comme il l’avait promis. Ce n’était pas simple, il avait l’impression d’avoir une puce sauteuse devant les yeux. Même si elle était charmante, elle était tout de même instable. Sa curiosité, en tout cas, faisait plaisir à voir, ponctué, d’ailleurs, de petites exclamations. Aedan le laissait faire, trop content de son nouveau centre d’intérêt. Il marchait derrière lui en mettant les mains dans les poches de son long manteau noir. Le maitre pensait que se serait une longue journée, mais s’il gardait cette attitude joyeuse et imprévisible, le temps passerait plus rapidement.

Quelques minutes plus tard, Mû fronça les sourcils … Aie ! Il avait pensé trop vite. Que lui arrivait-il ? Qu’est-ce qui l’avait mis dans cet état, rare chez lui. Le pire c’est qu’il le regardait … Lui. Aedan ne comprit pas tout de suite, mais il fixa son Falmari. Mû avait l’air si mignon, la tête sur le coté, ses yeux mauves qui lançaient de petits éclairs, non pas des éclairs, plutôt des paillettes.

- Ce n’est pas…un peu cher ?

Il n’eut pas le temps de répondre que Mü lança.

- Enfin…J’aime bien cet endroit … est-ce qu’il va y voir plus de monde après ?

Comme à son habitude, son falmari parvenait à aller du coq à l’âne, sans aucun problème. Au grand damne de son propriétaire qui devait faire avec, et essayer de le suivre dans ses entendements. Ce qui donnait une raison supplémentaire de rester près de lui. Il avait maintenant deux raisons pour ne pas le lâcher, il devait le comprendre sa manière de penser. Aedan s’approcha de lui et lui posa une main sur sa taille fine, se penchant vers lui, pour que lui seul l’entende.

-Ne te préoccupe pas du prix, c’est mon affaire. Prends juste ce qu’il te plait.

O’Reilly lui souriait, ce n’était pas méchant ce qu’il lui disait, mais il n’aimait pas parler argent avec lui. Il savait bien qu’il n’en avait pas ou peu. Il ne désirait pas le gêner avec ça, c’est tout. Se redressant il regarda la vitre et son sourire s’élargit, puis revint vers son falmari.

-Si tu veux ses habits ou voir les autres qu’ils proposent, entrons à l’intérieur, sinon continuons la visite. Je ne pensais pas que tu aimerais venir ici, je croyais que tu aurais un peur de venir, pour le grand nombre de personne qui allaient venir bientôt. Pour l’instant ça va. Mais est-ce que tu tiendrais le coup après, quand ils seront là ? Dans tous les cas je serais près de toi, tu le sais.

Aedan resserra son étreinte pour lui prouver qu’il disait vrai. Il scuta les alentours, et vit qu’effectivement il y avait plus de monde par endroit que tout à l’heure. Pour le moment il ne fallait pas trop s’en inquiéter. Pourquoi avoir peur, Mû serait capable de gérer la crainte de cette foule, si crainte il y avait vraiment. Une certitude n’échappait pas à Aedan, il se faisait trop de mouron pour son Falmari, si ça se trouve il sera bien, n’ importe où.

-Bon maintenant que décides-tu, on entre, ou on fait d’autres magasins?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mü El'Katram
Un fragile pétale de Cerisier
avatar

Nombre de messages : 2114
Maître/Esclave de : Aedan O'Reilly
Végétal / Pouvoir : Cerisier Japonais
Métier : Chouchouteur d'Yrïa, possessif de Maïtre O'Reilly
Date d'inscription : 19/09/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Neutre

MessageSujet: Re: Cette journée pour Mü ...   Jeu 10 Avr - 22:27

[ hj: Mais si il est bien! >< t'avais pas trop d'ouverture non plus!]

Mü continua de fixait son maître alors que celui ci s’approchait de lui. Une main se posa sur sa hanche et Maître O’Reilly se baissa vers lui. Le visage levait il attendit de savoir combien d’argent il allait pour dépenser et pourquoi c’était si cher.
Mais ? Si il ne se préoccupait pas du prix comment il allait faire pour gérer ce qu’il allait prendre ? De plus il n’avait aucun vêtement alors qu’est ce qu’il allait devoir prendre ? Sûrement une tenue pour chaque jours de la semaine, ce serait largement suffisant.

En entendant parler Maître O’Reilly des gens autour de lui Mü tourna les yeux vers eux. Lui trouvait vraiment qu’il y en avait beaucoup et avait énormément de mal à s’imaginer encore plus de monde. Il passa furtivement un petit regard inquiet sur les yeux de son maître. Mais avec plus de monde ils allaient étouffer. Soudainement pensif Mü baissa les yeux. Il avait l’impression que la foule avait été ce qui l’avait dérangé au marché mais il n’en était pas certain.
Mü ne s’était pas vraiment imagé qu’il y en aurait plus et donc il ne s’était pas inquiété. Il fallait dire que Mü avait tendance a facilement ne pas pensé a ce qui le gêné, la foule ? Il n’y avait plus pensée. Les vampires ? Il n’y pensait plus du tout… Ses pensées étaient encrées sur son Maître O’Reilly et son environnement.

Le falmari posa une main sur le bras de son maître avant de lui faire un petit sourire et de jetait un autre regard aux alentours.
A la dernière question il lâcha son maître et se tournèrent vers la vitrine les mains sur les hanches tout en observant avec critique les vêtements…


- Je trouve çà… trop fade…On continue ?!

Avec un grand sourire il reprit gaiement sa route ayant encore une foie laissé la foule dans un coté de son esprit.
Les vêtements étaient jolie certes, mais Mü n’appréciait pas particulièrement les tons, blanc cassé, beige et marron…quand ils n’étaient pas assorti avec d’autres couleurs.

Le petit falmari continua son chemin comme au départ évitant soigneusement les gens. Il passa devant quelques vitrines avant de finalement s’arrêter a nouveau. Après avoir chercher un regard de son maître il se décida a entrer. Une fois à l’intérieur son écharpe eu droit a un traitement assez mauvais. A nouveau pris entre ses doits il se mit à la triturer avec beaucoup d’énergie, si on peut dire. Après quelques secondes d’hésitation Mü se dirigeât vers une rangée et se mit à papillonner de droite a gauche.
En tout cas les magasins c’était bien plus pratique que les magasines, on voyait bien le vêtement et on n’avait pas de déception à l’ouverture du colis.
A chaque fois que le falmari observait un vêtement une petite moue critique apparaissait sur son visage puis elle changeait. Si le vêtement lui plaisait, il avait un sourire sinon une petite grimace prenait place…

Quelques minutes plus tard Mü revint vers son maître les mains vides.
Il fit un petit sourire timide à son Maître O’Reilly avant de poser une main sur son bras et se mettre sur la pointe des pieds pour dire bas a son oreille embarrassé :


- Maître O’Reilly je suis désolé mais si je ne sais pas combien d’argent je peux utilisé… je ne sais pas ce que je dois prendre… Vous n’êtes pas obliger de me dire l’argent mais je ne sais vraiment pas ce que je dois choisir… Peut-être, vous me dite oui ou non ? Je ne sais vraiment pas…

Pour lui dire qu’il ne devait pas se soucier d’argent son maître lui avait parler de manière que personne entende alors bien entendu Mü avait ait de même.
Mü se réceptionna sur les talons et reprit tout penaud d’une voix basse…


- De plus, je ne sais pas comment çà marche un magasin…

Autant dire que Mü se sentait totalement perdu….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedan O'Reilly
Le Maître avant tout
avatar

Masculin Nombre de messages : 948
Maître/Esclave de : Maitre possessif de Mü
Métier : Propriétaire, Rentier
Date d'inscription : 21/09/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Pour l'esclavage

MessageSujet: Re: Cette journée pour Mü ...   Ven 18 Avr - 13:08

Souriant à la manière dont se comportait Mü, Aedan le suivit pas à pas, restant toujours proche de lui. Certes, ils ne devaient pas se contenter du premier magasin venu, il y en avait bien d'autres, mais son Falmari ne savait pas trop quoi chercher. Le maitre en était certain, mais lui non plus il ne savait comment l'aider. Après être passé devant pas mal de vitrines, Mü s'arrêta, apparemment il y avait quelque chose qui l'intéressait plus. Il se tourna vers lui entra à l'intérieur. Sagement Aedan l'escortait sans un mot. Il le vit aller de ci de là, son expression changeant à chaque vêtement inspecté. Mais après un moment il revint vers lui, se levant légèrement il lui murmura à l'oreille.

- Maître O’Reilly je suis désolé mais si je ne sais pas combien d’argent je peux utiliser… je ne sais pas ce que je dois prendre… Vous n’êtes pas obliger de me dire l’argent mais je ne sais vraiment pas ce que je dois choisir… Peut-être, vous me dite oui ou non ? Je ne sais vraiment pas…

Et voici donc encore ce problème, combien de fois devait-il lui dire de ne pas se préoccuper de l'argent. Tout ce qu'il avait à faire c'était de se décider sur les vêtements qu'il préférait. Et là encore, il avait eu raison sur ce point, que choisir? Ce n'était pas à lui de voir pour lui, d'ailleurs les gouts du maitre étaient certainement différents des siens. Mü devait bien avoir une petite idée tout de même. Il soupira devant son incompétence dans ce domaine. Il avait pensé à l'accompagner, à payer ses achats mais pas choisir ces Habits. Il passa une main sur son front, la main de son Falmari quitta son bras et revint à sa place initiale, il attendait une réponse de sa part. Mais une question en venant une autre, le fonctionnement du magasin. Voilà qui était très intéressant, Aedan se préparait à faire un cours sur les joies du shopping.

-Premièrement pour l'argent tu ne t'en fais pas, je t'ai dit que tu n'avais plus qu'à choisir et je m'occupe du reste. Alors dépense et c'est tout. Deuxièmement, un magasin fonctionne de la manière la plus simple qui soit. Tu sélectionnes un vêtement que tu aimes bien, puis nous passons à la caisse là bas ou se trouve une vendeuse, nous payons et on sort avec notre achat. Voilà ce n'est pas plus compliquer. Maintenant pour finir, tu peux aussi les essayer, il y a des cabines d'essayage pour ne pas prendre des vêtements trop juste ou trop large.

O'Reilly prit le menton de Mü entre ses doigts, il avait l'impression que ses doigts englobaient tout son visage. il le fit avec une très grande douceur. Sa voix se fit tendre mais avec une pointe de fermeté.

-As-tu bien compris ? Maintenant as-tu vu des choses qui te plaisaient ici? Il y a pas mal de choix et des couleurs qui t'iront à merveille. Essaies de profiter un peu de la situation, je t'en donne l'ordre s'il le faut. Je ne peux pas de dire mieux. Si tu veux que je te donne mon avis, bien que je suis inculte dans tes gouts, alors je serais là … Compris?

Aedan se pencha alors, pour clore la discussion, il déposa un baiser sur le coin de la bouche de Mü. Un nouvel élan de sa part, sans savoir pourquoi il avait fait cela, ça lui paraissait naturel, tout simplement. Il ne voulait pas non plus se priver, Mû devait comprendre aussi qu'il était, dorénavant, à lui. Peut être était-ce de trop, sûrement, mais qu'importe. Il se redressa aussi vite qu'il s'était penché, et regarda Mû droit dans les yeux. Il se demandait s'il le prendrait bien, après tout il avait le droit d'avoir une opinion. Le maitre avait les yeux souriants comme pour s'excusez mais les traits de son visages restaient figés en attendant une réaction désagréable. Il posa une mais sur la nuque de son être unique.

-Alors on les fait ses emplettes … ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mü El'Katram
Un fragile pétale de Cerisier
avatar

Nombre de messages : 2114
Maître/Esclave de : Aedan O'Reilly
Végétal / Pouvoir : Cerisier Japonais
Métier : Chouchouteur d'Yrïa, possessif de Maïtre O'Reilly
Date d'inscription : 19/09/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Neutre

MessageSujet: Re: Cette journée pour Mü ...   Ven 18 Avr - 19:41

(hj : Bon. Il faut savoir avant tout que je déteste, que je hais plus que tout faire les magasins de vêtement. C’est pour moi l’horreur absolue OoO. Plus vite je sorts mieux je me porte… Il faut donc en comprendre que çà ne risque pas d’être bien passionnant car je ne connaîs absolument pas toute les « merveilleuses » aventures qui peuvent se produire dans un magasin de vêtement ><...)





Pas se soucier de l’argent, son maître le lui répété encore mais il ne savait vraiment pas comment faire pour savoir combien de chose prendre. Mü craignait vraiment d’en prendre trop…
Visiblement un magasin ce n’était pas si compliqué que çà. On choisi puis on paye à la dame et si on veut, on essai. C’était plutôt pratique…

Son visage fut doucement emprisonné dans la grande main de son maître. Les yeux mauves brûlèrent de curiosité face a ce nouveau geste, enfin, pas si nouveau que çà. L’un des grands messieurs l’avait attrapé par le manteau pour observer ses yeux et l’avait aussi obligé à montrer son profil. Cette homme lui avait fait plus mal qu’autre chose en lui saisissant si violement la mâchoire tout le contraire de son maître ce qui d’ailleurs éveillé encore plus sa curiosité.

Profiter de la situation ? Heu…Ben… Si il comprenait bien ce que çà signifiait c’était exactement ce qu’il tentait d’éviter. Lui en donner l’ordre ? Mais il ne voulait pas ! Tant pis, il ferait son buté voila.
Il hocha plus ou moins de la tête toujours emprisonnée entre les doits de son maître…


- Oui Maître O’Reilly…

Le falmari eu un petit sourire en croyant deviner que son maître allé embrasser son front. Il aimait vraiment trop çà. Mais ce qui était mentalement appelé papouille n’eu pas lieu où elle aurait dut avoir lieu. Sous la surprise Mü ouvrit les yeux avant d’avoir un petit mouvement de recul. Il posa précipitamment une main là où les lèvres de son maître s’étaient posées tout en rosissant. Mü leva d’abord un regard interrogateur vers son maître avant de le baisser rapidement.
Monsieur Brosky avait été clair avec lui à ce sujet. Enfin, clair, c’est une manière de parler. Mü avait retenue le but de la discussion mais pas vraiment le pourquoi du comment. Cette discussion avait été assez longue et très compliqué pour le petit falmari. Après de longues et pénibles explications il avait comprit qu’il ne devait absolument pas embrasser quelqu’un sur les lèvres, sauf sous certaines conditions. Certaines conditions qu’il n’avait absolument pas saisies malgré toutes les explications… Quand on sait que Monsieur Brosky moins que Mü on peut se douter que les explications étaient très…explicatives… enfin bref…
Bon pour en revenir a la papouille. Maître O’Reilly n’avait pas embrassé ses lèvres mais juste le coin. Le falmari se dandina un peu sur place en sentant le regard de son maître sur lui. C’était juste au coin des lèvres, alors il n’y avait pas de mal, non ? C’était juste gênant, non pas gênant…Peut-être embarrassant ? Il ne savait pas exactement mais çà l’avait fait rougir… Tant que Maître O’Reilly ne l’embrasserait pas sur les lèvres, çà irait…
Une main se posa sur sa nuque et il releva un regard timide…


- Oui…

Et il s’échappa à travers les rayons pour aller récupérer les vêtements qu’il avait remarqués plus tôt. Comme précédemment, les quelque personnes présentes il les évitait en faisant de grands détours et il prit les vêtements qui l’intéressaient rapidement. Ce n’était jamais rien de stricte mais toujours des vêtements qui avaient un petit truc fantastique qui correspondait bien au petit. En tout cas les magasins de vêtements ne serait pas son passe temps favoris…
Même en évitant soigneusement les gens il réussit a se cogné a l’une d’elle. En réalité il ne savait pas vraiment si c’était lui ou la personne qui lui était rentré dedans. Le falmari se confondit en excuses avant de se carapater vers son maître sans prendre le temps d’observer la personne accrochée.
On aurait presque put croire qu’il venait de rencontrer un horrible monstre. Mü craignait un peu, beaucoup, de parler a une personne inconnu il fallait avouer…
Mü revint très rapidement vers son maître avec un sourire comme si la petite papouille troublante n’avait pas eu lieu. Il s’arrêtât, quelques vêtements dans les bras et fixa son maître, attendant quelques choses…


- ...

Après quelques secondes Mü eu un petit sursaut avant d’avoir un petit sourire d’excuse et demanda doucement…

- Je fais quoi maintenant ?

Il avait oublié que Maître O’Reilly voulait qu’il parle….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cette journée pour Mü ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cette journée pour Mü ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BIBBO & CASSIE ? Je n'espérais rien de cette journée.. Et pourtant.
» Une idee d'occupation pour les retraites
» Un peu de réconfort aprés une dure journée [Equipe Tsukimi]
» Belle journée pour se promener, n'est-ce pas ? [Alyss Yuki]
» Mais vous êtes qui vous ? (Pv : M-A)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Muileata : Diamond Mine :: RP :: Galway: Vieille Ville :: Les rues-
Sauter vers: