Muileata : Diamond Mine


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 S'ennui par ce bel après-midi [PV : Aedan O'Reilly ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jason Aelig
Tentation nature…
avatar

Nombre de messages : 59
Maître/Esclave de : esclave de Aedan O'Reilly
Végétal / Pouvoir : Eucalyptus Kybeanensis
Métier : Esclave
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Pour l'esclavage

MessageSujet: S'ennui par ce bel après-midi [PV : Aedan O'Reilly ]   Sam 22 Nov - 23:31

Une journée de plus …

Chez le fleuriste les journées étaient particulièrement longues et ennuyeuses. Les minutes et les heures défilaient, entrecoupées par le passage des clients. Ils étaient une curiosité pour certains Falmaris, qui n’avaient jamais été achetés auparavant. Non pas que ces derniers étaient constamment à les observer, comme des bêtes curieuses – sinon ils risquaient de se faire remonter les bretelles, mais ils se posaient surement beaucoup de questions à propos de leur futur maître. Surement, car Jason ne savait rien de ce que ces Falmaris pouvaient penser. Pour sa part, il avait toujours vécu chez un maître, et avait l’habitude de la vie en manoir, à obéir aux ordres.

Maintenant il était chez le fleuriste. Cela fut nouveau pour lui, qui n’avait pas l’habitude de rester à ne rien faire, ni voir tant de personnes de sa race. C’aurait pu être un plaisir, s’il n’avait pas tous été aligné ainsi, pour que le client puisse comparer les futurs esclaves à leur guise. Quand on lui avait dit qu’il allait devoir aller là-bas, il s’était demandé comment il y serait traité. Maintenant il savait que l’on demandait à ses semblables de rester silencieux, sages et de ne pas prendre certaines positions qui pouvaient les cacher aux clients. Et, dans ces conditions, même une semaine pouvaient sembler interminable.

Quand à Jason, on l’avait mis plutôt en avant, pour montrer à quel point il était beau, sage, obéissant et qui sait quels autres avantages les vendeurs pouvaient lui trouver pour appâter les acheteurs potentiels. Jusqu’à maintenant il n’avait jamais été choisit, car la « concurrence » était parfois rude. Ce n’est pas que ce petit eucalyptus ait l’esprit de compétition, mais après tout c’était au client de choisir selon ses goûts, et en matière de beauté les Falmaris se faisaient de la concurrence sans vraiment y penser.

En ce bel après-midi ensoleillé, d’après ce que Jason avait vu par une fenêtre éloignée, une envie de quitter cet endroit morne germait peut à peut dans l’esprit du Falmari. Il préférait la liberté de mouvement que l’on avait dans une maison, et la possibilité de faire quelque chose, pour ne pas sombrer totalement dans l’ennui. Pour retrouver ce genre de vie, il fallait donc y mettre du siens.

Il se mit donc à sourire discrètement aux clients qui passaient devant lui, pour commencer. Il verrait bien si cela suffisait pour le faire partir plus vite de ce lieu qui ne lui plaisait guère. Il souriait même aux vendeurs qui, surpris, se retournaient pour observer ce comportement étrange. En effet, les premiers jours de sa venue chez le fleuriste, Jason était plutôt morne et indifférent, semblant s’ennuyer ferme.

Le bruit caractéristique d’une porte qui s’ouvre se fit entendre, laissant passer de nouveaux clients.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedan O'Reilly
Le Maître avant tout
avatar

Masculin Nombre de messages : 948
Maître/Esclave de : Maitre possessif de Mü
Métier : Propriétaire, Rentier
Date d'inscription : 21/09/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Pour l'esclavage

MessageSujet: Re: S'ennui par ce bel après-midi [PV : Aedan O'Reilly ]   Sam 13 Déc - 13:09

[ Enfin, me voilà^^ ]

Souvent, il y a des personnes qui ne devraient pas se lever le matin. Souvent, il y a des gens qui rasent les murs. C'est exactement ce qu'il se passait dans l'ancienne demeure d'Aedan O'Reilly. Cet endroit qui avait tout pour plaire, ou ces habitants n'avaient pas vraiment à se plaindre, subissaient les foudres du Maitre des lieux. Pourquoi ? Comment ? Qui le saurait, pas ces gens en tout cas. Ils ne posaient jamais de questions, ne voulaient pas de réponses. Plutôt frôler les murs que d'essayer de lui parler, même pour lui demander s'il désirait un café.

De son coté Aedan regardait les flammes sans vraiment les voir. Il s'était couché maussade, et se levait dans le même état. Cela faisait plusieurs jours que ça durait, voir quelque semaines. Il avait pourtant retrouvé tous ses biens, mais avait perdu un être précieux. Rien ne peut changer cela, et il devenait de plus en plus renfrogné. Parlant peu, que pour donner des ordres, ou passer ses nerfs sur une personne pour une broutille. Il savait que cela ne pouvait durer éternellement, qu'il devait passer à autre chose, s'il pouvait s'exprimer ainsi. Mais comment ? Comment passer outre ses sentiments impuissants devant tant d'injustice ?
Il n'arrêtait pas d'y penser, et plus il activait ses méninges et plus cela paraissait inévitable. Retrouver un Falmari pour lui seul, mais qu'il soit totalement différent de Mü. Parce qu'il ne désirait pas de sosie, juste un être qui lui serait serviable, obéissant et voir davantage. Avec un certain caractère, un caractère qui ne se mettrait pas à plat ventre, en disant «oui Maitre, Bien Maitre, à vos ordre Maitre ».
Jamais il n'oublierait Mü, en même temps il voulait savoir si c'est à cause de son absence dans sa vie qu'il devenait aussi irritable. De plus cela ne devrait pas faire de mal à cette demeure, il en était au moins conscient. D'un bon il se leva de son fauteuil, puis il se dirigea vers le vestibule ou Rohan arriva précipitamment pour aider son Maitre. Mais celui-ci leva la main pour le stopper.

-Demande plutôt que le chauffeur amène la voiture tout de suite, s'il te plait.

Il ne lui en dit pas plus cette fois. Lui qui arrivait à se confier au vieil depuis très longtemps, n'en avait pas le souhait aujourd'hui. Aedan quitta le manoir sans plus attendre, la voiture ne le fit pas patienter. Il monta sans que le conducteur ait le temps de descendre pour ouvrir sa portière. D'un ordre sec, il lui indiqua sa destination. Le véhicule fila à vive allure. Pourquoi tant de précipitation tout à coup ? Qu’est-ce qu’il espérait vraiment en allant là-bas ? Un renouveau, un être qui pourrait faire office de compagnon ?
Tout cela et rien à la fois, un exorciste serait certainement plus efficace, mais sait-on jamais. Peu être qu’il aurait une bonne surprise, comme la première fois ou il avait vu Mü. Non, stop, il ne devait plus faire de comparaison, se ne serait pas à l’avantage de son futur Falmari. Chaque être est différent, il faut juste l’accepter.
Le véhicule s’engagea dans les rues de Galway, vers une rue en particulier. Le magasin ne devrait plus être très loin, se dit-il, quand il remarqua enfin l’enseigne. Aedan poussa un soupire résigné, et à la fois soulagé. C’était le moment ou il fallait faire son choix, et pas seulement de Falmari. Le fleuriste n’avait pas encore ouvert ses portes, ils étaient en avance. Il est vrai qu’il n’avait même pas fait attention à l’heure en partant. Cela ne l’empêcha pas de descendre de voiture et de faire quelque pas en attendant. Puis il entendit un cliquetis de clé, enfin l’ouverture du magasin s’annonçait. Il entra à l’intérieur ainsi que d’autres hommes. Apparemment il n’est pas le seul à être à la recherche d’un être spécial.

L’odeur y était toujours exécrable, jamais il n’avait aimé l’endroit, quand était-il des Falmaris ? En entendant le mot Fleuriste, on pourrait penser à un lieu plus agréable. Franchement ce n’était pas le cas, plutôt un dépotoir pour une espèce des plus belles. Quel contraste ! Mais par-dessus tout, Aedan haïssait les vendeurs, espèce vils, manque total d’humanité, et arnaqueurs acharnés. Ils s’en méfiait comme la peste, contrairement à son ancien secrétaire, eux le montraient sans vergogne, c’était tout même loin d’être un avantage. Il suivit les autres dans l’allée qui menait à la « marchandise ».
Le spectacle n’était pas à la réjouissance, bien que certaines des personnes présentes prennent un malin plaisir à se moquer de ces jeunes êtres sans défense. Cela l’écœura au plus haut point, il dépassa ces hommes infâmes et parti les voir, d’un air maussade. Il chemina le long de ses corps fins alignés, les uns à coté des autres. La couleur était diversifiée, seulement Aedan ne s’arrêta à aucun moment devant un Falmari aux teintes chatoyantes de dégradé de violet, tout mais pas ça. Bien sur il faisait surement du mal à ces êtres qui avaient la mauvaise idée d’être de ce ton, il en était désolé.
Après un moment il remarqua un Falmari, avec quelque différence par rapport aux autres … Il souriait. Comment pouvait-on sourire dans un endroit pareil. Celui-ci cherchait vraiment à se faire acheter. Ce n’est pas Aedan qui lui dirait quoique se soit. Du coup, le Maitre s’arrêta devant lui, le regarda de plus prêt, le détailla de la tête aux pieds. C’était vraiment chercher à acquérir un animal. Mais c’est ainsi, il n’essayait pas de faire changer les choses non plus.
D’une main, il prit une mèche de cheveux, d’une coupe totalement inégale, mais d’un beau vert. il la souleva et distingua deux petits anneaux … Très original chez un Falmari. Sa peau blanche et lisse était parfaite, dans un ovale tout aussi sublime. Il avait aussi vu qu’il n’était pas trop développé, mince, c’est certain, il espérait qu’il fut de bonne consistance. O’Reilly revint sur le visage, il ne put s’abstenir de caresser la joue de ce Falmari, peu importe ces gestes de recule, cela lui était égal. Elle était vraiment très douce, et Aedan se demanda s’il en était ainsi sur tout au long de ce jeune corps svelte. Se yeux verts intenses étaient réellement magnifiques.
C’est à ce moment là, qu’Aedan eut la certitude que ce Falmari ferait incontestablement l’affaire. C’est lui qu’il voulait dans son manoir, chez lui, ou qu’il aille. Aedan e concentrait sur cet être alléchant, quand il se sentit poussé sur le coté d’un coup de coude énervant. Vivement il tourna la tête en direction de cet intrus, son regard était noir, sa mauvaise humeur étant revenu au grand galop. Il n’aime pas être importuné de la sorte, pendant un choix, et pas n’importe lequel. Il fusilla l’homme de ses yeux sombres, ce qui eut pour effet de faire le fuir sans qu’il puisse émettre un son. L’instant d’après, Aedan leva le bras en direction d’un vendeur, qui comprit qu’il venait de faire son choix et qu’il l’achetait. Puis le nouveau propriétaire fixa son nouveau Falmari, il était certain que les choses allaient être différentes à présent. Qui c’est il avancerait dans de bonne condition. Quand il ouvrit enfin la bouche, c’était pour s’adresser directement à son Falmari.

- Comment t’appelles-tu ? Quelle est cette couleur qui te caractérise ? Pour ma part, je serais ton nouveau maitre, je suis Aedan O’Reilly. Tu veilleras sur les besoins de ma personne et rien d’autres. Pour le reste j’ai assez de personnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Aelig
Tentation nature…
avatar

Nombre de messages : 59
Maître/Esclave de : esclave de Aedan O'Reilly
Végétal / Pouvoir : Eucalyptus Kybeanensis
Métier : Esclave
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Pour l'esclavage

MessageSujet: Re: S'ennui par ce bel après-midi [PV : Aedan O'Reilly ]   Lun 15 Déc - 23:52

Parmi les clients qui venaient d’arriver, un semblait d’humeur bien maussade. Il n’avait pas l’air d’apprécier beaucoup l’endroit, ni les humains qui y travaillaient. C’était assez inhabituel, les autres humains étant plutôt joyeux de venir acquérir un nouvel esclave. Celui-ci semblait plutôt s’être fait violence pour venir. Jason se demandait presque s’il n’allait pas éclipser la lumière autour de lui avec l’obscurité qui l’entourait, causée par son air morose.

Ledit client avançait, observant les Falmaris exposés. Il en ignorait certains, passant rapidement devant eux, ou s’attardait un peu devant d’autres. A un moment, il sembla remarquer le Falmari souriant et s’approcha de lui. C’est vrai qu’il ne devait pas être difficile d’être remarqué quand on est le seul à sourire, quand tout les autres sont d’humeur morne autour de vous. L’humain s’était maintenant arrêté devant le jeune Falmari, le dévisageant. C’était une sensation étrange, un peu comme si Jason s’était soudainement transformé en meuble. Jusqu’alors il n’avait jamais subit cet « examen », il avait toujours été vendu par un ancien maître à un ami, ça n’avait donc jamais été nécessaire. Maintenant les deux se dévisageaient l’un l’autre, le Falmari observant l’humain autant que l’humain observait le Falmari. Le client était aussi sombre d’apparence qu’il ne l’était d’humeur. Ses cheveux étaient très sombre, presque noirs, ainsi que ses vêtements.

Jason eu un léger sursaut lorsque l’humain lui toucha les cheveux. Il ne dit rien cependant et se laissa faire, détournant les yeux, un peu gêné. Quand il lui caressa le visage, le jeune Falmari rougit un peu, peu habitué à se genre de contact. Il se laissait faire, comme à son habitude, appréciant tout de même la douceur du geste. Cet instant d’oublis de la part de l’humain fut inopinément interrompu par un autre client, probablement pressé et peu attentif. Le regard que lui lança l’intéressé ainsi dérangé fit décamper l’autre sans demander son reste. C’était le genre de regard que Jason n’aurait pas aimé recevoir de la part de son maître, ni de personne d’autre d’ailleurs.

Le client sembla prendre sa décision, puisqu’il leva la main pour attirer l’attention d’un vendeur. Alors que ce dernier approchait, visiblement satisfait de vendre, le nouveau maître de Jason se tourna vers son nouveau Falmari pour s’adresser à lui. Il fut assez direct dans sa manière de parler, mais Jason ne s’en formalisa pas du tout et lui répondit :


- Je m’appelle Jason, monsieur. Et ce sera un plaisir de vous servir.

Il ne savait pas exactement si ce serait véritablement un plaisir, mais il se dit qu’il ferait de son mieux pour que ce soit le cas, non seulement pour lui, mais aussi pour son nouveau maître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedan O'Reilly
Le Maître avant tout
avatar

Masculin Nombre de messages : 948
Maître/Esclave de : Maitre possessif de Mü
Métier : Propriétaire, Rentier
Date d'inscription : 21/09/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Pour l'esclavage

MessageSujet: Re: S'ennui par ce bel après-midi [PV : Aedan O'Reilly ]   Sam 20 Déc - 13:21

- Je m’appelle Jason, monsieur. Et ce sera un plaisir de vous servir.

Les yeux du nouveau maitre le fixa un instant, étonné. Il ne s’attendait pas à une docilité aussi facile, aussi spontané. Aedan ne savait pas s’il devait s’en réjouir. Il voulait un être différent d’avant, bien de physique s’était le cas. Après tout pourquoi pas, Jason semblait être prêt à faire n’importe quoi pour sortir de là, et de faire le travail qu’il lui demanderait. Mais que ce jeune Falmari ne se plaise pas trop à le servir, il ne se doutait pas que ce ne serait pas si simple. Aedan était toujours en proie à ses démons, et ne serait donc pas très conciliant.
Pas la peine de le mettre au courant, il le verrait bien par lui-même. Pour le moment il devait le ramener chez lui, de visiter sa nouvelle demeure pour qu’il puisse se mettre au travail de suite. D’ailleurs, O’Reilly s’apposait un point d’honneur à le présenter à tout le personnel cette fois. Car, tous connaissaient Mü, maintenant ils prendraient contact avec Jason, pour que celui-ci soit autant accepté que son ancien Falmari. A ne pas n douter il ferait très bien l’affaire, les autres n’étant pas de mauvaises personnes. Les Falmaris sont toujours les bienvenus, le respect pour ces êtres magnifiques se sentait chez chaque créature vivant dans son manoir.
Aedan quitta un instant Jason pour aller payer sa nouvelle possession. C’était un peu vulgaire mais comment le dire autrement, Aedan ne s’en formalisait pas puisque c’était le cas. Puis il revint vers lui, l’air toujours maussade, il n’arrivait pas à se dérider. Il ne voulait pas faire peur à Jason, seulement il n’avait pas le cœur à cela, avec le temps, peut être.
Sans geste brusque, le Maitre du Falmari prit la frêle épaule de Jason et le dirigea vers la sortie. Il fit un signe de tête au vendeur en prenant congé de lui. La porte du magasin s’ouvrit et ils se retrouvèrent dehors à l’air libre.

-Nous allons rentrer directement. Tu vas faire connaissance avec les autres membres de mon personnel. N’ai crainte, ils sont très bien. Peut être à part les vampires, mais je les tiens en déférence devant ceux à qui sont à mon service.

Le chauffeur ouvrit la portière du passager, et fit entrer son jeune Falmari, il entra à l’intérieur, à sa suite. La voiture démarra, Aedan se tourna vers son coté ou était assis Jason. II ne voulait pas attendre de lui poser des questions sur son parcours. Apparemment, il semblait ne pas avoir peur, d’être à l’aise dans son rôle d’esclave. Peut être était-il habitué, donc venant déjà d’un autre Maitre ?

- Dis-moi Jason, d’où viens-tu ? Est-ce que tu viens de chez un autre Maitre ? Tu me semble très discipliné. J’aimerais en savoir un peu plus sur toi. Je ne te demande pas les grandes lignes si tu n’en as pas envi.


Aedan s’était lentement radouci, un bon début en somme. Son regard s’était fait moins noir, moins intransigeant. Est-ce la faute de Jason s’il avait perdu son autre Falmari, certainement pas. Et dans ce sens il ne devait pas subir sa mauvaiseté à cause de ses propres erreurs. L’injustice ne se présentera pas à sa porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Aelig
Tentation nature…
avatar

Nombre de messages : 59
Maître/Esclave de : esclave de Aedan O'Reilly
Végétal / Pouvoir : Eucalyptus Kybeanensis
Métier : Esclave
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Pour l'esclavage

MessageSujet: Re: S'ennui par ce bel après-midi [PV : Aedan O'Reilly ]   Mar 30 Déc - 16:10

[un petit peu en retard...]

Le nouveau maître sembla un peu surpris de la grande docilité de l’esclave, mais il ne dit rien. Il partit un instant voir les vendeurs et payer. En le voyant s’éloigner le jeune Falmari eut un léger pincement au cœur, une légère crainte que peut-être cet homme ne voudrait pas de lui. C’était idiot de sa part bien sur, puisqu’il venait tout juste de lui assurer le contraire, mais le Falmari fut tout de même soulagé de voir l’humain revenir vers lui. Cet humain n’était définitivement pas dans un bon jour, songea Jason, son visage reflétait toujours cette même humeur sombre qu’il avait en entrant dans le magasin. L’humain revint accompagné d’un vendeur. Ce dernier libéra le Falmari de ses chaînes – tous les Falmaris étaient attachés, par mesure de sécurité. Une foi son travail accompli, le vendeur reparti ramener les clés en sécurités. Le maître, pour sa part, pris l’esclave par l’épaule pour le guider vers la sortie.

Une fois à l’air libre, le soleil et le grand air accueillirent les deux sortants. Jason se laissait guider par l’humain, probablement vers sa voiture, profitant pleinement de cette petite liberté qui consistait à voir le soleil et à sentir une brise légère sur son visage et dans ses cheveux. Mais son maître lui parla, et il dut oublier son plaisir personnel pour se concentrer sur les paroles de l’humain. Il lui annonça qu’ils allaient rentrer faire la connaissance du personnel chez lui. Cette idée plaisait bien au Falmari, même s’il redoutait un peu les vampires. Le maître se voulait rassurant, mais tout de même, se faire mordre était toujours une épreuve désagréable. Le jeune Falmari hocha faiblement la tête en consentement, ne sachant pas trop quoi répondre à cela.

A côté de la voiture vers laquelle ils s’approchaient, un humain, probablement le chauffeur, les attendait. Il ouvrit la portière arrière pour laisser passer le Falmari suivit de son maître. Jason s’installa confortablement, près de la vitre, laissant assez de place pour une troisième personne entre son maître et lui. La portière claqua et bientôt la voiture partit en douceur. Le Falmari regardait le paysage défiler par la fenêtre, assis calmement à sa place. Au bout d’un court moment de réflexion, l’humain se tourna vers le jeune esclave et le questionna.

- Dis-moi Jason, d’où viens-tu ? Est-ce que tu viens de chez un autre Maitre ? Tu me semble très discipliné. J’aimerais en savoir un peu plus sur toi. Je ne te demande pas les grandes lignes si tu n’en as pas envie.

Le Falmari ne pensait pas être plus discipliné que les autres, mais après tout il ne connaissait aucun autre Falmari personnellement, alors peut-être que son nouveau maître avait déjà eu affaire à des Falmaris moins disciplinés que lui. Jason remit ce questionnement pour plus tard, répondant tout d’abord à la question qui lui était posé.


- Eh bien… J’ai déjà eu deux autres maîtres avant de venir ici… Je suis né chez le premier et j’ai grandi chez lui, puis il m’a vendu à un ami à lui. Quand il est mort on m’a amené ici, il y a une semaine. C’était plutôt d’aller chez le fleuriste qui était nouveau pour moi.

C’était une réponse assez courte, mais Jason n’était pas très bavard, cela faisait parti de sa nature docile, sans aucun doute. Si son maître souhaitait plus de détails, il devrait probablement les lui demander. Le Falmari gardait les yeux baissés sur ses mains, jouant timidement avec un bout de tissu vert sombre constituant ses habits. Il avait toujours été intimidé par ses anciens maîtres, et l’était donc automatiquement par son nouveau maître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aedan O'Reilly
Le Maître avant tout
avatar

Masculin Nombre de messages : 948
Maître/Esclave de : Maitre possessif de Mü
Métier : Propriétaire, Rentier
Date d'inscription : 21/09/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Pour l'esclavage

MessageSujet: Re: S'ennui par ce bel après-midi [PV : Aedan O'Reilly ]   Mer 7 Jan - 13:53

==>> Demeure d'Aedan O'Reilly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: S'ennui par ce bel après-midi [PV : Aedan O'Reilly ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
S'ennui par ce bel après-midi [PV : Aedan O'Reilly ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après-midi tranquille.
» Un bel après-midi de printemps [a archiver]
» Après-midi entre filles [PV Lizzy]
» Un samedi après-midi qui s'annonçait des plus ennuyeux ? Peut-être pas... | ft. Loïse A. Langel & Perle Duval [TERMINE]
» Après midi shopping [Topic Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Muileata : Diamond Mine :: RP :: Galway: Vieille Ville :: Fleuriste-
Sauter vers: