Muileata : Diamond Mine


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cáin Maclair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cáin Maclair
Navet du Diable
avatar

Masculin Nombre de messages : 9
Age : 32
Maître/Esclave de : Mick Reed
Végétal / Pouvoir : Concombre oO ?
Métier : C'est quoi ça ?!
Date d'inscription : 27/03/2008

Feuille de personnage
Statut du joueur: Innactif
Position du personnage: Voir règlement

MessageSujet: Cáin Maclair   Sam 5 Avr - 16:42

Nom
Maclair.
Prénom
Cáin.
Sexe
Masculin.
Age
23 ans.
Végétal assigné à la naissance
Bryonia Dioica autrement appelé Navet du Diable



La Bryone fait partie de la famille des cucurbitacées (concombres…). Cette plante grimpante capable de mesurer jusqu’à plus de 3 mètres de hauteur, se rencontre dans les sous bois et les haies, où elle adore s’entortiller autour des fils barbelés. La racine est longue et charnue. Ses fleurs blanches/verdâtres se composent de 5 lobes, et finissent par produire un fruit rouge très toxique.

Sexualité
Cáin s’est longuement posé la question avant de connaître le plaisir charnel. Au départ, il ne savait quel partie choisir aussi devint-il bisexuel pour enfin de compte trouver plus de plaisir chez les hommes que chez les femmes. Il faut dire aussi qu’il n’avait jamais couché avec une femme, mais il ne sent pas plus attiré que ça par elle.

Lieu de naissance
N’étant pas un enfant pour le moins désiré, Cáin naquit d’une liaison passionnel mais également interdite chez le maître de ses parents. Lorsque le maître de ses parents apprit la nouvelle, il vit là une occasion en or pour expérimenter quelques petites modifications….
Comportement avec son maître
Le faite d’être l’objet d’un homme l’horripile. Etre bridé et maintenu en laisse fait de lui un être pour le moins difficile. Tenant continuellement tête, il essayera toujours d’embobiner son maître avec des mots doux et encore par des caresses. Il faut savoir toutefois que c’est un grand manipulaire qui préfère mener son maître par le bout du nez que le contraire…



Description physique
Grand, Cáin atteint facilement les 1m80. Elancé et androgyne, il possède une taille fine dont sa silhouette longiligne souligne ses cuisses élancées, tout comme son corps. Sa peau est aussi pale que les pétales de ses fleurs. D’un tendre nacre, elle souligne le tendre vert, émeraude de son regard. D’ailleurs, celui-ci est constellé d’éclat noir, rendant son regard changeant. Sous le coup des émotions la mousse de son regard peu devenir aussi sombre que l’ébène comme aussi limpide qu’une rivière sauvage. Allongés à la manière d’un chat, Cáin fait toujours passer toutes les émotions qu’il ressent dans son regard. Pas besoin de parler ou de toucher lorsqu’on prend son propre langage. Ses cheveux, continuellement en bataille lui masque le front et par moment les yeux. On pourrait alors croire qu’ils sont blonds mais il n’en ait rien car quelques reflets y paraissent dès que le soleil vient caresser sa chevelure. On peut remarquer que ce blond pour le moins spécial abrite de doux reflets verts. Délicat, il faut vraiment s’approcher de lui pour pouvoir les voir.
Très manière, son matient est droit et son regard franc.

Description psychologique
Bien que Cáin sourie tout le temps, il ne faut pas s’en fier. En fait, il a le sourire très facile. D’un caractère pour le moins complexe, il a du mal à se comprendre lui-même… en tout cas, il aime vivre le moment présent à toute allure, comme si demain n’allait jamais exister. Se foutant complètement de pouvoir blesser qui que ce soit par son franc parler, il ne mâche pas ses mots et dit toujours ce qu’il pense. Parlant comme d’ailleurs il veut, les jurons ont enrichit considérablement son vocabulaire. Aimant le risque, cela peut paraître bizarre mais la pression, l’angoisse… fait que ça le rend quelque peu névrosé, voir même… excité. Ne donnant alors pas sa confiance à n’importe qui, il aime bien jouir des plaisirs les plus simples de la vie et se vautre dans la luxure dès qu’il le peut. Aller contre l’interdiction de son maître est son terrain de jeu préférer, tout comme le rendre chèvre. Une véritable tête de mule, il ne manquera jamais de respect à qui que ce soit, du moment que personne ne lui en manque. Il faut savoir aussi que Cáin ne sait jamais en colère. D’ailleurs, il ne sait même pas quel effet cela fait… la main sur le cœur, lorsqu’il le peut, il aide, mais préférera toujours le nier plutôt que de l’avouer. Maladroit dès qu’il s’agit de sentiment, une fois qu’on a apprit à le connaître et qu’on la cerner, Cáin n’est plus la même personne. Dans ces moments là, il se montre tendre et doux.



Histoire
Le soleil l’éblouissait. Pourtant, il devait rester là, devant cette fenêtre exposée plein sud, une encyclopédie dans les mains. Cela fait-il longtemps qu’il était là, à fermer les yeux, éblouie par la vive clarté du soleil, à endurer cette punition qui avait trop longtemps durée à son goût. Soupirant, ses bras endoloris étaient devenus douloureux et gourds, lui donnant dans fourmis dans les doigts. Il avait envie de balancer cet énorme livre de plus de 500 pages dans l’horrible tête de ce vieux fou qui l’avait entraîné ici alors qu’il avait marché sur ses, soit disant, belles fleurs. Cáin ne l’avait pas fait exprès. Il était bien trop occupé à flâner pour regarder où il marchait. Toutefois, lorsqu’il avait entendu la lourde voix, chargé de colère du maître de ses parents, il en avait frémit d’anticipation. Et maintenant, il le maudissait en silence alors qu’il voyait son reflet dans la vitre.
Etait-il obligé de s’empiffrer de la sorte alors que lui se sentait au bord du malaise… toute cette chaleur, il avait l’impression de se faner, de se ratatiner, croulant sous le soleil, alors qu’il transpirait comme pas possible. Se n’était pas la première fois qu’il se trouvait dans ce genre de situation. Il s’avait parfaitement ce qu’il allait se passer ensuite… son regard de jade accrocha alors la silhouette frêle de sa mère qui se baissait s’en cesse dans le potager du maître, récoltant les premiers légumes de la saison. Cáin se permit un sourire, mais il ne ressemblait en rien à sa mère. Celle-ci était brune et lui, blond. Il n’y avait que ces yeux toutefois… oui, il avait les mêmes yeux qu’elle. Son père… il ne l’avait jamais rencontré. Le maître l’avait renvoyé, quelque part, après que lui et sa mère est eut une liaison. Sa naissance causa la descente en enfer de sa mère. Jamais il ne la voyait, juste quelques instants lorsqu’elle pénétrait dans les quartiers du maître le soir, pour en ressortir à l’aube le lendemain.

Lord Dunning, c’était le nom de ce vieux fou et Cáin se promit de lui faire payer toutes ces années de servitude et de soumission.

Toutefois, rien ne se passa comme prévu. Avec le temps, Cáin gagna rapidement en maturité, mais d’après les dires de son maître, il ne restait qu’un enfant qui avait grandit trop vite, un peu trop pourrit gâté par la vie. En quoi sa vie était-elle gâtée ?! Il portait les affaires de monsieur, lui apportait à manger dans sa chambre et parfois, il devait même le laver ce vieux dégoûtant ! Toujours était-il que Lord Dunning avait des plans bien arrêtés pour lui. Sa mère se mourrait et la seule chance pour Cáin de la voir un jour guérir était d’accepter de devenir la propriété personnelle du maître. Le jeune Falmaris n’hésita qu’un court instant avant d’accepter le marcher. Mais la promesse de Lord Dunning, celle de guérir sa mère, ne fut jamais honorée. Bafoué et trahis, Cáin était au bord de la rupture et il crut bien passer l’arme à gauche au décès brutale et mystérieux de sa pauvre mère, qui mourut, seule, dans sa toute petite chambre sombre. A ce moment là, quelque chose se brisa à en lui et le changea irrémédiablement. Alors, un soir, n’en pouvant plus de le sentir sur lui, en lui, l’écrasant de toute sa hargne, son fiel se déversant sans cesse sur lui, lui rabâchant les oreilles qu’il était et restera toujours et toute sa vie sa catin, Cáin finit par le poignarder à mort pendant qu’il était une fois de plus en train de la violer. Il en fut lui-même choqué d’avoir put commettre un tel pêché. Mais il n’avait put retenir sa main lorsqu’elle celle-ci s’était refermé sur le minuscule poignard du maître. Cáin l’abandonna, inanimé et baignant dans son sang avant de sortit de ses appartements comme s’il ne s’était jamais rien passé. Il avait soigneusement refait le lit, comme toujours, puis tiré les rideaux, comme toujours avant de le quitter en éteignant toutes les lumières de la chambre comme s’il dormait. Au manoir, personne ne parlant de cet incident. Personne ne le dénonça, personne ne parla. On faisait comme s’il ne s’était jamais rien passé.

Puis deux ou trois heures plus tard, après qu’on ait avertie les autorités du drame qu’il s’était passé, on vint chercher les Falmaris pour les ramener à l’élevage, tandis que les quelques rares vampires du manoir étaient reconduits à la mine. D’après ce qu’il avait put entendre, les autorités en avaient conclut que cet acte de barbarie fut mener par un vampire, après tout, les Falmaris étaient reconnues pour être des être calmes et pacifistes… Cáin ne ressentit aucune once de remord pour eux, condamnés sûrement à connaître une fin de vie douloureuse.

Cáin avait débarrassé ce monde de cette ordure qui avait laissé sa mère mourir seule et qui lui avait volé son innocence… c’était tout ce qui lui apportait et ça, même s’il était maintenant destiné à rencontrer un nouveau maître. Toutefois, il se fit la promesse de prendre sa vie en main et de ne laisser personne, même son prochain maître, régir sa propre existence.

Rang
Navet du Diable

Comment avez-vous connu le forum ?
Via un autre forum si je me souviens bien ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Fondateur



Masculin Nombre de messages : 776
Date d'inscription : 17/07/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur:
Position du personnage:

MessageSujet: Re: Cáin Maclair   Sam 5 Avr - 19:57

Très belle fiche, je valide, bon jeu ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cáin Maclair
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Muileata : Diamond Mine :: Hors RP :: Corbeille :: Corbeille RP :: Corbeilles Fiches de Présentation-
Sauter vers: