Muileata : Diamond Mine


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Promenons nous dans les bois, les deux loups avec soit (libr

Aller en bas 
AuteurMessage
Tanis Delroy
Stupid Queen
avatar

Féminin Nombre de messages : 108
Maître/Esclave de : Aucun ...
Végétal / Pouvoir : Aucun...
Métier : Propriétaire de la chaîne de parfum "Hoshi"
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Pour l'esclavage à neutre (tout dépend de son humeur)

MessageSujet: Promenons nous dans les bois, les deux loups avec soit (libr   Sam 21 Fév - 20:57

Tanis inspira profondément… La forêt…ha la forêt ! Il n’y avait pas mieux pour sentir e merveilleuses odeurs…quand on ne tombe pas sur une charogne. Enfin, pour l’instant çà ne lui était pas arrivée, encore heureux ! Elle était venue pour échapper aux mauvaises odeurs de la ville ce n’était pas pour tomber sur les mauvaises odeurs sauvages. En plus l’odeur de la charogne était particulièrement… écœurante…

Sa journée avait été particulièrement éprouvante, rajouté a cela elle avait a présent la joie (visait l’ironie) de se voir sur un bon paquet de panneau publicitaire et à la télé. Bin entendu, Tanis n’aimait pas du tout se voir en photo donc à chaque fois qu’elle se voyait représenté elle se disait toujours qu’elle en faisait beaucoup trop et que c’était ridicule. Cependant ce n’était pas le cas, bien entendu…
Bref. Elle s’était empressée de rentrer chez elle, de se changer et de repartir dans sa voiture. Elle avait prit ses deux chiens bien entendus…

A présent elle passait calmement entre les arbres, ses bottes à léger talons écrasant les feuilles mortes. Même pour aller se promener dans la forêt elle donnait l’impression de poser pour un magazine de mode, c’était assez contradictoire quand on la voyait chez elle vêtu d’un vieux pantalon de jogging avec un tee-shirt vieillot, les cheveux défiant les lois de la gravité. Elle s’était donc habillé élégamment comme toujours en faisant pourtant étonnement vite. Pour faire rapide, elle avait ses bottes beige assorti à sa jupe plutôt courte. Des collants noirs épais, un haut noir au manche longue avec une grosse ceinture beige et toujours avec ses écharpes beige. Je vous laisse imaginer les détails…

Elle passa une main dans ses cheveux lâchés, elle était passée dans un buisson plutôt haut et des feuilles mortes s’étaient habilement faufilées entre ses mèches. En même temps, la brune plissa les lèvres et laissa échapper un long sifflement…


- Hadès ! Aux pieds !

Un long galop ne tarda pas à se faire attendre et un chien très (très) grand vient la rejoindre. C’était un Danois noir et blanc, un mal. Il trottât jusqu’à elle et elle n’eut pas besoin de se baisser pour flatter l’animal.

- Bon chien…

Elle flattât son crâne de manière dominante sans que l’animal ne se rebelle. Tanis sourit de contentement. Un deuxième molosse, lui complètement noir marchait doucement. Son ventre très arrondit laissé facilement deviner qu’elle était pleine. C’était Pandore, la femelle… Certainement que si des autorités passaient elle aurait eut droit a un long discourt. Comment une tige comme elle pouvait maitriser deux si grosses bestioles ? Hé ben elle les maîtrisait ses animaux. Les deux bêtes l’avaient totalement admise comme maîtresse et si jamais il y avait un écart aussi étrange que çà puisse paraître le bout de femme arrivait à les remettre à leur place avec une démonstration de force.

La femme continuait de sourire de contentement. Hadès s’éloigna encore à nouveau tout en restant plus ou moins dans son champ de vision. Pandore, elle, restait prés d’elle à cause de sa grossesse et parce qu’il était rare qu’elle s’éloigne de sa maîtresse trop longtemps aussi…


Dernière édition par Tanis Delroy le Jeu 5 Mar - 22:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minka Kaïne
Falmaris de la nuit
avatar

Masculin Nombre de messages : 932
Age : 27
Maître/Esclave de : personne
Végétal / Pouvoir : Belle de nuit
Métier : aucun
Date d'inscription : 21/10/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Réactif
Position du personnage: indécente XD

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois, les deux loups avec soit (libr   Mar 24 Fév - 2:38

Cela faisait un moment que Minka était dans cette forêt maintenant, même s'il n'y a pas si longtemps que ça il était encore parmis les humains. Il avait suivit une humaine qui ne semblait pas dangereuse et qui lui avait promis beaucoup de choses, mais cette dernière avait disparu mystérieusement. Minka avait trouvé refuge dans la forêt son domaine de vie naturelle. Mais les humains y venait de plus en plus. Il devait se cacher en permanence, de peur de se faire capturer. Vivant de ce que la nature lui offrait comme au bon temps avec ses semblables…

Sa forêt natale lui manquait grandement, la végétation n'était pas la même, les chemins complètement différents, mais surtout la taille de la forêt qui changeait. Celle ci était "étroite", comme une réserve naturelle. Le falmari avait besoin de beaucoup plus d'espace et en dehors de la forêt les dangers rodaient partout et par milliers. C'est à ce moment qu'il vit un chien au loin. Minka se mit à couvert immédiatement par réflexe et observa l'animal, celui-ci avançait vers un humain. Le falmari se recroquevilla un peu plus à la vue de l'humain. Il avait envie de lui sauter dessus pour se venger de ses semblables, mais dans un même temps il voulait fuir le plus loin possible. Malgré tout il s'approcha doucement, ne craignant pas les animaux de compagnie de la demoiselle, ni leurs flairs. Ces derniers ne pourraient jamais sentir son odeur qui était la même que celle de la nature. Le falmari se déplacant aussi silencieusement que s'il n'était pas la connaissant les bruits de la forêt par cœur, ses habits se mariaient très bien avec le décor environnant un gilet vert foncé et un pantalon aux couleurs un peu plus sombres, seul ses cheveux blonds ne se fondaient pas parmis la végétation, il se trouvait maintenant à quelques mètres de l'humaine, sa chienne semblait avoir quelques petits dans son ventre et restait près d'elle, attendit que l'autre chien partait gambader un peu plus loin.

Minka choisit ce moment pour sauter hors de son buisson avec une vivacité hors du commun et repoussa la chienne d'un revers de la jambe, sans vouloir lui faire du mal, mais ce ne fut pas le cas de l'humaine qu'il plaqua au sol et au-dessus de laquelle il brandit son poing. En voyant son regard, le falmari aux cheveux blonds remarquait qu'il faisait comme les humains… Il usait de la violence par égoïsme et par vengeance. C'est pourquoi il bondit dans un buisson avoisinant, avant que l'autre chien de lui saute dessus pour défendre son maître. Minka couru quelques instants avant de disparaître du regard de tous, car il venait d'utiliser son pouvoir, où du moins celui de tout les falmari, qui n'était autre que de prendre la forme de la plante ou fleur qui leur était désigné à la naissance. Dans le cas de Minka, c'était une Belle de Nuit aux couleurs rose foncé avec quelques taches blanches sur les pétales. C'était un camouflage qu'il utilisait souvent lorsque les humains venait dans la forêt, maintenant il ne lui restait plus qu'à attendre qu'elle s'en aille, il était certain que les chiens ne pourraient le pister.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanis Delroy
Stupid Queen
avatar

Féminin Nombre de messages : 108
Maître/Esclave de : Aucun ...
Végétal / Pouvoir : Aucun...
Métier : Propriétaire de la chaîne de parfum "Hoshi"
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Pour l'esclavage à neutre (tout dépend de son humeur)

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois, les deux loups avec soit (libr   Mer 25 Fév - 21:40

Tanis n’eut pas le temps de réagir au couinement douloureux de sa chienne qu’elle se retrouvait déjà plaquée au sol par un inconnu. Elle ouvrit de grands yeux, observant avec stupeur son agresseur. Son cerveau eu pourtant une réaction non prévu. Boudig ! Qu’il était mignon son agresseur et qu’il sentait bon ! Heu…Mais il allait la frapper là, non ? Ben non visiblement… Son inconnu disparut aussi vite qu’il était apparu, la laissant complètement retourné et un peu choqué il fallait l’avouer….

Dans un grondement furieux Hadès passa à coté d’elle, si il y avait eu un troupeau d’éléphant a galop qu’ils auraient fait moins de bruit que son chien. La jeune femme ne réagis pas a cet animal par contre quand elle aperçut Pandore se relevait maladroitement a cause de son trop gros ventre se fut immédiat…
Ha oui ?! Alors comme çà Monsieur le falmari faisait son violent et avait osé toucher a sa chienne ?! Il avait osé donner un coup dans son ventre et contre ses petits ?! Il avait de la chance qu’elle soit enceinte car sinon Pandore aurait déjà bouffé les mollets du falmari !! non mais ho ! Personne ne touche à ses chiens !!


- Ô mon bébé ! Ma toutoune chérie il t’a fait ma…

Elle ne put finir sa phrase car déjà la dite « Toutoune chérie » avait filé dans le sillage de son compagnon malgré son ventre.
Tanis ne fut pas longue à la suivre. Elles ne tardèrent pas à retrouver Hadès tournant et retournant entre les arbres. Ils grondaient de mécontentement car il avait visiblement perdu la trace de l’agresseur. N’écoutant que son instinct et sa colère…


- OH LE FALMARI ! VIENS ICI S’T’VEUX TE BATTRE ! ON TOUHE PAS A MA CHIENNE COMME C…

Quand on ne regarde pas où on met les pieds, il arrive toujours la même chose. Son pied se prit dans une racine et voila la miss s’écrase avec classe sur le sol dans un ballet de feuilles mortes. Pandore et Hadès vinrent immédiatement lui renifler le visage.
Elle s’assit grognante et de mauvaise humeur. Qu’elle idée d’avoir fait pousser une racine là ! Ils ne pouvaient pas prévoir qu’elle allait passer par là ?! Ca n’avait rien d’élégant de s’écrouler au sol alors qu’on était en train de poursuivre un terrible et cruel falmari qui avait osé toucher a sa toutoune !
En tailleurs elle observa les plantes autour d’elle alors qu’elle arrangeait ses cheveux. Son regard tomba sur une plante et ses yeux se mirent à briller d’émerveillement. Elle avait bien faillit l’écraser dans sa chute !


- Hooooo une Belle de Nuit… huhu çà faisait un moment que j’en cherchais une ! Tu as de belle feuille ma belle ! Ho et t’es fleurs doivent être vraiment belle, dommage qu’il ne fasse pas nuit !

Sans le savoir la jeune fille se mit à gagatiser face a son agresseur. Tout en parlant elle se mit à tripoter Minka…heu… la plante. Caressant les tiges, les feuilles et titillant les fleurs encore fermées. Elle eut un petit rire ravie alors qu’elle souriait béatement, sa colère et le falmari déjà loin de son esprit. Vraiment loin ? Non, pas vraiment… Elle se pencha pour pouvoir mieux sentir l’odeur de la plante…

- …

Soudainement elle pointa un doit accusateur vers la plante…

- Ahah ! Je t’ai trouvé falmari ! Tu peux éviter le flair de mes chiens mais pas le mien ! Ahah ! J’espère pour toi que les bébés de Pandore iront bien car s’est sa première grossesse et elle à quelques problèmes !

Oui, bon. Il avait fait tombé la chienne et le coup n’était pas vraiment violent mais Tanis avait tendance à exagérer les choses quand sa concernait ses toutous. En tout cas son nez ultra. En tout cas, son nez ultra développé avait été très pratique dans ce cas !
Sans prévenir elle se rapprocha et se mit à pousser du bout du doit une fleur…


- D’ailleurs… Tu m’entends là ? Et tu sens quand je te touche ? Huhu ! C’est drôle ! bien que je dois passer pour une folle à parler a une plante ! huhu !

Elle se rassit correctement tout en restant proche de la plante. Pandore s’était allongé en position de sphinx a coté de sa maîtresse alors qu’Hadès tournait derrière elle toujours furieux d’avoir laissé échappé l’agresseur.

- Bon allait montre toi qu’on discute ! Les chiens ne bougeront pas si tu ne me réattaque pas.

Elle tapotât du coté opposé a Pandore et le male vint s’y coucher dans la même position que la femelle…

- Pas bouger ! Bon allé ! Apparaît ou sinon je…je…Je te fais des chatouilles car là tu ne pourras pas te défendre ! Mouhaha !

C’est bon, elle devait complètement passer pour une folle !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minka Kaïne
Falmaris de la nuit
avatar

Masculin Nombre de messages : 932
Age : 27
Maître/Esclave de : personne
Végétal / Pouvoir : Belle de nuit
Métier : aucun
Date d'inscription : 21/10/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Réactif
Position du personnage: indécente XD

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois, les deux loups avec soit (libr   Jeu 5 Mar - 16:53

Minka n'était pas convaincu par ce que lui disait la jeune humaine, persuadé qu'elle mentait comme tous les autres. C'est à cet instant qu'elle se mit à le "tripoté" en pensant clairement que c'était une fleur. Même si c'était le but de la transformation pour passer inaperçu, le fait qu'elle le touche lui était très désagréable. Il voulait partir loin d'ici, loin de cette forêt trop proche de la ville, d'autant plus qu'une humaine était à coté de lui.

Il se décida tout de même à reprendre une forme humaine. De cette manière, les pétales de la fleur s'agrandirent ainsi que la tige avant d'illuminer l'endroit où il se trouvait d'une lumière pale empêchant quiconque d'y voir clairement. Une fois que la lumière fut éteinte, la jeune humaine put voir un jeune adolescent à la chevelure blonde et au corps svelte parsemé de vêtement d'un vert terne. La seule chose de véritablement distincte était son visage d'une certaine beauté ainsi que ses yeux brillant tels des émeraudes en feu car son expression ne reflétait que méprit et colère. Il y avait aussi une marque sur son bras droit qui représentait une flamme verte elle aussi.


"Je ne veux pas te parler. Ni à toi, Ni à tous les autres humains."

Le falmari se retourna et allait continuer son chemin. Il n'avait plus rien à faire ici. Sa route le conduisit alors vers un petit refuge non loin d'ici mais qui avait été détruit par des humains pour capturer les falmari qui s'y trouvaient. Minka ne put empêcher une vague d'amertume de s'emparer de lui lorsqu'il vît le désastre une énième fois dans sa tête. Rien sur son visage ne permettait de dire ce à quoi il pensait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanis Delroy
Stupid Queen
avatar

Féminin Nombre de messages : 108
Maître/Esclave de : Aucun ...
Végétal / Pouvoir : Aucun...
Métier : Propriétaire de la chaîne de parfum "Hoshi"
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Pour l'esclavage à neutre (tout dépend de son humeur)

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois, les deux loups avec soit (libr   Jeu 12 Mar - 21:54


Tanis s’amusait tout particulièrement à trafiquer la plante. Elle soulevait une feuille, poussé du bout du doit un bouton tout en donnant l’impression que le dit bouton allait lui exploser à la figure. Une pensée sadique traversa son esprit. Ho…et si elle lui arrachait une feuille, est ce que çà lui ferait mal ? Comme on arrache un doit ? Ou comme on arrache un cheveu ? Car après tout bien que plante le falmari avait surement des sensations…. Que ce passerait-il si elle se mettait a froissé les pétales ? A tordre les tiges ? Ou encore mieux…les couper ? Un air sadique vint flotter sur ses lèvres alors qu’elle s’imaginait déjà en train d’effeuiller par simple curiosité la plante… Heureusement pour le falmari, il eut la bonne idée de se transformer à ce moment précis…

La bouche en cœur et les yeux pétillant elle observa (autant que la lumière lui permettait) la transformation. Un sourire au visage elle scrutât celui de son nouveau compagnon. Ha ? Il n’avait pas l’air franchement ravi… Et pourquoi donc je vous prix ?
Les grondements d’Hadès et Pandore vinrent mètre du bruitage à la scène. Par pur réflexe elle posa une main sur la tète de chacun de ses chiens de manière a leurs imposer de ne pas bouger.
Une moue dés plus gamine vint tortiller ses traits bien disgracieux par rapport à ce falmari. Enfin, peut-être pas disgracieux…Différent ? Mouai, façon elle-même ne se croyait pas bien belle face à un descendant de nymphe…
Le blondinet tourna les talons et partis aussi simplement qu’en mettant un pied devant l’autre…

La brune restât assise plusieurs minutes fixant sans vraiment le voir l’endroit où venait de disparaître le falmari. Après une nouvelle longue minute, elle se jucha brusquement sur les talons et tendit un doit accusateur vers approximativement le lieu qu’avait emprunté le blondinet…


- MALOTRU !!!

Le son strident résonna entre les arbres sans trouver oreilles à l’écoute a part celui de trois oiseaux qui se dépêchèrent de fuir.
Tanis posa ses poings sur ses hanches et reparti sur son propre chemin en soupirant.


- Halala ! C’est dommage… il était mignon…

Mais elle l’oublia bien vite sautillant presque gaiement entre les arbres. Les deux molosses restaient prés d’elle, tout sens aux aguets visiblement prés a mordre n’importe qui et n’importe quoi…

Tanis marcha encore un moment suivant un parcourt inconnu. Et comme si le destin lui jouait des tours (ou que son J cherchait à ne pas clore le topic si vite), elle tomba sur… des ruines ? Elle fronça les sourcils, soudainement refroidi car les ruines semblaient bien ressente. Sans bruit, elle fit quelques pas incertain ayant l’impression de se trouver dans un lieu interdit. Elle se pencha et ramassa un morceau de panier qui semble t-il, fut en osier. Que s’était il passait, ici ? Qui a vécu…là ? Non loin d’elle, elle remarqua un morceau de chiffon dépasser d’un tas de débris. Elle tira un peu dessus et ce fut une petite poupée de tissus qui se trouvat entre ses mains. Elle était toute terreuse et n’avait plus de cheveux ou du moins les restes d’une petite tresse. Les yeux étaient fait en petite coque de noix, elle n’avait pas de bouche. Elle porte une petite robe qui avait dut être rose…
Soudain émue, elle serra doucement le petit objet entre ses doits…

L’humaine tourna la langue d’un ancien mur et aperçu une forme. Fine et élégante. Elle reconnu immédiatement le beau du visage du falmari qui l’avait agressé. Elle cogna un objet qui tomba avec bruit au sol... Hadès et Pandore restèrent à ses pieds. Son trouble disparut du visage alors que le falmari la remarquait. Elle pinça les lèvres et détourna le visage, serrant toujours entre ses doits la poupée de chiffons… Il ne voulait pas lui parler, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minka Kaïne
Falmaris de la nuit
avatar

Masculin Nombre de messages : 932
Age : 27
Maître/Esclave de : personne
Végétal / Pouvoir : Belle de nuit
Métier : aucun
Date d'inscription : 21/10/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Réactif
Position du personnage: indécente XD

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois, les deux loups avec soit (libr   Dim 22 Mar - 18:33

Le Falmari était perdu dans ses pensées au milieu des débris du village incendié et ravagé. Il regardait les ruines tristement, repensant au bon vieux temps. Au moment où il décida de s’assoir sur un tronc d’arbre couché contre un des rares murs du village qui tenait encore debout, il perçut la présence de l'humaine qu'il avait laissé plus tôt dans le bois. Soit elle voulait le capturer, soit elle était extrêmement têtue. L’agacement plus que la haine qu’il ressentait précédemment monta en lui. Il entendit la jeune fille s’arrêter, sa respiration et le mouvement de ses vêtements lui indiquèrent qu’elle s’était penchée. Il avait du mal à se concentrer sur elle alors que ses animaux faisaient tellement de bruit, piétinant les feuilles, reniflant... Il était cependant quand même intrigué : que faisait-elle? Pourquoi s’était-elle arrêtée? Il ferma les yeux essayant de faire abstraction du raffut fait par les molosses. Le froissement des feuilles lui indiqua que la jeune fille s’était remise à marcher, elle semblait se rapprocher. Soudain, le bruit d’un objet qui tombe par terre le sortit de sa réflexion. Il ouvrit les yeux et se tourna vers l’endroit d’où provenait l’impact. C’est à ce moment qu’il remarqua que la jeune fille le regardait. Il allait partir de nouveau, mais la réaction de Tanis l’arrêta net. Elle venait de détourner le regard... Il ne connaissait pas grand chose aux humaines mais il en savait assez pour deviner qu’elle boudait. L’agacement, qu’il avait commencé à ressentir quand il avait entendu l’humaine s’approcher, atteint son summum. Comment osait-elle réagir de la sorte? Comment pouvait-elle lui en vouloir alors que son espèce était responsable de sa situation? L’agacement laissa place à la colère. Il scrutait la jeune fille tandis qu’elle continuait de l’ignorer. L'expression de son regard n'évoquait rien de bon pour la demoiselle et ses deux animaux de compagnie.

"J'espère au moins que t'es fière du carnage qu'ont fait tes semblables…" Lâcha-t-il avec mépris

Minka ne comptait plus aller ailleurs. Ce n’était pas à lui de quitter les lieux, après tout, ici, c'était le seul endroit où il était à peu près tranquille, lorsqu'il n'y avait pas d'humains avides de sang de Falmari pour nourrir leurs vampires, bien-entendu. Il avait appris cette vérité il y a peu et en voulait aux humains de profiter du sang et de la passivité de son peuple pour en faire des esclaves. Minka semblait être un des rares Falmari à s'opposer à toute cette oppression, il voulait libérer les Falmari. Malheureusement, les humains sont trop nombreux et sa liberté ne vaut pas celle de son peuple. Peut-être qu'il pouvait être considéré comme étant égoïste, mais il refusait de subir le même sort que ses confrères, même si à cause de cela il devait rester seul jusqu'à sa mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanis Delroy
Stupid Queen
avatar

Féminin Nombre de messages : 108
Maître/Esclave de : Aucun ...
Végétal / Pouvoir : Aucun...
Métier : Propriétaire de la chaîne de parfum "Hoshi"
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Pour l'esclavage à neutre (tout dépend de son humeur)

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois, les deux loups avec soit (libr   Sam 28 Mar - 21:10

Tanis crispa ses doits sur la petite poupée en chiffon. Elle ne savait pas ou plutôt n’avait jamais prêté attention à la manière dont été attrapé les falmaris… Là, elle avait un parfait exemple sous les yeux. C’était assez choquant et bien que Tanis possède un joli lot de défaut ce genre de chose ne pouvait que la toucher. Elle était une grande sensible bien que ce n’était pas visible. Rien que le fait elle passe son temps dans les refuges pour chiens a tenter d’améliorer leurs montrait qu’en réalité il ne lui en fallait pas grand-chose pour qu’elle fasse de même pour les autres races. N’allant peut-être pas jusqu’à se battre pour leur liberté, elle avait un énorme respect pour toute les vies et il ne supportait pas que quiconque soit maltraité. D’ailleurs, elle aurait bien poursuivit le vendeur de vampire en justice. Cette cave était insalubre ! Elle soupira mentalement, elle voyait les esclaves comme des animaux de compagnie pouvant être aussi intelligent que les humains. Elle était pour l’esclavage sans vraiment l’être et si jamais celui ci disparaissait, çà ne changerait rien à sa vie… Elle pouvait s’occuper d’elle-même sans avoir besoin d’esclave…

Le falmari se trompait sur de nombreux points, déjà elle ne le boudait pas elle faisait que continuer ce qu’il avait déclaré. Il ne voulait pas lui parler alors elle voulait montrer qu’elle avait compris (bien que sa manière soit ambiguë il faut l’avouer). Il se trompait aussi sur le fait qu’elle soit fière…


- Fière ? Ne me fait pas rire. Comment pourrai-je fière de çà ?! Ne soyez pas stupide… L’homme est c*n et moi je le suis certainement aussi mais je sais au moins respecter les vies…

Elle pouvait être en colère mais elle n’y arrivait pas. Elle parlait doucement, sans aucune extravagance consciente de l’horreur qui avait dut être celui de ces habitants.
La jeune femme soupira et caressa doucement la tète de la poupée. Sans les falmaris les vampires mourraient. Sans les hommes qui captureraient les falmari les vampires mourraient. La survie d’une race était en vie, les hommes avaient choisi de la garder en vie en les plongeant dans la servitude tout en entrainant les falmaris…

Elle soupira doucement et tendit doucement ses bras vers le falmari. Elle présentât la poupée dans ses mains en coupes…
Tanis parla plus bas le regard triste, cette poupée de chiffon avait appartenue a une petite falmari. Qui sait ce qui avait dut lui arriver….


- Prenez là…Je nepense pas avoir le droit de la garder…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minka Kaïne
Falmaris de la nuit
avatar

Masculin Nombre de messages : 932
Age : 27
Maître/Esclave de : personne
Végétal / Pouvoir : Belle de nuit
Métier : aucun
Date d'inscription : 21/10/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Réactif
Position du personnage: indécente XD

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois, les deux loups avec soit (libr   Lun 4 Mai - 14:56

La réponse de l'humaine était logique, qui serait fière d'un carnage à titre gratuit et ou les survivants étaient réduits à l'état d'animal, les falmari ne sont pas à l'aise en captivité mais l'humain veut tout contrôler, ce qu'il ne peut pas maîtriser est tuer et massacrer.
Minka ne restait pas dans les ruines du refuge car il n'y avait plus rien à y faire.


-Je sais que tu ne veux pas faire souffrir les tiens et les autres qui sont toujours dans les mines.


La demoiselle le regarda d'un air qui n'exprimait pas de la colère malgré ses propos et lorsqu'elle lui tendis la poupée Minka ne saisi pas la raison de son geste.

-J'en ai pas besoin, ça ne m'appartient pas. Lâcha t il tel un couteau tranchant.

Plus loin dans la forêt Minka avançait toujours suivit de l'humaine.


-pourquoi me suis-tu ? Si tu continue, je vais finir par penser que tu veux me capturer et cette fois je ferai plus que te bousculer menaça t il.


Elle ne dit rien sur le coup peut être se demandait-elle si Minka était stupide en ne considérant pas les deux chiens, où peut être se demandait-elle ce que pouvait faire un falmari "pacifique" contre un humain. Dans tous les cas Minka la fixa dans les yeux et il s'approchait les deux gardes commencèrent à grogner.

Une fois que Minka se trouvait à quelques centimètre du visage de Tanis.


-qu'est ce que tu me veux ?

Son regard n'exprimait décidément rien, il attendait juste sa réponse mais elle ne vient pas il était claire pour Minka que les humains lui resterait quelque chose d'incompréhensible.
Ils étaient tout indécis ne savait jamais ce qu'ils voulaient lorsqu'une chose n'était plus utile ils la jetaient sans ménagement.


Minka souffla d'exaspération rien de ce qu'il faisait ne changeait quelque chose, il se sentait seul il était sur le point d'abandonné, mais quelque chose en lui, le faisait changer d'avis au dernier moment. Il attendait peut être une réponse ou un signe quelconque, il était comme un enfant perdu il était un falmari perdu dans la forêt de la société humaine.
Le falmari n'avait personne il était vraiment seul livré à lui-même cette solitude avait amoindri sa confiance dans les humains et c'était les seul à se montrer présent pour lui, ce n'est pas qu'il ne pouvait pas parler avec c'est qu'il ne voulait pas le faire.
Cette violence dont il était capable, l'homme est quelque chose de brutal et sauvage encore plus que la plupart des animaux, Minka n'avait pas la force seule pour se battre contre tous ceux qui sont comme ça et sont peuple était beaucoup trop pacifique pour se battre même si leur liberté en dépend…
Alors pourquoi était-il le seul à être différent? Le seul à montrer un peu d'agressivité? Peut être que c'était la réponse qu'il cherchait dans son combat pour les siens, c'était peut être ça la raison qui l'empêchait d'abandonné.


[Je suis vraiment désolé pour l'attente peut tu me pardonner ?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois, les deux loups avec soit (libr   

Revenir en haut Aller en bas
 
Promenons nous dans les bois, les deux loups avec soit (libr
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]
» Promenons nous dans les bois , pendant que le loup n'y est pas ~PV Yû
» [Défi] Promenons nous dans les bois
» Promenons nous dans le parc ? [PV Warren]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Muileata : Diamond Mine :: RP :: Aux alentours :: La forêt-
Sauter vers: