Muileata : Diamond Mine


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Elys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elys Whisper
Absinthe
avatar

Nombre de messages : 21
Maître/Esclave de : Sur le Marché
Végétal / Pouvoir : Télépathe
Métier : Esclave
Date d'inscription : 17/06/2008

Feuille de personnage
Statut du joueur: Innactif
Position du personnage: Voir règlement

MessageSujet: Elys   Mar 24 Juin - 20:11

Dans la beauté du mal
Dans la beauté du sale
Sous les voiles ou les croix
On en sortira pas.




Identité



Nom : Whisper
Prénom : Elys
Sexe : M
Age : 19 ans
Nationalité : Irlandais
Pouvoir : Télépathe, même s'il a profondément horreur de ça.

[Sexualité :
Nous dirons qu’il accepte les deux sexes non pas par choix mais par obligation.
Age au quel votre personnage est devenu esclave : Il n’a jamais connu que l’esclavage…
Comportement avec son maître : D'apparence soumise mais les apparences sont trompeuses.

Description physique :



Il a la sensation de n’être qu’un bout de viande sur l’étalage de la boucherie du coin.

« Tourne toi ! »

C’est ce qu’il est, un bout de viande qu’ils examinent minutieusement.

« La stature est bonne, il doit mesurer environ un mètre quatre vingt pour soixante dix kilos. La musculature est présente, sans être trop imposante. Le sujet parfait en forme et endurant, parfait pour un usage privée comme public. »

Elys serre les dents, il se sent tellement humilié. Il déteste ces séances… Chez les « revendeurs ». Il inspire profondément et ferme les yeux en tentant d’ignorer la main qui vient de se poser sur sa peau pour la toucher. Il sait ce qu’on dit de lui, une peau de soie, satinée et douce. Les mauvais traitement qu’il a pu subir sont invisibles à l’œil nu, il n’ont laissé de marques invisibles qu’à l’intérieur de l’enveloppe charnelle. L’écho de la voix du plusieurs médecin résonne dans sa tête. Il paraît qu’il est beau, qu’il ressemblerait presque à un éphèbe. Il paraît…
Il paraît aussi qu’il donne envie. Ils disent tous qu’il a de jolis cheveux, coupés court mais trop, et que leur teinte sombre possède une certaine sensualité. Selon eux ses traits sont parfait, régulier, doux. C’est étrange parce que souvent après ça, ils répètent tous que c’est dommage qu’il ne sourit pas plus souvent, qu’il semble si amer, que ses yeux bruns soient si hostiles. Des yeux de révolte et de rancœur. Ils n’imaginent pas ce qu’ils peuvent leur cacher.
Et comme toujours après une étude approfondie de sa peau, de ses ongles, de ses longues mains de pianistes, ils envoient enfin la sentence :

« On ne tardera pas à te trouver un nouveau maître ! »

Et ils sourient, il a envie de planter ses crocs dans leurs gorge pour les vider de leur sang mais n’en fait rien. Il continue de se persuader qu’il n’est rien d’autre qu’un morceau de viande que ses propriétaires aiment à mettre dans leurs lits.
A cause de cela, ou peut-être en est-ce l’origine, il a développé une sensualité involontaire, un charisme attractif. Son esprit et son cœur sont inaccessibles, alors ils prennent de force ce qui est en leur possession : son corps.

"Tu peux te rhabiller"

Il les fusille du regard, attrape son boxer, son jean noir serré, sa chemise blanche qu'il laisse entrouverte, sa ceinture finement ciselée qu'il jette négligemment sur ses épaules. Tout dans son attitude respire l'insolence et la soumission. Cela lui vaut bien des coups, mais tant que ça ne laisse pas de trace...

Description psychologique :



C’est un enfant perverti, corrompu jusque dans son sang, empoisonné jusqu’aux os. L’oxymore parfaite établie entre son être et son paraître, entre ce qu’il est et ce qu’il veut être. Comment décrire un être aussi complexe en si peu de ligne ?

Alors allons y, il y a son être, bien caché au fond de lui. Idéaliste, il aime les personne pure et douce. Il les admire pour ce qu’il ne sera jamais. Parce que lui, on l’a prostitué. Et ça l’a détruit quelque part de devoir se donner sur un mot sur un ordre. Il se répugne à accepté ce qu’on lui demande de faire mais le fait tout de même. Il n’a pas le choix. Elys est resté un enfant fier et orgueilleux, ce qui rend sa situation d’autant plus difficile à supporter. Souffle en lui ce vent de révolte, cette envie d’insurrection qu’il a parfois bien du mal réprimer. Il voudrait être libre, il voudrait aimer mais s’en sait incapable à tout jamais. Son amour ne serait pas gratuit, ce ne serait qu’un contact entre dominant et dominé où il ne prendrait que ce qu’il a envie de prendre.

Et puis il y a ce paraître. Dans ce domaine, toute douceur, toute faiblesse est proscrite à jamais. L’indifférence est de mise, elle doit s’accompagner d’une insensibilité constantes. Celle-ci est perçut comme un dédain, un mépris, un mépris qui attire car on veut le détruire. Voilà pourquoi Elys est si demandé… Taciturne, il préfère un regard éloquent à bon nombre de mot. Il intrigue, il semble si mystérieux. Son passé, ses émotions, ses réflexions, il les garde pour lui et ne les confies à personne. Ce mystère aussi attise les désirs les plus pervers et les plus enfouis des hommes. Ils demandent à le posséder. Et à ce jeu là, il est devenu très doué, il connaît subtilité de l’anatomie aussi bien féminine que masculine sans pourtant sembler y trouver grand plaisir.

Il aime défendre les opprimés, il aime leur faiblesse, la trouve belle et tragique. Il se refuse à apprécier les gens, pourtant il les admire. Il les fuit car il ne peut que l’admettre : Il est un poison pour ceux qu’il aime, il est empoisonné par ceux qui le désirent. La plus pure forme d'absinthe, une drogue malsaine et destructrice.

Rang : Absinthe
Comment avez-vous connu le forum ? En cherchant des partenaires sur les Top Sites

Histoire :



Prélude

Les mésaventures du Souvenir


Il n’est pas né de l’amour, il est né du besoin de faire grossir les rangs de vampires de la maisonnée, en plein cœur de la capitale. Ses premières années ont filés tandis qu’on attendait qu’il grandisse encore un peu pour l’envoyer dans les mines. Jusque là, il devait servir la maison, servir les domestiques. L’une d’elle l’envoya, à l’insu de ses maîtres, faire des courses sur le marché. L’enfant perdit son chemin, perdit sa route, perdit la notion du temps. Puis il y eut ce visage et tout ses souvenirs sombrèrent le néant ou peut-être que l’inverse.

Il sait qu’un jour il est né c’est tout. Ou ? Quand ? De quel utérus ? Il n’en sait fichtrement rien. Des premières années de sa vie non plus, il n’a aucun souvenir. Le visage de sa mère, la voix de son père ont depuis longtemps sombré dans le néant si tant est qu’ils aient jamais marqué sa mémoire. Alors voyez vous, à quoi bon vous raconter ces années là ? Le premier souvenir qu’il possède est celui de la nuit qui décida à jamais de sa vie…


Chapitre Un : Une Fleur Sauvage

Keith ou La Reine de la Domination


Elys avait cinq ans et il se "promenait" dans les rues de la ville, petit bonhomme haut comme trois pommes. D’avant, il ne se rappelait rien, il savait juste son nom : Elys. Pas même son nom de famille. Rien. Ce jour là il pleuvait comme jamais, l’enfant était trempé, ses cheveux et ses vêtements miteux ruisselaient. Il aimait bien la pluie, il aimait bien son odeur sur l’herbe sèche d’un été rigoureux. Et puis il s’était arrêté de pleuvoir brusquement, alors il avait relevé les yeux et son regard avec croisé le visage d’une femme sublime de vingt ans : Keith. Elle tenait un parapluie qui stoppait les trombes d’eau, l’arrachait à la précieuse fraîcheur de cette pluie diluvienne. Il se souvient qu’elle a sourit, ses cheveux noirs en carré encadrant des yeux clairs, un nez doit et des lèvres fines. Il rêve encore d’elle parfois, et du jour qui a marqué le début de sa vie dans ce monde…

« Comment t’appelles tu ? »

« Elys… »

« Elys comment ?
» Reprit-elle. Dans sa voix perçait nettement la musique de la noblesse.

« Je sais pas… » chuchota-t-il.

Elle sourit, le regard malicieux. Il fit de même, révélant ses canines pointues. Il ne la vit pas tout de suite, mais une lueur d’intérêt malsain venait de naître dans les yeux de la jeun femme qui elle, en réponse à son chuchotement, le baptisa :


« Moi je sais comment tu t’appelles. Whisper, Elys Whisper. »


Elle lui avait tendu la main et l’avait ramené chez elle. Là bas tout était propre et bien rangé, une odeur de fleur flottait même dans l’air. Il faisait sec à l’intérieur, il faisait chaud. Rien à voir avec ce qu’il avait l’habitude de voir. Il avait cinq ans, et elle devenait sa première maîtresse.

Les premières années, elle l’habilla, lui donna le goût du luxe et de l’élégance. Elle lui fournit une éducation hors pair, le traitant comme sa poupée bien aimée, un jouet qu’elle façonnait à son image. Elys grandit dans cet univers de paillette et de strass, il se souvient des soirées mondaines où il devait faire bonne figure, dissimuler ses crocs tandis qu’elle s’amusait à le faire passer pour son fils. Personne n‘était dupe du petit jeu de la maîtresse de maison, mais personne ne disait rien, Keith avait bien trop de pouvoir, d’influence pour qu’on osât la contredire.

Il apprit à lire, à écrire, à dessiner avec les plus beaux crayons, à jouer divers instruments de musique avec une contrepartie si minime. La mordre : se nourrir d’elle et mêler leur sang. C’était leur secret à tous les deux, personne ne devait le savoir. Personne ne devait savoir non plus qu'elle séquestrait dans son sol un jeune falmaris pour son protégé. Personne ne devait jamais savoir. Une fois par semaine, elle le faisait monter dans sa chambre, le prenait dans ses bras, caressait ses cheveux, lui offrait les mots enjôleurs et cajoleurs d’une mère. Puis elle l’attirait contre sa poitrine et lui ordonnait d’un ton dur :


« Mords ! »

Les premières fois, il tremblait, il avait peur et refusait. Keith devenait alors violente, elle hurlait, entrait dans une de ces crises d’hystéries et projetait l’enfant contre les murs de sa chambre, le privant de nourriture le jour suivant pour le punir, pour lui apprendre à obéir. Elle était la joueuse, la maîtresse et lui sa poupée. Il devait lui obéir, le monde était ainsi fait.

Alors il le fit, il apprit à mordre à se nourrir de son sang sans comprendre le cri extatique qu’elle poussait à chaque fois. Cette enfant était à elle, à elle. Elle le possédait entièrement et cette puissance l’engourdissait de plaisir. Elle aimait qu’il la morde sur son ordre. Elle aimait qu’il obéisse, qu’il soit son pantin. Elle aimait qu’il devienne ce qu’elle voulait qu’il soit. Et elle voulait qu’il soit à elle.

De nombreuses années passèrent ainsi alors qu’il était assez libre de ses mouvements. Un certain équilibre s’établissait entre moment de proximité intime et instant de réprimandes sévères. Il ne comptait plus les coups, sachant que les marques disparaîtraient de toute manière très vite et que personne ne le verrait, que tout le monde ferait semblant d’être aveugle sans oser murmurer dans la rumeur. Et pourtant il l’aimait véritablement, il faisait tout pour lui plaire. Mais un jour il a grandit, il a eue douze ans et avec ça il fit son entrée dans son adolescence, elle le remarqua, le traita d’impur d’ingrat. Elle ne voulait pas d’Elys, elle voulais un enfant prêt à répondre au moindre de ses caprices. Alors elle le mit dehors sans aucune remord dans ses beaux yeux bleus, elle le remit « sur le marché ». C’est là pour la première fois qu’il joua les bout de viande sur un étalage pour les médecins qui estimèrent son prix. Il valait cher, alors il fut revendu très cher. La vie l’avait fait grandir, la femme qu’il aimait comme une mère ne voulait plus de lui, le dominer ne l’intéressait plus car elle savait que bientôt les hormones feraient leur apparition. Avec l’argent qu’elle tira de son protégé, elle racheta deux enfants, des jumeaux, une fille et un garçon… Ils avaient cinq ans le jours où elle les prit sous son aile.


Dernière édition par Elys Whisper le Jeu 3 Juil - 17:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinis.forumperso.com/
Elys Whisper
Absinthe
avatar

Nombre de messages : 21
Maître/Esclave de : Sur le Marché
Végétal / Pouvoir : Télépathe
Métier : Esclave
Date d'inscription : 17/06/2008

Feuille de personnage
Statut du joueur: Innactif
Position du personnage: Voir règlement

MessageSujet: Re: Elys   Ven 27 Juin - 15:03

Chapitre Deux : Absinthe Moi


Nathan ou Le Roi Des Méandres


A douze il rejoignit le manoir Carway, on continua à faire son éducation tout en l’utilisant pour diverses tâches ménagères. Il était en âge d’aider les domestiques, de commencer à travailler. L’année d’après, il fut envoyé aux mines, assez forts pour rapporter de l’argent.

Au manoir il y avait plusieurs autres vampires, certains qu’il abhorrait profondément, d’autre, notamment une fillette de huit ans, dont il appréciait la compagnie. Il continuait de vivre dans le luxe, pourtant son horizon se refermait de plus en plus. Il grandissait et prenait conscience de son rôle dans la société, il était esclave. Auparavant, il n’arrivait pas à saisir toutes les implications de ce mots, mais plus le temps passait, plus il comprenait. Il était en bas de l’échelle sociale. Au dessus de lui :les falmaris dont il devait se nourrir à présent. Encore au dessus, les maîtres : ils lui paraissaient inaccessible désormais, il n’avait même jamais vu le visage du sien.
A quinze ans, il connut sa première expérience sexuelle auprès d’une jeune falmaris d’une nom d’En Lya. Il la trouvait belle, elle était plus âgée que lui et souriait sans arrêt. Elle était la nourrice des enfants. Il ne l’aimait pas, elle si. Il ne pouvait le lui dire dans la blesser, sans lui briser le cœur or, s’il lui brisait le cœur, qu’adviendrai-il de lui ? Il lui était inférieur socialement, il était sous domination. Alors il mentait.

Ce petit jeu ne tarda pas à être repéré, et au manoir, tout fut dit. Le maître fut averti, il renvoya la jeune femme et fit monte Elys dans ses appartements. A la place de la correction qu’il craignait, Elys fut accueillit par une personne charmante et distinguée : Nathan.

« Je sais qui tu es…. »

Elys le fixa d’un air de défi. Il aimât cet air arrogant venu d’un esclave. Il aima le vent de révolte qu’il lu dans ses yeux. Il reprit :

« Je t’ai rencontré quand tu n’étais qu’un enfant. Tu trouveras ça fleur bleue, mais je t’ai aimé. Quand Keith t’as remis sur le marché, je t’ai acheté, et j’ai du y mettre le prix, un esclave aussi éduqué ne court pas les rues… »

Le regard de Nathan était envoûtant, le rythme de sa voix perturbant. Il le sût tout de suite. Cet être qui lui était supérieur le désirait et lui, lui il avait besoin d’être désiré, il avait atrocement besoin qu’on ait besoin de lui. Nathan le révulsait autant qu’il l’attirait. Il ne l’aimait pas, mais Nathan exerçait sur lui une fascinante admiration. Et ce qui dut arriver ne tarda pas.

Il fit d’Elys son élève, il devint son amant. Les jour devinrent ainsi. La journée, il travaillait aux mines. Le soir, il rentrait retrouver Nathan. Très vite Nathan s’arrogea le droit de n’envoyer Elys que trois jours par semaines, le reste du temps, Elys devrait étudier ou passer du temps entre sa compagnie. Ce petit jeu dura près de deux ans, jusqu’au jour où brutalement tout s’arrêta, Nathan fut ruiné par une mauvaise action en bourse. Une dernière nuit, il glissa son esclave entre ses draps et le posséda, cherchant à atteindre ce qu’il n’aurait jamais : son âme et son cœur.


« Je vais devoir te quitter Elys… Mon addiction privilégié, ma fleur d’absinthe. »

Dans les ténèbres de la nuit, Nathan contemplait le visage qu’il pensait endormis de son amant, en caressant les contours, en embrassant les paupières closes. Au matin il renvoya Elys et ils ne se revirent plus jamais. Dans les jours qui suivirent, les esclaves furent tous vendus un à un. Son roi était déchu de son trône, il était mort..


Chapitre Trois : Le Roi est mort, vive le Roi


Et tous les Autres…



On le vendit, le revendit. Elys était marqué par l’abandon de Keith et Nathan et ne s’en remit jamais vraiment. Il redevint un jouet entre leurs doigts exquis. En fonction de ses maîtres, son rang changeant, amant, esclave, parfois les deux. Mais au final, tous finissait par le rejeter par manque de fortune ou de courage . Sa dernière maîtresse lu dans ses yeux la vérité et le jeta pour cause de :

« Tu ne m’aimes pas Elys ! »


Non, il ne l’aimait pas. Plus le tems passait, moins il aimait les hommes, ses deux ans d’errance l’avaient endurcis et avait affaiblit ses qualités humaines. Il n’aimait personne, il était un danger pour ceux qu’il appréciait car s’il n’était pas amoureux de sa dernière maîtresse, il l’avait respecté et apprécié. Il l’avait aimé mais cela n’avait pas été suffisant. Elle le voulait tout entier à elle, au point de se détruire. Alors elle l’avait jeté dehors. Et une fois de plus, il n’appartenait plus à personne, il attendait que quelqu’un vienne le chercher, l’utiliser puis le jeter. Joli mouchoir en papier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinis.forumperso.com/
Mü El'Katram
Un fragile pétale de Cerisier
avatar

Nombre de messages : 2114
Maître/Esclave de : Aedan O'Reilly
Végétal / Pouvoir : Cerisier Japonais
Métier : Chouchouteur d'Yrïa, possessif de Maïtre O'Reilly
Date d'inscription : 19/09/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Neutre

MessageSujet: Re: Elys   Ven 27 Juin - 16:17

mode modo: ON


Il y a un petit gros probléme dans le premier chapitre, sa maîtresse par logique est humaine or il se nourri de son sang mais un vampire ne peut pas survivre avec le sang humain, seul le sang de falmari est nutritif pour eux...
A moin qu'elle est un falmari pour le nourir a coté?

Sinon pour la suite c'est tout bon ^^


Maintenant faut atendre le grand manitou pour te valider ^^ (dés que tu auras changer ce petit truc)

mode modo: OFF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elys Whisper
Absinthe
avatar

Nombre de messages : 21
Maître/Esclave de : Sur le Marché
Végétal / Pouvoir : Télépathe
Métier : Esclave
Date d'inscription : 17/06/2008

Feuille de personnage
Statut du joueur: Innactif
Position du personnage: Voir règlement

MessageSujet: Re: Elys   Ven 27 Juin - 19:06

Mwarf, j'ai été relire et j'avais oublié le coups de la modification du métabolisme dans l'histoire du Forum! Désolééééééé

Bon je rajoute une phrase disant que la dite maîtresse lui laisse boire le sang d'un falmaris alors :p


Edit >> J'ai rajouté ça: "Personne ne devait savoir non plus qu'elle séquestrait dans son sol un jeune falmaris pour son protégé."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinis.forumperso.com/
Mü El'Katram
Un fragile pétale de Cerisier
avatar

Nombre de messages : 2114
Maître/Esclave de : Aedan O'Reilly
Végétal / Pouvoir : Cerisier Japonais
Métier : Chouchouteur d'Yrïa, possessif de Maïtre O'Reilly
Date d'inscription : 19/09/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Neutre

MessageSujet: Re: Elys   Ven 27 Juin - 19:16

mode modo: ON

Ca m'a l'air bon...Faut atendre le grand manitou maintenant ^^

mode modo: OFF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Compte Fondateur



Masculin Nombre de messages : 776
Date d'inscription : 17/07/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur:
Position du personnage:

MessageSujet: Re: Elys   Sam 28 Juin - 1:08

Gnu, nan moi j'aime râler, je râle parce que j'aime bien la consonance de ce mot (mais pas autant que Muuuuuu note )

Le coup du prélude c'est bien c'est litteraire, c'est poétique, mais ce n'est pas ce qui est demandé x). L'histoire sert justement à être précis, et surtout si tu dis je cite : Il avait cinq ans, et elle devenait sa première maîtresse.

D'où vient il ? Pourquoi est-ce sa première maîtresse alors qu'il n'existe aucun vampire libre ? Et surtout, pourquoi ne se souvient il de rien alors que les souvenirs commencent à 3 ans environ chez les enfants. Une période de 5 ans durant la quelle il aurait vécu dans la rue, je n'y crois pas trop... Perso, je n'ai jamais vu un bébé faire a manche dans le métro en jouant de la mandoline pour survivre x)

Donc voilà, le vilain grand manitou a donné ses exigences, vous pouvez acheter le jeu de fléchette avec sa photo au milieu pour 5 euros ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elys Whisper
Absinthe
avatar

Nombre de messages : 21
Maître/Esclave de : Sur le Marché
Végétal / Pouvoir : Télépathe
Métier : Esclave
Date d'inscription : 17/06/2008

Feuille de personnage
Statut du joueur: Innactif
Position du personnage: Voir règlement

MessageSujet: Re: Elys   Sam 28 Juin - 23:24

Bah en même temps, j'ai aps dit qu'il était dans la rue mais qu'il ne s'en souvenait pas.

Pour ce qui est des souvenirs c'est bien beau de dire qu'ils commencent à trois ans mais ça varie selon les âges les personnes etc...

En fait je voyais plus cela comme un traumatisme et un enlèvement. Si elle devient sa "preière" maîtresse, c'est parce qu'il ne se souvient pas d'avant, qu'il n'en avait pas conscience pas parce qu'il se balladait dans la rue.

Si ça pose problème je le changerais, je pense juste que ça casse toute la structure sur laquelle j'ai basé ma fiche.

Après si vous préférez que je vous tappe une fiche en bonne et du forme je peux le faire mais je n'y prendrais aucun plaisir et je trouve ça moins intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinis.forumperso.com/
Compte Fondateur



Masculin Nombre de messages : 776
Date d'inscription : 17/07/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur:
Position du personnage:

MessageSujet: Re: Elys   Sam 28 Juin - 23:30

Je n'ai pas demandé que toute la fiche soit retapée, je demande juste où il est né, et où il a vécu durant 5 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elys Whisper
Absinthe
avatar

Nombre de messages : 21
Maître/Esclave de : Sur le Marché
Végétal / Pouvoir : Télépathe
Métier : Esclave
Date d'inscription : 17/06/2008

Feuille de personnage
Statut du joueur: Innactif
Position du personnage: Voir règlement

MessageSujet: Re: Elys   Dim 29 Juin - 13:51

Je cherche comment l'intégrer à ma fiche, je pense avoir une idée :p faut juste que je trouve quelque chose de cohérent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinis.forumperso.com/
Compte Fondateur



Masculin Nombre de messages : 776
Date d'inscription : 17/07/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur:
Position du personnage:

MessageSujet: Re: Elys   Dim 29 Juin - 17:14

Beh euhm... préviens moi quand tu l'auras trouvé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elys Whisper
Absinthe
avatar

Nombre de messages : 21
Maître/Esclave de : Sur le Marché
Végétal / Pouvoir : Télépathe
Métier : Esclave
Date d'inscription : 17/06/2008

Feuille de personnage
Statut du joueur: Innactif
Position du personnage: Voir règlement

MessageSujet: Re: Elys   Jeu 3 Juil - 17:46

J'ai rajouté un petit paragraphe dans le prélude, j'espère que ça ira cette fois ^.^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinis.forumperso.com/
Compte Fondateur



Masculin Nombre de messages : 776
Date d'inscription : 17/07/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur:
Position du personnage:

MessageSujet: Re: Elys   Jeu 3 Juil - 18:17

Ok fiche validée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elys   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elys
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Soluce] Fire Emblem 7 Rekka no Ken

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Muileata : Diamond Mine :: Hors RP :: Corbeille :: Corbeille RP :: Corbeilles Fiches de Présentation-
Sauter vers: