Muileata : Diamond Mine


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Balade nocturne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lynn Féägan
Petit trèfle sauvage
avatar

Féminin Nombre de messages : 80
Age : 30
Végétal / Pouvoir : trèfle
Date d'inscription : 14/10/2008

Feuille de personnage
Statut du joueur: actif
Position du personnage: contre l'esclavage

MessageSujet: Balade nocturne   Mar 17 Mar - 17:45

Allongée sur son lit, les yeux rivés sur le plafond, Lynn attendait que la nuit se lève. Impatiente comme pas deux, elle avait déjà fait toutes les occupations qu’elle aurait pu faire dans sa petite chambre…aussi se fut résigné qu’elle s’allongea sur son lit, occupant son regard à trouver des dessins à travers les nervures de la charpente apparente du plafond. C’est qu’elle avait bataillé auprès de Ace pour obtenir l’autorisation de sortir ce soir… Elle lui en avait à lui et à sa femme rabâchée les oreilles à chaque occasion pour les faire flancher. Et cela avait finalement payé. Son mensonge avait réussi à passer sans trop d’encombre. Oui mensonge, car Lynn n’avait révélé la présence de Sean en aucun moment. Le séquoia veillait à garder ses distances et son anonymat vis-à-vis des humains qui s’occupaient de sa protégée, et celle ci veillait scrupuleusement à cela. Elle avait donc obtenu l’autorisation pour une balade nocturne, seule, et avec un horaire de rentrée ! La lune sera la garante de la petite trèfle en cette soirée, tant niveau horaire, que témoin de sa clandestine compagnie.

Entendant la cloche de l’horloge du manoir sonner, Lynn se redressa d’un coup : c’était l’heure !! La mine réjouit, elle se leva prendre un doux gilet et sortie aussitôt en direction du portail. Se retournant une dernière fois vers la demeure, la jeune falmari aperçu son « maître » regarder par la fenêtre, comme pour s’assurer qu’elle partait bien seule, et comme il faut. Amusée par cette réaction, elle lui tira malicieusement la langue avant de lui faire souriante un signe de bonne nuit de la main. Non elle ne risquerait rien …. Elle commençait à bien comprendre le fonctionnement des humains maintenant, et surtout son séquoia sera tous prés d’elle. Alors il n’y avait pas de quoi s’inquiéter ou s’angoisser !

C’est ainsi, les pas éclairés sous la lune que Lynn se dirigea vers le point de rendez-vous qui n’était pas loin du domaine des Mc Carthaigh : au niveau d’une petite fontaine qui juxtaposée la grande route. Nouant son gilet autour de la taille, la falmari se dépêcha dans le but d’atteindre le point de rendez-vous avant son ami. Mais ratée xD Comme prévu, il était déjà là, à l’attendre tranquillement, peut être un peu dans les vapes ? Tout du moins, il ne donnait l’impression. Et c’est avec cette idée en tête que Lynn s’approcha par derrière, le plus discrètement possible, en profitant du tumulte des voitures. Arrivée à quelques pas de lui, la trèfle accéléra nettement le pas pour fondre telle une furie sur son ami.


« BOUUH ! »

S’exclama-t-elle dans l’intention de lui faire peur, avant de continuer et d’entamer de relâcher son emprise

« Tu es toujours autant ponctuel dis donc.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis Merëgreen
Maîtresse impulsive et peu conventionnelle
avatar

Féminin Nombre de messages : 1308
Age : 28
Métier : Directrice de la mine
Date d'inscription : 24/10/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Active
Position du personnage: Neutre

MessageSujet: Re: Balade nocturne   Mar 24 Mar - 2:26

Alexis était sortie. Elle avait besoin de profiter de l'air de la nuit pour essayer de se détendre. Elle avait passé une journée pour le moins fatigante et avait besoin de se changer les idées. Et comme le climat à la maison était encore parfois orageux, elle avait décidé de passer autrement sa soirée. Mais une fois dans les rues de la ville il n'y avait plus grand chose à faire.

Depuis qu'elle était arrivée en ville voici déjà quelques mois, elle avait déserté les bars. Seule exception, le jour de son anniversaire, où elle s'était accordée une petite entorse, juste histoire de "fêter" l'évènement. Et même la elle n'avait pas bu. Elle avait entamé la conversation avec un vampire au pub et puis ... Y avait pas à dire, avoir sa nièce avait vraiment changé les choses de ce point de vue là. Cela lui avait permis de devenir plus raisonnable. Enfin, juste un peu...

Elle s'était au fur et à mesure écartée des rues marchandes beaucoup trop éclairées et bondées à son goût. Elle avait besoin d'être au calme, de profiter de la solitude de la nuit. Pas très loin, la grande route faisait entendre le remous estompé des voitures filant à toute allure. Le quartier était calme et personne ne dérangeait le silence, elle seule dérangeait les pavés légèrement mouillés en faisant résonner le claquement de ses pas sur eux. La lumière était dispensée par de rares réverbères aux allures anciennes qui faisaient de l'endroit un théâtre d'ombres intrigantes. Bien sur le coin n'était pas fréquentable mais elle s'en fichait pas mal, elle savait se défendre. Et puis, cela lui permettait d'en profiter à son bon vouloir, seule.

Enfin seule, ce fut de courte durée. A peine avait elle parcouru une trentaine de mètres dans les rues désertes qu'elle entendit les pas d'une cavalcade. L'instant d'après, elle se faisait percuter par une masse vraisemblablement humaine qui venait d'un croisement à sa droite. Elle accusa le choc et retint fermement le projectile par les épaules, l'empêchant de tomber. Il s'agissait d'une jeune fille assez pâle, visiblement essoufflée. Le visage fermé et la tenant toujours, Alexis s'apprêtait à lui faire une remarque quand elles furent rejointes par deux hommes qui poursuivaient manifestement la demoiselle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynn Féägan
Petit trèfle sauvage
avatar

Féminin Nombre de messages : 80
Age : 30
Végétal / Pouvoir : trèfle
Date d'inscription : 14/10/2008

Feuille de personnage
Statut du joueur: actif
Position du personnage: contre l'esclavage

MessageSujet: Re: Balade nocturne   Ven 27 Mar - 16:12

Mais qu’elle surprise ce fut lorsque Sean se retourna... Ce n’était pas du tout lui ! Les yeux tout écarquillés, la falmari se recula immédiatement d’un pas, ne sachant trop que quoi dire là en cet instant. Pourtant elle avait été sur que c’était lui, le même dos, les même cheveux … euh… sauf la couleur en fait. Arf la boulette, elle n’avait pas fait attention à ce petit détail, qui pourtant changeait tout, ou presque. Car non, en face d’elle Lynn ne se retrouvait pas face à son séquoia, mais face à un inconnu d’une carrure pour le moins impressionnante à ses yeux.

« Veuillez m’excuser monsieur, je vous ai confondu avec quelqu’un d’autre … »

L’homme s’était retourné aussitôt après qu’elle ait relâché son étreinte, et jaugeait maintenant d’un œil expert Lynn, qui s’évertuait à s’excuser malgré la crainte qui s’insinuait en elle sous cet examen peu apprécié. En effet ce comportement lui rappelait son passage chez le fleuriste, mais aussi le jour de sa capture… ces traqueurs qui l’avait arrachée des siens. C’est pourquoi sur ses gardes face à cet humain, Lynn jetait des coups d’oeils par ci par là dans l’espoir de voir surgir Sean… elle aurait du sûrement fuir, mais elle devait l’attendre ici et pas ailleurs.

« Il n’y a pas de mal… »

Puis soudain, deux mains vinrent se poser sur les frêles épaules de Lynn, qui surprise sursauta avant de frissonner lorsque l’homme au même instant dégagea délicatement ses cheveux pour apercevoir les oreilles légèrement pointues caractéristique des falmaris. Sentant la situation devenir vraiment mauvaise, la trèfle se dégagea les épaules et amorça de s’écarter des deux hommes histoire d’avoir plus de champs libre pour réagir. Mais ce ne fut sans compter sur le dernier arrivé qui lui attrapa aussitôt fermement le bras, malgré les réticences mouvementées de la falmari, en disant à son compère :

« C’est une bien belle plante que tu vient de dénicher John. Tu es toujours bien chanceux. »
« On peut, peut être se la partager qu’en dis tu… j’aimerais savoir si les rumeurs sont véridiques. »


Oulà pas bon du tout… devant le sourire malsain et complice que se lançait les deux humains, Lynn paniqua et plantant ses ongles dans le bras de l’homme encore inconnu, se retourna pour lui refiler un coup de genou en plein milieu de ses attributs masculins. Le tout en un même mouvement rapide et précis, qui se conclut par la libération de la falmari, d’un gémissement et d’un pliage en deux de l’humain, et d’un léger scotchage du dénommée John n’ayant pas tout compris sur le coup.

« Romuald ?! »

Profitant de cet instant de flottement, Lynn saisit aussitôt l’opportunité et s’enfuit en trombe des deux hommes sans vraiment prendre gare à la direction qu’elle prit, trop focalisée sur la simple idée de s’éloigner du danger. Cependant, remontés par la prestation douloureuse de la trèfle, les deux hommes n’entendirent pas en finir ainsi, et partirent à sa poursuite bien décidés à lui faire payer son affront comme il se doit. La course poursuite n’eut cependant pas le loisir de durer plus de … 100 mètres, qu’au second tournant que prit en quatrième vitesse Lynn percuta de plein fouet un truc. Tiens ce truc avait des bras ?! Réouvrant les yeux, la falmari secoua la tête pour se remettre les idées en place et s’aperçut qu’elle avait en faite percuté une femme… le visage sévère mais qui l’avait tout de même retenu de tomber sous le choc.

« Euh … Par … »

Des bruits de pas proches, bien trop proches la coupèrent dans son élan de politesse, alors qu’elle se retournait. Son visage se teinta aussitôt de peur quand elle vit les hommes se rapprocher d’elles à pas assurés, voyant leur proie prise au piège dans les bras de cette dame. Le souffle court et le cœur battant à tambour battant, Lynn refît face à l’humaine et commença à la repousser et gesticuler pour se délivrer de son emprise.

« Lâchez-moi ! Laissez-moiii partir ! »

Elle ponctua sa phrase par un franc écrasement du pied dans l’espoir qu’un relâchement se fasse. Au même instant, le dénommé Romuald prit la parole sous le regard tout d’abord incompréhensif, puis tout à fait d’accord sans savoir trop pourquoi de son complice. John ayant lui simplement les yeux envieurs posé sur la falmari qui toute paniquée niait en même temps de la tête aux paroles prononcés.

« Merci de l’avoir rattrapé, cette plante à voulu s’enfuir de chez elle… nous allons pouvoir la ramener grâce a vous. »

Et sur ce il tendit la main en s’approchant pour récupérer son du, une lueur malsaine dans les yeux, sous un sourire enjôleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis Merëgreen
Maîtresse impulsive et peu conventionnelle
avatar

Féminin Nombre de messages : 1308
Age : 28
Métier : Directrice de la mine
Date d'inscription : 24/10/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Active
Position du personnage: Neutre

MessageSujet: Re: Balade nocturne   Sam 28 Mar - 2:17

A l'approche de ces deux hommes, la demoiselle, qui avait manifestement entrepris de s'excuser de sa maladresse changea du tout au tout d'attitude. Elle se mit alors à s'agiter dans tous les sens pour échapper à la poigne d'Alexis qui ne faillit pas. Même quand un coup de talon vint écraser son pied. Il fallait l'avouer, elle ne l'avait pas vu venir celui la mais, sous le choc, sa main se contracta plus encore sur le poignet de la jeune fille comme pour contenir la douleur qui crispa également sa mâchoire.

Un des deux hommes s'avança:

« Merci de l’avoir rattrapé, cette plante à voulu s’enfuir de chez elle… nous allons pouvoir la ramener grâce a vous. »

Il aurait presque pu paraître convaincant... Et même si cela aurait été vrai, il aurait fallu pour ça que son "collègue" se défasse de son regard déplacé qui ne trompait personne. La falmari -puisqu'elle en était une- niait énergiquement de la tête et ses tentatives de fuite en étaient plus molles. Tenant toujours fermement son bras, Alexis secoua celui-ci comme pour la remettre à sa place.

-Oh mais ça ne m'étonne pas d'elle, fit elle désagréable. Je connais très bien sa maîtresse et croyez moi, elle va m'entendre! Laissez une petite sauvageonne dans son genre traîner et voila ce qui arrive!, continua t'elle acide. Attends que je lui raconte comment tu as osé m'agresser! Je peux t'assurer que tu t'en souviendra!

Tout en parlant elle avait fait demi-tour et s'éloignait en tirant la jeune fille. Elle avait plongé l'espace d'un instant son regard dans le sien et lui transmis un message silencieux. Sa poigne s'était relâchée mais elle la tenait toujours fermement au poignet. Evidemment les deux hommes ne s'étaient pas attendus à ça et étaient restés médusés. Quand un des deux revint momentanément à la réalité.

-Mais...

Alexis se retourna faussement déconcertée pendant un instant:

-Ah messieurs... Pour être payés et bien ... c'est comme d'habitude! Je toucherai d'ailleurs un mot pour vous!

Ils étaient coincés. Leur propre stratagème s'était retourné contre eux et ils avaient perdus tous leurs moyens. Et ils n'étaient pas assez atteints pour s'en prendre à une femme "humaine" dans les même ambitions qu'ils avaient eu en tombant sur la falmari. Mais ils n'allaient pas renoncer, si? Après tout, il suffisait de maîtriser la gêneuse, la mettre hors d'état de nuit, et de partir avec leur proie... Bien qu'elle soit aussi grande qu'eux, elle ne devait pas être bien costaud n'est ce pas? Ce furent ces pensées qui traversèrent leur esprit et bien mal leur en pris de vouloir croire en leur théorie. John s'élança le premier suivi de près par son compère. Il fut accueilli par un coup de coude en plein visage, le deuxième ayant pour sa part droit à un poing sur la gorge qui le fit suffoquer. Le premier, échauffé et inconscient de son inconscience, revint à la charge. Alexis s'écarta comme un matador, le laissant continuer sa course face à un mur. Puis, le plaquant contre celui ci avec son avant-bras, elle vint lui susurrer près du visage:

-Je crois que tu ferai mieux de partir avec ton copain... Avant que vous ne le regrettiez vraiment...

Elle les regarda s'enfuir puis se tourna vers la falmari qui n'avait pas bougé.

-Et comment va la fuyarde?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynn Féägan
Petit trèfle sauvage
avatar

Féminin Nombre de messages : 80
Age : 30
Végétal / Pouvoir : trèfle
Date d'inscription : 14/10/2008

Feuille de personnage
Statut du joueur: actif
Position du personnage: contre l'esclavage

MessageSujet: Re: Balade nocturne   Mar 31 Mar - 15:51

Sentant un relâchement dans la poigne de la jeune dame, Lynn voulut en profiter et repartie à se débattre de plus belle, les sourcils froncés dans une attitude de pur défi. Néanmoins elle perçut le message silencieux véhiculé par le regard de l’humaine, et en diminua aussitôt l’intensité de ses gesticulations, remettant à plus tard son idée de lui mordre le bras pour se libérer… L’humaine voulait donc l’aider… La falmari ne comprenait pas le pourquoi en cet instant, Mr Mc Cartaight lui avait toujours dépeint les siens comme égoïste, et mauvais pour la plupart. Alors pourquoi venait-elle d’enfiler ce rôle d’amie à cette hypothétique maîtresse ?! Néanmoins Lynn n’eut le temps de réagir que déjà, suivant le mouvement enclenché par l’humaine, elle se retrouva de dos à ses assaillants, tirant cependant sur son poignet prisonnier pour la forme d’autant que pour se libérer de cette entrave.

« Noon, je ne veux pas … »

Elle s’arrêta alors que l’un des deux ahuris de derrière venait d’émettre un mini son de protestation, et que la dame à la poigne de fer se retournait pour lui répondre. Profitant de cette occasion, la trèfle se remit à tirer doucement sur son bras prisonnier tout en se décalant sur le côté. Elle ne supportait pas d’être entravée par quelque chose, que ce soit pour son bien ou pas… ressentiment dont elle devait l’apparition aux premiers contacts pour le moins mouvementés avec le monde des hommes : elle avait connu l’extérieur de sa forêt enchaînée comme un animal… Laissant l’humaine s’exprimer, elle enchaîna aussitôt en là regardant avec deux grands yeux noisettes perdues

« Ne lui dîtes rien, s’il vous plaît… »

Elle essayait ainsi de compléter les dires de la jeune dame, et finit en posant ses yeux sur les deux hommes, qui d’un coup semblèrent enfin réagir.

« Attention !! »

Parole sans doute dans le vent que prononça vivement la falmari en voyant John qui s’élançait vers sa sœur de race. Par réflexe la falmari ce recula de quelques pas de la scène de combats, tiltant après coup que l’humaine l’avait libéré de son entrave. Cette dernière avait compris tout aussi vite que Lynn, et sans un mot elle mit une dérouillée monumentale aux deux hommes, sous le regard loin d’être affolée par cette démonstration de violence brute et sans trace. En effet elle suivit la scène certes toujours inquiète de ce qui l’attendait, mais visiblement rassurée de voir ces hommes mis si facilement à mal par une femme, elle observait le tout d’un air plus intriguée qu’autre chose. Ses pas en arrière l’avaient faites quitter le trottoir pour rejoindre l’asphalte de la route encore déserte, et c’est d’ici qu’elle regarda soulagée ses deux agresseurs partirent la queue entre les jambes... Attendant d’être sure de ne pas les voir revenir, la falmari se tourna vers l’humaine prenant pour la première fois le temps de l’observer convenablement avant de répondre d’un air quelque peu sauvageon.

« J’ai mal au bras. »
fit-elle en se frottant les endroits douloureux, tout en continuant d’une voix nettement plus basse « Et je ne suis pas une fuyarde… »

Son regard fuit un instant sur le sol, comme pour désavouer quelque peu son mensonge. Car non elle n’avait pas fuit ! Elle avait simplement voulu éviter que le jour de sa capture se reproduise… car sur elle, elle ne portait nul marque d’appartenance à son ‘’maître’’, ce dernier refusant d’implanter sa marque sur l’un de ses protégés. Alors se faire attraper par d’autre humain, aussi mal attentionné n’était pas bon du tout pour elle. Relevant cependant vivement ses prunelles noisettes, elle posa une question qui lui avait sauté à l’esprit durant la scène de mises à mal des hommes.

« Dîtes, ça vous fait mal ? Je veux dire d’avoir frapper des gens comme vous ? »

Question à peine posée que la falmari détourna son attention de l’humaine pour regarder une voiture qui plein phares allumés et roulant sur sa voie, lui fonçait tout « naturellement » dessus. Inclinant la tête à cette vision, Lynn fit rapidement les quelques pas la ramenant sur le trottoir, ne la quittant pas des yeux, alors que la voiture entamait de faire un écart klaxonnant pour l’éviter. Sans écart elle serait passée largement… ou peut être pas si largement que ça en fait… la falmari avait toujours du mal à se faire à ces trucs roulants et puants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis Merëgreen
Maîtresse impulsive et peu conventionnelle
avatar

Féminin Nombre de messages : 1308
Age : 28
Métier : Directrice de la mine
Date d'inscription : 24/10/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Active
Position du personnage: Neutre

MessageSujet: Re: Balade nocturne   Sam 4 Avr - 22:20

-J’ai mal au bras, dit la falmari en se massant effectivement le bras. Et je ne suis pas une fuyarde…

-Je suis désolée, répondit Alexis qui n'en donnait pas vraiment l'impression. J'ai tendance à ne pas lâcher prise facilement ... Mais, tu t'es vengée plus qu'honorablement!, ajouta t'elle en faisant allusion au coup de talon dévastateur de la falmari.

Elle contracta le dos et les épaules, en profitant pour assouplir sa nuque avant de relâcher tout, histoire de chasser la tension. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait plus participé à une bagarre, une vraie, aussi brève soit-elle. Dans un sens ça lui manquait, c'était un excellent moyen de se défouler. L'instinct brut, ne plus penser avec sa tête mais avec son corps de façon presque automatique, jouir de l'adrénaline qui vous traversait...

-Ensuite, tu les fuyais eux. Ca me suffit à ce que je t'appelle comme ça…, dit-elle, décidée à lui attribuer ce surnom désormais.

Elle frottait sa chaussure malmenée en appuyant son talon contre un appui de fenêtre quand elle entendit la falmari lui demander quelque chose. Mal? La question était pour le moins étrange. Et complexe à la fois.

-Hé bien... non., répondit-elle déstabilisée. Ca ne veut pas dire que ça me fait plaisir non plus, mais je n'ai pas de remords si c'est ça que tu entend. Quand au "comme moi", qu'il s'agisse d'humain, de vampire ou de falmari n'y change rien. Si on m'attaque, je me défend. Et s'il m'arrive d'attaquer la première, c'est qu'il y a une bonne raison à cela…

Elle posa son regard pénétrant sur la jeune créature qui avait détourné son attention sur une voiture qui roulaient vers elles. Avait-elle seulement entendu ce qu'elle venait de dire? "La fuyarde" n'avait pas l'air de vouloir fuir le nouveau danger auquel elle était confrontée, à savoir l'arrivée d'une voiture qui n'avait manifestement pas envie de ralentir pour lui permettre de regagner le trottoir sans encombre. Bien que la falmari aie finalement rejoint celui-ci, on ne pouvait pas affirmer qu'elle avait très bien évalué le danger…

-Toi on peut dire que t'as le chic pour te mettre dans de drôles de situations!, fit-elle mi-amusée, mi-septique.

Elle l'aimait plutôt bien cette gamine. Malgré son côté innocent qui aurait pu fatiguer la jeune femme, elle avait un sacré caractère et elle ne se laissait pas impressionner comme ça. Mais elle savait aussi s'adapter et réagir plus ou moins bien aux évènements qui se présentaient à elle. Bref, elle n'était pas bête, au contraire, il semblait juste qu'elle ne soit pas tout à fait capable de se prendre en charge toute seule. C'était tout du moins l'impression qu'elle donnait.

Comme Alexis n'avait rien à faire cette soirée ni même cette nuit et qu'elle n'avait besoin de se justifier auprès de personne –au contraire, David verrait sans doute d'un bon œil de la voir le moins possible- elle pouvait bien encore traîner avec "la fuyarde", pour peu que celle ci le veuille.

-Dis moi, tu es sure de savoir ce que tu fais? Ca ne me regarde absolument pas et à vrai dire, je m'en moque un peu, mais je ne pense pas qu'une jeunette dans ton genre devrait se balader toute seule au soir dans des rues aussi reculées…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynn Féägan
Petit trèfle sauvage
avatar

Féminin Nombre de messages : 80
Age : 30
Végétal / Pouvoir : trèfle
Date d'inscription : 14/10/2008

Feuille de personnage
Statut du joueur: actif
Position du personnage: contre l'esclavage

MessageSujet: Re: Balade nocturne   Mar 7 Avr - 15:59

Loin d’elle l’idée même qu’elle était au beau milieu d’une route, la falmari écouta toute ouïe et tête inclinée, la réponse de la Dame. Intriguée par cet aspect violent des humains, Lynn voulait comprendre ce que des humains se mettant à mal entre eux pouvaient bien ressentir… Les falmaris étant de nature pacifiste, même si parfois ils en venaient aux mains, ressentaient toujours un mal-être à frapper les leurs. Sentiment qui était bien sur de nuance bien variable d’une plante à une autre, et aussi visiblement d’une race à une autre.

Ses réflexions n’eurent cependant pas le temps d’aller bien loin que l’attention du trèfle fut attirée par une voiture s’approchant tous phares allumés. Bon normal il faisait nuit, mais bon c’est toujours un peu impressionnant quand on n’a pas l’habitude de voir des objets roulant automatiquement et dégageant des lumières aussi vives. Observant un instant l’approche de l’automobile, Lynn regagna finalement le trottoir alors que la voiture réalisait un magnifique écart, klaxonnant d’allégresse (ou pas xD ). L’inconsciente ne réalisa pas la moindre once du danger auquelle elle venait d’échapper, pour elle la voiture était passée, et elle avait rejoint le trottoir pour l’éviter. Le regard toujours porté sur cette dernière, elle reporta son attention sur l’humaine que lorsqu’elle pris la parole. Elle, se mettre dans de drôles de situations ?! Si elle savait tout ce que elle et Sean avaient bien pu provoquer comme situations rocambolesques… Mais là n’en était pas le sujet, une automobile ce n’était rien ! Aussi se passant une main dans les cheveux pour se gratter l’arrière du crâne, en signe de gêne, Lynn répondit.

« Bin, je ne risquais rien, j’étais prés du trottoir et j’avais largement le temps »

A moins que la dame ne parlait des hommes loin d’être finauds de tout à l’heure…Bonne question là … Car dans ce cas, ouais elle n’avait pas eut de bol et c’est dans une mauvaise situation que tout cela aurait pu se finir. Pff tout ça car elle avait confondu l’un deux avec Sean. D’ailleurs il était peut être arrivé lui ?!

« Si je sais ! »

Ou presque aurait-elle pu rajouter, car la plupart du temps elle agissait et après réfléchissait à son acte. Impulsive, vive d’esprit et d’intentions la falmari passait du coq à l’âne sans vraiment se soucier des transitions, au grand dam de ceux qui voulait comprendre sa manière d’agir par instant. Malgré son exclamation boudeuse qu’elle prononça alors que l’humaine n’avait finit de parler, Lynn continua d’écouter les excuses qu’elle lui sortit pour entamer une discussion.

« C’est pas reculé ici … »

Fit-elle alors que se reculant de quelques pas elle jeta un coup d’œil à la fontaine encore visible après le virage, pour voir si Sean ne l’y attendait pas. Bon personne… il devait être en retard, ou alors n’avait pu venir… mais ce dernier point l’inquiéta vite, car il l’aurait prévenu ! Il aurait trouvé un moyen de lui annoncer. Se mordant la lèvre inférieure pour revenir à sa conversation avec la dame et chasser son inquiétude passagère, Lynn revînt sur le trottoir à ses côtés, arborant un fin sourire amusé.

« C’est que j’habite ici en fait. Enfin pas très loin … chez Mr McCarthaigh »

Elle ne releva pas sa dénomination de jeunette, après tout elle était encore jeune et cette dame devait être bien plus âgé qu’elle à la vue de son visage quelque peu durci. Lynn en profita cependant pour glisser son appartenance à un humain. Enfin appartenance, c’était plus tutelle que autre chose. Ace voulait la traiter comme sa propre fille, chose que Lynn refusait de tout point ! Elle avait certes besoin d’un point fixe, d’un repère sinon elle se mettait dans de ‘drôle de situation’, mais elle tenait à son indépendance, et surtout elle n’était pas comme eux… elle voyait et ressentait les choses différemment qu’un humain pouvait le faire…

« Mais si ce coin vous apparaît si reculé, pourquoi venir vous y perdre ? Vous cherchiez de quoi vous défouler ? »

Lynn finit avec une lueur taquine dans les yeux. Ba vi, un coin reculé n’était normalement pas réputé pour sa fréquentation, alors pourquoi y venir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis Merëgreen
Maîtresse impulsive et peu conventionnelle
avatar

Féminin Nombre de messages : 1308
Age : 28
Métier : Directrice de la mine
Date d'inscription : 24/10/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Active
Position du personnage: Neutre

MessageSujet: Re: Balade nocturne   Jeu 9 Avr - 4:52

C'est vrai, elle était près du trottoir, quant à avoir "largement le temps", ça c'était une autre histoire… Quand Alexis avait commencé son "sermon", elle fut presque déstabilisée par le "Si je sais!" frondeur et impertinent de la falmari. Pour peu, elle lui aurait presque tiré la langue, non? Son côté un peu rebelle et effronté était un véritable plaisir! Cela faisait un petit bout de temps que la jeune femme n'avait plus rencontré quelqu'un d'aussi spontané dans cette ville. Et c'était bien dommage. Au moins la demoiselle n'avait pas la langue dans sa poche et ce fait, qui aurait pu déplaire à des personnes beaucoup trop guindées, enchantait la jeune femme.

Elle intercepta les fréquents coup d'œil de la falmari vers la fontaine qui se trouvait non loin de là, dans l'angle de la rue qui coupait celle sur laquelle elles étaient. Redoutait elle l'arrivée d'une autre présence menaçante? Guettait elle une chance de fuite inopinée? Ou attendait elle après quelqu'un? Manifestement c'était plus à ce dernier choix qu'il fallait parier au vu de l'expression qu'arborait la demoiselle. De la déception qui se muait en inquiétude qu'elle tenta de masquer en se reconcentrant sur la conversation, après avoir assuré que l'endroit n'était pas reculé.

En tout cas, elle tenta de se justifier une nouvelle fois sur le fait qu'elle n'était pas une fuyarde et sa présence sur les lieux. Quand elle mentionna qu'elle habitait chez Mc Carthaigh et que celui ci n'habitait pas très loin, cela refroidit considérablement Alexis.

-Oh…, fit elle en esquissant une petite moue désappointée sur les lèvres. Ace…

Elle avait inconsciemment utilisé le prénom de l'homme bien qu'elle ne l'aie rencontré qu'une fois, mais cette unique fois lui avait amplement suffit. Elle espérait vraiment qu'il soit totalement différent de ce qu'elle avait dans ses souvenirs car pour un peu, elle aurait presque plaint la jeune fille.

Elle revint doucement à la réalité quand la falmari essaya de la taquiner –ou de la "provoquer"- en réutilisant sa propre mise en garde contre elle.

-Mais si ce coin vous apparaît si reculé, pourquoi venir vous y perdre ? Vous cherchiez de quoi vous défouler ?

Sur le point d'éclater de rire, Alexis ne se laissa pas démonter par ce petit brin d'impertinente qui essayait de changer la balle de camp.

-Mais contrairement à certains, je sais me défendre moi, fit elle sur le même ton que la falmari, un petit sourire amusé au lèvres. Pour tout te dire, j'étais venue ici parce qu'endroit reculé rime souvent avec tranquillité… Du moins, la plupart du temps!, ajouta t'elle en lançant un regard soutenu bien qu'espiègle à son interlocutrice.

Et oui, celle ci n'était pas la seule à avoir de la répartie! Heureusement, elles possédaient toutes les deux suffisamment d'intelligence pour faire la part des choses, du moins, Alexis l'espérait. Et elle se trompait rarement. Interceptant un regard de plus vers l'extrémité de la rue, elle déclara:

-Et si on allait maintenant à cette fontaine pour y continuer notre conversation, histoire de l'attendre ensemble et de t'éviter un torticoli?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynn Féägan
Petit trèfle sauvage
avatar

Féminin Nombre de messages : 80
Age : 30
Végétal / Pouvoir : trèfle
Date d'inscription : 14/10/2008

Feuille de personnage
Statut du joueur: actif
Position du personnage: contre l'esclavage

MessageSujet: Re: Balade nocturne   Jeu 16 Avr - 20:48

L’esprit trop occupé à tenter de comprendre le pourquoi de l’absence de son compagnon, le prénom de son maître lui passa d’une oreille à une autre sans toucher ne serait-ce qu’un brin une des neurones de la falmari. Elle n’entendit d’ailleurs même pas l’humaine murmurer à la suite de son évocation… Il fallait la comprendre aussi, le retard était loin d’être l’une des habitude de Sean, alors de ne pas le voir, à leur point de rencontre, c’était pour le moins … inquiétant, oui c’était ça. Tentant de se recentrer sur la discussion qui venait de s’entamer, elle retourna la question sur sa présence en ces ruelles peu éclairées à l’humaine qui lui tenait compagnie. Petite pique qu’elle se permit pour montrer que malgré l’éparpillement de ses sens dans l’environnement, elle suivait toujours la discussion présente.

Notant le changement d’expression de sa vis-à-vis, Lynn l’accompagna dans cette démarche en arborant en suivant un fin sourire rieur. Rooh c’était bon hein… Oui elle ne savait pas se défendre pas les coups… mais la course était une tout aussi bonne technique si personne ne venait entraver son chemin ! Et si aussi les assaillants couraient moins vite… mais ceci est une autre histoire, sachant qu’à cela il fallait aussi ajouté l’environnement qui pouvait avantager tel ou tel côté ! Rheum, mais en cette instant, ces principes que Lynn utilisaient instinctivement, étaient loin de ses préoccupations mentales. Et c’est un roulement de ses iris noisette qui répondit à la première phrase de l’humaine. Elle avait en partie raison, c’était pas la peine d’insister quoi :roll:

La suite de la réponse intéressa d’autant plus la jeune trèfle, qui l’écouta une lueur malicieuse grandissante dans les yeux. Elle était donc venue ici cherchant la tranquillité… Un bref regard circulaire sur la ruelle suivit le terme de ‘tranquillité’, avant que doucement le regard taquin ce recentre sur la grande dame brune.

« Devrais-je me sentir visée ? »

Ce fut un net sourire amusé qui la vînt se perdre sur son visage, avant qu’elle ne continue inclinant la tête sous un mouvement qui fit balancer ses cheveux d’un côté à l’autre en en égarant quelques mèches sur le visage.

« Rien n’est jamais éternel, les choses même d’apparence immuables bougent toujours à un moment donné »

Parole sans trop de rapport sortie, que son regard fila une nouvelle fois se perdre vers la fontaine. Et c’est maintenant son visage tourné vers l’édifice, en ayant simplement les yeux posés l’humaine qu’elle l’écouta parler… mince elle avait remarqué xD Ramenant en suivant le reste du visage, la falmari ne su quoi trop faire à l’instant. Non pas que la compagnie de la dame lui soit déplaisante loin de là, mais c’est que… Enfin elle redoutait la réaction de Sean quand il la verrait. Il pouvait se montrer très possessif, aussi farouche qu’une mère sanglier, mais version masculine bien sure.

« Je veux bien oui. Enfin si ceci ne vous dérange pas ? »

Moue gênée qui apparut furtivement sur le visage de la falmari avant que celle –ci ne parte sans prévenir plus en direction de la fontaine d’un pas léger. Elle n’avait répondu ainsi que par pure politesse après tout, tout comme le lui avait enseigné Mr McCarthaigh. Mais il semblait que la dame ait déjà décidé de l’accompagner à la fontaine avant que Lynn le lui demande, alors bon elle la suivrait sans aucun doute.

« J’attend un ami à moi en fait… il est semble-t-il en retard. Vous habitez vous aussi dans le bosquet… euh quartier pour venir ici ? »

Arf, expression de son village qui était sortie toute seule. Comme quoi le naturel revient vite au galop lorsque la confiance commence à s’installer… Confiance que la falmari accordait bien trop facilement si les bons mots étaient employés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis Merëgreen
Maîtresse impulsive et peu conventionnelle
avatar

Féminin Nombre de messages : 1308
Age : 28
Métier : Directrice de la mine
Date d'inscription : 24/10/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Active
Position du personnage: Neutre

MessageSujet: Re: Balade nocturne   Dim 17 Mai - 1:49

Alexis n'avait pas relevé la petite injonction philosophique qui sortait un petit peu de nulle part. Elle n'aimait pas en général ces espèces de réflexions alambiquées qui lui semblaient souvent beaucoup trop compliquées pour être honnêtes. Nul besoin d'exprimer savamment des pensées simples et accessibles... Mais elle savait bien que la falmari n'avait pas fait ça délibérément pour tenter d'impressionner qui que ce soit, surtout pas elle.

Elle avait emboîté le pas à la jeune fille jusqu'à la fontaine sans lui répondre. Après tout, si celle ci voulait qu'elle parte, elle n'avait qu'à lui dire. Elle avait déjà prouvé qu'elle avait l'audace pour dire les choses comme elle venait. Et ce n'était pas dit qu'Alexis lui tienne compagnie tout la nuit non plus.

Il n'était pas si tard que ça mais l'endroit était pour ainsi dire désert. Une bouteille de bière renversée un peu plus loin devait marquer le point de chute des deux lascars mis en fuite un peu plus tôt. La jeune femme s'était appuyée contre le bord de pierre et faisait jouer ses doigts à la surface de l'eau glacée, fixant celle-ci sans vraiment la voir. Quelque chose dans son attitude ou dans son silence, pour rompre celui ci ou réentamer la discussion, incita sans doute la falmari à confier la raison de son intérêt non dissimulé pour cet endroit.

"J’attend un ami à moi en fait… Il est semble-t-il en retard. Vous habitez vous aussi dans le bosquet… euh quartier pour venir ici ? "

Une pointe d'inquiétude s'était mêlée au ton de sa voix pendant une seconde, avant qu'elle ne l'efface en changeant de sujet. Joli lapsus qui révélait bien ses origines végétales mais se prêta bien à la réponse qui lui fut faite:

-A vrai dire, je n'ai pas vraiment de racines ici...

Alexis avait répondu sans aucune intention de faire un jeu de mot quelconque à la "faute" de la jeune fille.

-C'est plutôt normal quand on est tueuse à gages comme moi, ajouta t'elle le plus sérieusement du monde.

-Je plaisante, fit elle à la réaction de la jeune fille en assouplissant les traits de son visage, sans pour autant esquisser un sourire. Mais tu devrais faire plus attention. Le fait que je t'aie sauvée ne fait pas forcément de moi quelqu'un de bien en qui tu peux avoir toute confiance... Apprend à te méfier.

Elle replaça une mèche de cheveux derrière son oreille.

-Pour répondre à ta question, j'habite un appartement dans les quartiers modernes de la ville, depuis quelques mois déjà.

Et elle n'avait pas vraiment de racines, comme elle l'avait dit. Elle n'habitait pas le pays, elle n'avait pas vu sa famille depuis quelques mois maintenant et les connaissances qu'elle s'était faite restait des connaissances. Et sa relation avec David était pour le moins conflictuelle, malgré une amélioration non négligeable ces derniers temps.

-Ce n'est pas si loin quand on aime marcher ..., conclut elle avec un léger sourire.

Elle se réappuya sur le bord de la fontaine, fouilla dans sa poche et jeta une pièce à la jeune fille:

-Tiens, fais un vœu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynn Féägan
Petit trèfle sauvage
avatar

Féminin Nombre de messages : 80
Age : 30
Végétal / Pouvoir : trèfle
Date d'inscription : 14/10/2008

Feuille de personnage
Statut du joueur: actif
Position du personnage: contre l'esclavage

MessageSujet: Re: Balade nocturne   Dim 7 Juin - 0:01

«tu..tueuse… »

Les mots sortirent en un murmure alors que la fine plante amorçait déjà un repli plus que nécessaire. Les sourcils froncés à cette annonce s’étaient sitôt vus accompagnés du retour de la même lueur sauvage et farouche au sein de ses prunelles noisette qui avait luit à leur premier contact. Cela pouvait expliquer pourquoi elle avait si facilement mis à mal les deux humains de tout à l’heure… Non d’un bulbe, qu’est ce qu’une tueuse pouvait-elle faire là. Puis pour lui annoncer cela avec un tel sang froid c’était qu’elle en était la cible, non ?! Tout du moins c’était ce qu’elle avait retenu de l’histoire que lui avait comté la boîte à images qui bougent. En rencontrer un qui vous dévoilait son identité ne signifiait jamais de bonne chose.

Mais l’humaine réagit bien vite, en adoucissant rapidement les traits de son visage. Ne comprenant pas tout de suite, la falmari se contenta d’incliner la tête, toujours bien méfiante à son égard. Chose que chassa les paroles qui suivirent, c’était une plaisanterie ? Tsss, même pas presque drôle… surtout pour lui dire quelque chose qu’elle savait déjà. Le seul souci est que bien que le sachant, elle n’arrivait pas toujours à faire la différence et n’accordait pas toujours ce qu’il fallait à qui de droit ; les humains étaient si différents des siens.


«Vous m’avez semblée assez franche pour… » Abaisse les yeux sur la surface agitée de l’eau dans le bassin de la fontaine, «Mais oui… Les humains sont trop versatiles et complexes comparés à nous autre, ce n’est pas évident »

Elle n’était parmi ces êtres que depuis bien peu de temps, et leur compréhension semblait bien plus aiguë que le peu dont elle en avait entendu à son village. Les contes ayant cette fâcheuse habitude de caricaturer les comportements à ce qui importe dans l’histoire, voulant mettre en avant la morale et rien d’autre. Souriante nostalgiquement à la fontaine à laquelle elle s’était accotée de biais pour garder un œil sur la rue, Lynn releva ses prunelles sur l’humaine, recentrant ainsi son attention sur le présent, et rien d’autre.

«j’connais pas. »

Enfin de vu non certes, elle ne pouvait connaitre car n’y ayant jamais mis les pieds. Mais Mr Cartaigh lui avait montré sur la carte une fois, alors qu’il lui apprenait les environs de Dublin. Et s’était une bien grande ville d’ailleurs, avec un long fleuve, et un ‘’port’’ car l’océan bordait la ville, et tout plein d’autres trucs dont Lynn n’avait jamais entendu parlé auparavant. Détournant un instant le regard vers la ruelle pour vérifier si Sean ne pointait pas le bout de son nez, elle revînt sur sa vis-à-vis au moment ou celle-ci lui jeta un truc. Par pur réflexe, la trèfle se saisit de l’objet qui était une pièce et la regarda bien interloquée par ce … présent. Qu’est ce qu’elle devait faire avec… un vœu ?! Avec une pièce, là dans la main ?! Boa si c’était une tradition de chez eux…étrange coutume tout du moins.

« euuh.. »

Bin oui, il lui fallait un temps de réflexion pour trouver de quoi faire un vœu :roll : M’enfin elle ne mit pas long feu non plus, et fermant les yeux se lança.

*Je souhaite que Sean arrive dans peu de temps, et que l’on retourne chez nous…*

Se mordillant la lèvre à la fin, elle réouvrit doucement ses paupières, et jeta la pièce à sa propriétaire, sûre d’elle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis Merëgreen
Maîtresse impulsive et peu conventionnelle
avatar

Féminin Nombre de messages : 1308
Age : 28
Métier : Directrice de la mine
Date d'inscription : 24/10/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Active
Position du personnage: Neutre

MessageSujet: Re: Balade nocturne   Mar 16 Juin - 21:25

Apparemment elle avait poussé un peu loin la plaisanterie. C'est vrai qu'elle ne réfléchissait pas toujours au fait qu'elle pouvait paraître imposante, surtout quand quelques minutes avant elle avait étalé deux types à elle toute seule… Et la falmari devait avoir un quota d'innocence véritable devenu bien rare, le genre "pureté" qui ne tombe pas dans l'imbécillité.

-Désolée, fit elle sincèrement en esquissant un petit sourire.

Bon, elle n'allait pas non plus le nier, l'embarras de la jeune fille l'avait quand même amusé. Ca fait toujours plaisir quand son petit effet est réussi. Et puis, il n'y avait rien de méchant…

«Vous m’avez semblée assez franche pour… Mais oui… Les humains sont trop versatiles et complexes comparés à nous autres, ce n’est pas évident »

Bingo… Ce n'était pas comme si elle allait culpabiliser non plus! Mince, mais c'est qu'elle y arriverait presque la gamine! Ca c'est le problème quand on ne vous connaît pas, on ne sait jamais ce qu'il en est vraiment. Et elle était bien placée pour savoir que la 'pousse' avait raison. En fait, elle avait tout compris ou presque, car il n'y avait rien à comprendre. Même les êtres humains ne se comprenaient pas entre eux, à la place ils écrivaient d'innombrables livres de psychologie qui tentaient d'expliquer en surface pourquoi l'homme était aussi con depuis la nuit des temps.

-Si ça peut te rassurer, je ne pense pas que tu ferais une quelconque cible. Et si jamais ça avait été le cas et que j'aie été effectivement une tueuse à gage, je n'aurais pas exécuté le contrat…

Tueuse à gages… Elle avait été le chercher loin celui là. Elle était froide, indifférente, solitaire, mais pas au point de juger de mettre fin à la vie de quelqu'un pour du fric. Ou pour autre chose. Mentir, voler, frapper, cogner, casser, si ça concernait des crapules, aucun problème. Mais des gens honnêtes et faibles, hors de question. C'était un de ses principes auquel elle n'avait jamais dérogé.

Lorsqu'elle évoqua les quartiers modernes, la falmari lui répondit qu'elle ne connaissait pas. Alexis haussa les épaules:

-Je ne suis pas sure que tu rate quelque chose… C'est plus jeune, plus moderne, plus branché mais c'est moins calme, moins intéressant, moins rempli de charme. En gros, c'est aussi inutile que le reste!

Lorsqu'elle lui lança la pièce, la jeune femme avait essayé d'évaluer les réflexes de son interlocutrice et surtout, de détourner ses pensées de son inquiétude. Histoire qu'elle se reconcentre sur le petit bout de métal plutôt que de leur précédente conversation. Mais ce fut-elle qui fut surprise quand sans prévenir, elle récupéra la monnaie de sa pièce, littéralement. Aussi vive d'esprit que de corps, elle ne se laissa cependant pas déstabiliser et la rattrapa habilement avant de l'envoyer d'une pitchenette dans l'eau.

-Whoaw, on peut dire que tu as une façon bien à toi de renouveler les superstitions … Si jamais je croyais à ces trucs là, j'aurai tendance à dire que le vœu que tu viens de faire ne se réalisera pas étant donné que tu aurai du directement la jeter dans la flotte… Mais étant donné qu'à l'origine c'est dans un puit qu'il faut la balancer je crois pour je ne sais plus quelle bestiole réalisant soi-disant les souhaits, ça ne vaut que ce que ça vaut, c'est à dire pas grand chose. Je crois simplement que c'est surtout un attrape-gogo pour touristes ce genre de truc…

Enfin bon, c'était peut-être inutile de partir sur un sujet stérile, surtout que sa réplique semblait quand même avoir perturbé la jeune fille. Encore… Autant profiter de ce moment presque privilégié pour tenter d'en apprendre plus sur les deux "espèces", ça serait beaucoup plus instructif que de palabrer dans le vent et que de tirer ça de vaseuses constatations dans des livres ou des articles peu constructifs. Elle lui exposa donc son idée –moins abruptement-, y joignant un droit de veto qui ne tiendrait pas pour elle, d'une part parce qu'elle ne comptait pas poser de questions très personnelles à la falmari, et d'autre part parce que rien ne l'empêcherait de répondre le plus honnêtement possible à celle-ci…

-Je t'en prie, à toi l'honneur, l'invita t'elle d'un geste de la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Balade nocturne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Balade nocturne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Balade nocturne - PV (terminé)
» Balade nocturne [ pv : Matt ]
» Balade Nocturne [PV Itsumy et Deino, si tu veux]
» Petite balade nocturne. [Adrian]
» [FB -3 mois] Balade nocturne sur west blue [ solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Muileata : Diamond Mine :: RP :: Galway: Vieille Ville :: Les rues-
Sauter vers: