Muileata : Diamond Mine


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une docilité pour un renoncement.

Aller en bas 
AuteurMessage
Aedan O'Reilly
Le Maître avant tout
avatar

Masculin Nombre de messages : 948
Maître/Esclave de : Maitre possessif de Mü
Métier : Propriétaire, Rentier
Date d'inscription : 21/09/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Pour l'esclavage

MessageSujet: Une docilité pour un renoncement.   Lun 12 Jan - 16:50

<<== Le fleuriste

- Eh bien… J’ai déjà eu deux autres maîtres avant de venir ici… Je suis né chez le premier et j’ai grandi chez lui, puis il m’a vendu à un ami à lui. Quand il est mort on m’a amené ici, il y a une semaine. C’était plutôt d’aller chez le fleuriste qui était nouveau pour moi.

Cela répondait à ces questions qu’il s’était posé peu avant. D’ailleurs ce visage avenant qu’il affichait chez le fleuriste. Maintenant il pouvait y répondre. Ça première fois, il n’avait pas connu l’attente, et la tristesse qui s’en suivait. Naitre chez un maitre était tout aussi rare, en quelque sorte il avait eu plus de chance que les autres. Il ne s’était pas fait capturer ou autres.

Aedan jeta un regard sur lui. Il paraissait d’une grande timidité. Puis cette façon qui avait de triturer ces habits lui rappelait quelqu’un. Est-ce que tous les Falmaris agissaient de même ? Il ne le savait pas, lui qui en avait eu très peu. Peut être avait-il tout simplement peur de lui ? S’était fort possible, puisqu’il n’était pas un bout en train par nature. Et certainement pas aujourd’hui. Le nouveau maitre se comportait toujours de la même façon, comme si tous les moments qu’il avait passés avec Mü s’était effacés. Il redevenait le maitre taciturne qu’il avait toujours été. Jason n’y était pour rien, il n’avait tout simplement pas envi de recommencer pour l’instant. Qui sait, le doute faisait naitre en lui une certaine peur. Perdre encore quelqu’un avec qui il s’attacherait. Une fois mais pas deux.
Qui peut savoir comment l’avenir se déroulerait ? Aedan prendrait son temps, jugerait, et verrait.
Sa demeure se profila à l’horizon. Grande et imposante, on pouvait l’apercevoir de loin. Quel plaisir de la voir tous les jours, comme elle lui avait manqué. La voiture passa sur les graviers du chemin, tourna autour de la fontaine et stoppa devant l’immense porte de chêne. Le chauffeur descendit du véhicule et ouvrit la portière D’Aedan. Puis celui-ci invita Jason à faire de même.
Le maitre posa une main dans le dos de Jason et lui indiqua la porte.

-Entrons maintenant, tu vas pouvoir visiter ta nouvelle maison. Et ta chambre.

Ils montèrent les marches du perron, quand la porte s’ouvrit. Rohan s’étonnait en voyant le jeune Falmari au coté du maitre O’Reilly. Celui-ci le toisa un instant, sachant que le vieil homme se posait des questions.

-Plus tard Rohan … Plus tard.


Puis il entra, devançant les autres. Il retira son manteau qu’il confia au majordome, puis se dirigea vers son salon. Sans se retourner il interpella sa jeune acquisition.

-Viens avec moi, Jason. On va devoir parler. Rohan apporte quelque chose de chaud pour notre jeune ami.

Aedan alla directement s’assoir dans son fauteuil, et en désigna un pour le Falmari. sans aucune autre forme, il attaqua dans le vif du sujet.

-Assois-toi, j’aimerais que l’on parle un peu. De toi, mais aussi de ta venue ici. D’abord, comme je te le disais chez le fleuriste, tu ne t’occuperas que de ma personne. Chambre, vêtements, toilette, enfin tout ce qui me concerne, et qui peut me facilité la vie. Tu veilleras à tous mes besoins. On verra entre nous, au fur et à mesure. Je ne te demande que d’être ponctuel, surtout le matin, je me lève de très bonne heure.

Il fit une courte pause. Ces paroles étaient nettes, peut être un peu tranchante, comme s’il n’avait pas de temps à perdre. En fait, il n’en était rien. Il se rappelait juste, que ces paroles il les avait déjà dite, dans ce même lieu. Des souvenirs impérissables qu’il aimerait ne pas mettre trop en avant. Plus c’était rapide et plus il en finirait sur-le-champ. Il se doutait bien que Jason était intimidé, mais il n’en pouvait rien pour lui. Avec patience il pourrait s’habituer à son maitre et son maitre ses humeurs. Il est temps pour cela aussi.

-Je ne suis pas un maitre violent, je ne suis pas méchant, il faut juste que je sois obéi. Si tu respectes les règles, je ne vois pas pourquoi il en serait autrement. Je n’ai pas non plus un caractère facile, tu composeras avec, je suis certain que tu peux t’en sortir. Tu connais bien les rouages de ton labeur, tu as toujours été bercé dedans, alors j’ai besoin d’avoir confiance en toi. Ne me déçois pas, compris ?

Le principal avait été annoncé. Aedan ne savait plus trop quoi dire, pour lui il avait fait le tour. Est-ce qu’il souhaitait lui formuler des questions ? il se demanda soudainement, si Jason pourrait les lui adresser.

-Si tu as des questions surtout ne te gêne pas. Peut être aurais-tu envi de te restaurer ? Ce n’est pas un problème, ne t’inquiète pas. D’ailleurs, es-tu timide ou juste mal à l’aise ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une docilité pour un renoncement.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Muileata : Diamond Mine :: RP :: Galway: Vieille Ville :: Les habitations :: Aedan O'Reilly-
Sauter vers: