Muileata : Diamond Mine


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sur une caisse il y'avait une vampire....[PV]

Aller en bas 
AuteurMessage
Tanwen Manawyddan
Sublime visage de marbre
avatar

Féminin Nombre de messages : 34
Maître/Esclave de : Esclave
Végétal / Pouvoir : Ongles acérés
Date d'inscription : 09/09/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Neutre

MessageSujet: Sur une caisse il y'avait une vampire....[PV]   Mar 25 Sep - 23:30

Toc...Toc...Toc...Ses pieds se balançaient et venaient taper contre la caisse de bois sur laquelle elle était assise. D'ailleurs que contenait cette dernière? Nourriture? Vêtements? Quelques babioles sans importance? Ou encore était t'elle vide? Habituellement, Tanwen s'en serait complètement moqué mais à l'instant même, elle s'ennuait et ne savait que faire pour s'occuper. D'un léger coup, elle frappa le bois de sa chaussure. Il n'y eût pas de résonnance, indiquant à la jeune femme que quelque chose se trouvait à l'intérieur. Quoi donc? Elle baissa la tête, cherchant du regard un espace entre les lattes. Elle essayait de ne pas trop bouger, histoire de ne pas attirer l'attention. Tanwen aperçut une fente. Elle descendit de la caisse et poussa cette dernière, afin d'agrandir l'espace entre cette dernière et le mur. Elle se baissa et fixa à l'intérieur de la grosse boite en bois. Il faisait assez sombre dans le caveau pour qu'elle puisse vraiment voir ce qu'il y'avait à l'intérieur mais, à la forme de l'étrange contenus, elle pu se faire quelques idées sur le sujet. Peut-être des tissus, des vêtements...Ceux de vampires qui n'avaient pu récuperer leurs bien? Possible...certains maîtres ne souhaitaient pas que leurs nouveaux esclaves aient des affaires avec eux. Paraît qu'ils leurs donneraient tout une fois arrivés à la demeure. Paraît...Certains racontars disaient que les malheureuses créatures n'avaient presque rien après. Ce n'étaient que des rumeurs mais elle pouvait être vrais. Tanwen ne les croyait pas tout comme elle ne les rejettait pas. Elle ne croyait que ce qu'elle voyait.

"Tu fais quoi?"

Cela ne faisait pas longtemps qu'elle avait été mise en vente mais elle aurait pu reconnaître cette voix entre mille. Grasse, cassée, peu commune et très désagréable. Elle leva le regard puis se redressa afin de faire face à un homme. Un des vendeurs du caveau, le plus affreux pour Tanwen. Horrible non pas sur le sens physique mais niveau caractère. En apparence, il n'avait rien de laid. Il était grand, peut-être trop. Son corps était mince et musclé. Il avait les cheveux bruns et des yeux d'un bleu pratiquement turquoise. Son regard aurait pu être magnifique si celui n'avait laisser tranparaître la méchanceté. En effet, le vendeur de vampires était le plus mauvais de tous. Il prennait plaisir à maltraiter ses articles. Il hurlait pour un rien, parfois frappait, certes pas trop pour ne pas abimer mais assez pour faire mal. À présent, il la regardait avec méfiance. Comme si elle pouvait s'enfuir grâce à une caisse! Il y'avait peu être un trou dans le sol, qu'elle avait creuser avec ses mains puis ensuite dissimuler! Et puis même si sa avait été le cas, elle avait encore ses chaînes qui l'empêchait d'avancer à plus d'un mètre du mur, à peu près.
La jeune vampire poussa la boite contre le mur puis s'assit de nouveau dessus, en tailleur. Elle fixait le vendeur dans les yeux. Possible qu'il prenne cela pour une provocation mais elle s'en moquait.


"Tu ne m'as pas répondu!"

Devait t'elle lui répondre? Il n'était pas vraiment digne d'intêret et l'agaçait d'ailleurs. De plus, elle n'avait pas envie de parler et souhaitait qu'on la laisse tranquille.
En guise de réponse, elle haussa les épaules puis détourna le regard pour le poser sur un vampire plutôt agité. Il était arrivé la veille et n'avait fait que du tapage. Il insultait les commerçants, tapait les barreaux de sa cage. Il s'était tus pendantsune demi-heure puis avait repris son tapage. Il embêtait les humains mais dérangeait aussi certains vampires dont Tanwen. Ne pouvait t'il pas se taire?
Le terrible vendeur la toisa d'un regard mauvais puis partis s'occuper du rebelle. Il allait revenir s'occuper d'elle, il venait de le lui dire mais Tanwen en doutait. Vu comment il était stupide, il allait oublié. Elle le regarda s'avancer jusqu'au vampire. La jeune femme aurait pu continuer à l'observer mais elle le trouvait inintéressant et elle savait ce qu'il allait faire. Il allait crier....Tiens, il commençait...puis taper sur la cage et ensuite, si le vampire ne se calmait pas, il irait jusqu'à le piquer avec un bâton, un peu comme on le faisait avec des chiens. Ce geste ne calmerait en aucun cas la créature et au contraire l'exciterait.

Tanwen ferma les yeux et laissa sa tête tombée contre le mur. Elle en avait assez d'être ici. Bien qu'elle était d'une grande patience, elle ne pouvait plus entendre ses cris, ses bruits de barreaux et ses chaînes. Quand allait t'on l'acheter? De nombreux clients étaient venus mais aucuns ne s'étaient vraiment intéressés à elle. Pourquoi? Elle n'en savait rien. Elle n'était pas intéressante? Possible...Oh! Quelqu'un finirait bien par l'acheter. Oui, elle souhaitait partir de cet endroit au plus vite et le seul moyen était qu'on la prenne comme nouvelle domestique ou alors que des vampires se révoltent et viennent les libérés mais cette dernière solution était peu probable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur une caisse il y'avait une vampire....[PV]   Mer 26 Sep - 15:31

Lilian errait d'un endroit à un autre. Sa journée venait à peine de commencer ! Dans cette nouvelle ville il y avait temps à faire !!! Mais elle voulait surtout se procurer quelque chose, en fait quelqu'un. Une brochure avait attirée son attention. Tout sur les vampires, vos vaillants serviteurs ! Ou quelque chose comme ça. Pour avoir fait sa période créatures mythiques Lilian avait faits les yeux ronds. On parlait bien de ses êtres de la nuit ? Ses suceurs de sang ? La brochure expliquait que l'on pouvait s'en procurer au 'caveau aux vampire' mais pour ce qui y est du plan...

*Même pas foutus de le faire correctement !!!!*

Toutefois, Lilian ne perdait pas espoir. En fait elle voulait surtout voir...de vrais vampires ! Formidable ! Elle n'aurait jamais eu cette chance si elle était restée chez elle. Merci grand frère ! Ses yeux verts furetaient un partout. On aurait vraiment dit une gamine de 10 ans. Et non une vraie jeune fille de 14 ans ! Ses immenses couettes blondes qui se balançaient dans son dos, ses tenues un rien enfantin et son visage ne reflétait pas du tout son âge véritable. Une femme-enfant comme disent les pros de la drague.

*Haaaaa ! Enfin !*

Lilian venait de trouver ce qu'elle cherchait. L'enseigne de la fameuse boutique. Elle poussa la porte. Ok, c'est pas vraiment digne de la brochure et ce n'était pas un endroit où elle pourrait trouver de jeunes. D'ailleurs la tête des vendeurs la regardants le montraient bien. C'était sans doute la première fois qu'ils voyaient une petite file poussait la porte de leur établissement. Lilian ne bronche pas et attendit tranquillement qu'un des hommes ne daignent lui adresser la parole.

-Hum...que désire cette demoiselle ?

"Elle veut voir les vampires s'il vous plaît. Et peut être en prendre un"

Le vendeur retrouva son sourire et lui fit signe de le suivre. Ils descendirent dans un ascenseur qui n'avait pas dut voir de la peinture depuis sa mise en service. Quand enfin,ils stoppèrent leur descente. Lilian eut du mal à réprimée une grimace. Si le haut était laid que dire du bas ! Des dizaines de vampires étaient enchaînés aux murs. Les pauvres...Dans la pénombre, la jeune fille ressemblait à une chandelle.Ses rubands captaient la faible lumière des torches. Lilian se dirigea un peu partout, mais toujours suivie du vendeur.

*Bon sang, il a peur que je vole une de leur marchandise ou quoi ?*

Elle allait faire demi tour quand son regard verdâtre capta un visage. Elle s'approcha de la silhouette. Ce n'était pas un vampire...mais UNE vampire. Et très jolie en plus ! Le vendeur s'était un peu éloigné afin d'aider un de ses collègues un peu plus loin. Lilian en profita pour s'anvancer vers la vampire. Et planta son regard dans le sien.

"Salut ! Je m'appelle Lilian...et toi ?"

Mais avant même que son interlocutrice ne lui réponde le vendeur était déjà de retour.

-Mademoiselle a fait son choix ?

Lilian poussa un soupir.

"Comment voulez vous que je le fasse si vous ne me laissez pas un peu seule ?!"

Le vendeur recula, surprit de ce ton aussi autoritaire. Après un hochement de tête il les laissa seules.
Revenir en haut Aller en bas
Tanwen Manawyddan
Sublime visage de marbre
avatar

Féminin Nombre de messages : 34
Maître/Esclave de : Esclave
Végétal / Pouvoir : Ongles acérés
Date d'inscription : 09/09/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Neutre

MessageSujet: Re: Sur une caisse il y'avait une vampire....[PV]   Sam 29 Sep - 23:02

N'allait t'il pas se taire? À quoi bon crier? Cela ne le rendrait pas plus libre. À part déranger les autres personnes présentent dans le caveau et s'abîmer la voix, son attitude était totalement inutile. Tout ce bruit empêchait la jeune vampire de se reposer! Elle ouvrit les yeux et les posa sur l'hurleur. Il secouait la cage manquant de la renverser. Un acte tout aussi stupide que ses cris. Il n'arriverait pas à briser des barreaux d'aciers en les faisant se cogner contre le sol!
Un des vendeurs essayait de le calmer par la parole au plus grand damne de ses collègues. C'était un petit nouveau, pas plus âgé que Tanwen, travaillant au caveau depuis quelques semaines. Il avait choisit se métier à défaut d'en trouver un autre et ne semblait gère l'apprecier. Contrairement aux autres employés, il ne frappait pas et n'haussait jamais la voix, il n'osait pas. Au départ, Tanwen l'avait pris pour un bonhomme timide et stupide. Cette idée c'était renforcer lorsqu'après avoir pu entendre des éclats de rires provenant de la salle des vendeurs, il en était sortis rouge et gêné. Le vieux Dagan, le plus ancien des vampires présent dans le caveau mais aussi le plus curieux s'était empressé de lui demander ce qu'il se passait. Le jeune homme lui avait alors répondu, avec embarras, qu'il venait de dire à ses collègues la raison pour laquelle il avait souhaiter travailler en ce lieu. Le pauvre enfant, qui était anglais et venait tout juste d'arriver en Irlande, avait cru s'embaucher pour un bar, un peu glauque certes. Pourquoi le patron l'avait engager? Manque de personnel sans doute. Pour en revenir au commerçant, il n'avait jamais vu de vampire avant son premier jour de travail. Bien qu'il avait été perplexe en descendant au sous-sol, il n'en avait pas fait par à son supérieur, ne posant des questions qu'à la marchandise, quand il se retrouvait seul avec eux. Il n'avait pas pour autant démissionner, il avait vu dans son nouvel emplois un moyen d'en apprendre plus sur les vampires. Ses premiers jours, il semblait maladroit et ne sachant pas s'imposer. Puis, petit à petit, il avait changé. Il n'obéissait plus au doigt et à l'oeil et faisait preuve d'une grande force de caractère. Bon nombre des créatures présentent dans le magasin l'appréciait car il ne les considérait pas comme de simples bêtes.
En ce moment même, il parlait d'une manière ferme à l'esclave et demandait à ses confrères d'arrêter d'hurler et de le taper. Malheureusement, ces derniers ne l'écoutaient pas. Il prit le bâton de l'homme au regard froid et le jetta dans un coin. S'ensuivit une dispute entre eux. Il finit par soupirer et remonter à l'étage tandis que les autres employés continuaient de torturer le vampire qui ne se calmait pas.

Tanwen se massa les tempes, toute cette agitation lui donnait mal à la tête. Elle esperait que tout allait bientôt cesser et que le calme reviendrait. La jeune vampire observa la pièce, une nouvelle fois. Peut-être y'aurait t'il une nouvelle tâche d'humidité ou alors une fissure récente depuis la dernière fois qu'elle l'avait examiner. Ses yeux se posèrent tout d'abord sur le mur du fond puis celuis de droite puis de gauche. Rien de nouveau. La salle avait toujours les mêmes brèches et traces d'eau. Ces dernières rendaient le lieu étouffant. La jeune femme aurait vraiment souhaiter pouvoir prendre un peu l'air, marcher dans la rue, revoir les étoiles. Il fallait qu'elle oublie cette idée, si elle n'était jamais vendue, elle ne reverrait plus le ciel. Elle finirait par tomber dans une dépression grave, et, n'ayant aucuns autre moyen d'achever ses souffrances, elle se laisserait mourir de faim. Il ne fallait pas qu'elle pense à de tels malheurs! Elle reporta son attention sur l'enragé qui n'avait toujours pas finit de se donner en spectacle.

L'ascenseur s'ouvrit. Tanwen posa alors son regard sur celui-ci et fut étonnée d'y voir sortir une petite fille accompagné d'un vendeur. Ce n'était pas le commerçant qui la suprenait bien évidemment mais la fillette. Que venait t'elle faire ici? Acheter? Elle serait bien la première enfant à être entrer dans le magasin ou du moins le sous-sol. Elle pouvait tout aussi bien être la gamine d'un des employés, qui, ne pouvant être gardé par sa nourrice ou sa mère était venus au travail de son père afin qu'il la surveille.
L'employé la considérait avec égard et quand celle-ci se mit à fureter un peu partout, la vampire compris qu'elle n'était autre qu'une cliente. Une cliente originale. Le réceptionniste avait du être bien surpris de la voir arriver.

La vampire l'observa, analysant ses moindres mouvements. Elle était toujours suivis par un vendeur qui se méfiait d'elle. Comme si une enfant allait les voler! Quoi que...certains gosses étaient précoces. Finalement, il la laissa afin d'aider ses collègues à maîtriser le fauve qui, malgré des traces de fatigues apparentes dans son comportement, ne cessait de s'agiter. Tanwen continua à regarder la fillette. Il était rare de voir se genre de personne en ce lieu! La plupart du temps, les clients étaient des hommes ou des femmes bien habillés venus acheter un nouvelle esclave. Parfois, c'étaient des falmaris mais aussi des vampires envoyés par leurs maîtres.

La fillette s'approcha d'elle et lui adressa la parole. Depuis son arrivé, aucunes personnes exterieurs ne l'avait fait. Peut-être était t'elle digne d'intêret après tout! Elle allait répondre à l'enfant quand le vendeur apparut de nouveau. Qu'est-ce qu'elle détestait les commerçants! Qu'ils vendent des vampires ou autres, ils étaient pratiquement tous pareils, toujours à être sur le dos de leurs potentiels acheteurs! La gamine s'adressa alors à l'homme d'une manière autoritaire qui surpris celui-ci. Jamais aucune personne hautes comme trois pommes n'avait du lui parler de la sorte. Si la blondinette n'avait pas été une cliente, il l'aurait sans nul doute repris. Il finit par s'éloigner, les laissant seules. Il se posta au fond de la pièce et s'assit sur une chaise en bois. Un coup il regardait ses collègues qui avaient presques calmés le vampire soit il les observaient.
La jeune femme décida de répondre à la question de la fillette ou plutôt de Lilian.

"Moi c'est Tanwen."

Parler de nouveau lui faisait bizarre, elle n'avait prononcer mot depuis des jours et il lui semblait presque qu'elle en avait oublier la technique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur une caisse il y'avait une vampire....[PV]   Mer 10 Oct - 21:36

Lilian eut un sourire, en voila un joli nom ! Tanwen...oui. Elle avait l'air gentille. Le bruit derrière elle lui fit tourner la tête. Pauvre vampire ! Tanwen avait elle eut ce traitement ? Peut être...ou peut être pas. Certains vampires étaient plutôt calmes, sans doute n'avaient ils pas le choix en fait, soumis aux rudes conditions de vie de cet endroit. Lilian remit ses pensées en ordre.

-Enchantée Tanwen.

Elle hésitait, pourquoi ? Après tout Tanwen serait peut être une bonne esclave...mmmm, il faudrait penser à changer ce nom. Cela sonne beaucoup trop Antiquité. Disons serviteur. Va pour ça ! Mias le fait qu'elle soit encore une enfant pouvait il posait des soucis ? Bien qu'elle ne se considère que comme une jeune adulte, Lilian savait bien que ceux ci peuvent être extrêmement bornés.

-Dis moi...

Vriament, Lilian n'avait pas l'habitude de mentir. Sauf pour avoir des places de cinéma...bref. Elle jeta un bref regard sur le vendeur un peu plus loin, il les laissait seules, comme elle l'avait demandé.Si il lui venait l'envie de s'approcher...gare a lui ! La tigresse endormie en elle pouvait se reveiller. Grrrr.

Un peu long a la détente, mais après c'est bon.

Revenons a nos affaires.

-Veux tu bien être...euh...mon...comment on dit ? Serviteur, esclave ? Quel mot de conviendrait ?
Revenir en haut Aller en bas
Tanwen Manawyddan
Sublime visage de marbre
avatar

Féminin Nombre de messages : 34
Maître/Esclave de : Esclave
Végétal / Pouvoir : Ongles acérés
Date d'inscription : 09/09/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Neutre

MessageSujet: Re: Sur une caisse il y'avait une vampire....[PV]   Dim 14 Oct - 23:40

[HRP: Désolée du retard]

Tanwen détourna le regard quelques secondes afin de voir ce qu'était devenus l'hurleur. Ce qu'elle vit lui fit de la peine. Il était à demi-conscient, la tête basculé en arrière et calée contre les barreaux de sa cage. On aurait un légume! Pour qu'il soit dans un pareil état les vendeurs lui avaient sûrement administré une dose de calmant quand ils s'étaient enfin rendus compte que les coups de servaient à rien. D'ailleurs, la marchandise avait été bien abimée. De partout sur le visage de celle-ci se trouvaient des marques, plus ou moins graves, faîtes par les bâtons dont se servaient les commerçants. Le sort du pauvre vampire fit taire ses confrères. Ils n'osaient dire mots, de peur d'être aussi sévèrement réprimander. Quels lâches! Et dire que la plupart d'entre eux se vantaient d'être courageux et que les humains ne leurs faisaient pas peur!
La jeune femme laissa ses yeux sur le jeune vampire avant de les poser sur le cruel vendeur aux yeux bleus. Il souriait, heureux d'avoir fait taire l'animal en cage. Quel grand homme! Il avait réussis à maîtriser une personne dans une cage en le droguant. Cela avait sûrement lui demander des énormes efforts! À armes égales, il ne s'en serait pas sortis indemne et perdant, Tanwen en était sûr. Le vampire semblait bien plus fort que le commerçant mais elle se trompait peut-être, elle ne le connaissait aucunemment. En tout cas, il était résistant. Il avait réussis à lutter presque deux heures et aurait certainement pût continuer si on ne lui avait pas donné de somnifères. Le vendeur, c'était tout autre. Il s'était une fois battus avec un de ses collègues et il s'était vite maîtriser. De plus, il tournait de l'oeil dès qu'il voyait une infime trace de sang. Un ringard.
Allait reporter son attention quand il tourna le regard vers elle. Il l'interrogeait du regard tout en ayant un sourire mauvais. Oui, elle avait bien vu se qu'il s'était passé et cela ne lui faisait nul effet. Il s'adossa ensuite au mur, surveillant la salle du regard tandis que ses collègues repartaient à diverses tâches. Il fut très vite lassé d'être debout, et d'un petit geste fit dégager son confrère assis sur la chaise et pris sa place. Il observait la salle, vérifiant que rien de louche ne s'y passait. Il posait souvent son regard sur la fillette et la vampire. Il était impatient. Avait t'il toujours envie de savoir ce qu'elle avait fabriqué avec sa caisse de bois? Peut-être...À moins qu'il avait envie de se débarasser de cette étrange visiteuse. Sûrement les deux.

Tanwen fixa de nouveau la jeune fille. Elle était mignonne et semblait adorable mais les apparences sont souvent trompeuses! D'ailleurs cet air angélique se cachait peut-être un véritable monstre, cruelle et sadique! Les enfants étaient parfois méchants, qu'ils soient vampires, falmaris ou humains.
La fillette lui demanda si elle voulait bien être son esclave ou serviteur. La vampire fut assez surprise. Elle s'était imaginer son achat et il ne se passait pas du tot comme ça! Elle voyait un humain venir, lui poser quelques questions tout en la regardant de haut, aller vers un vendeur, la pointer du doigt. Et bien non, la réalité serait tout autre, enfin, si la gamine acceptait de l'acheter. Autre chose étonna la vampire. L'enfant ne semblait pas trop à l'aise avec les mots esclaves et serviteurs. C'était intéressant. La plupart des êtres humains se souciaient peu de comment ils appelleraient les créatures aux dents longues. Elles étaient pour eux des sous-fifres, ou esclaves, terme le plus répandus. La petite cliente avait un coeur? Un peu de respect pour Tanwen? Apparemment oui.


"Vous pouvez m'appellez comme vous voulez, Mademoiselle."

Elle se sentait bête à vouvoyez une enfant mais son rang l'obligeait. Et puis, elle s'était toujours adressez ainsi aux mômes de ses anciens employeurs.
Tanwen n'avait pas répondu à la première question de la fillette, non pas qu'elle ne le souhaitait pas mais il lui fallait encore une demi-seconde de réflexion. Enfin, feinter la réfléxion. Elle ne souhaitait pas que l'humaine, voyant la rapidité à laquelle elle aurait répondu, pense qu'elle aurait sortis de l'enfer la jeune femme bien que se fut vrai. Ce lieu était l'antre du diable, et ce dernier se trouvait d'ailleurs assis sur une chaise. De plus, si jamais la gamine se montrait être une peste, elle n'hésiterait pas à lui ressortir des phrases tel que "Tu devrais m'être reconnaissante". Qu'elle soit un petit monstre ne la gênait pas, mais se genre de phrase toute faîte l'agaçait fortemment.


"Je veux bien, Mademoiselle."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mick Reed
Jeune chef cuistot arrogant
avatar

Masculin Nombre de messages : 66
Maître/Esclave de : Cain, Mü et Tanwen ^^
Date d'inscription : 18/04/2008

Feuille de personnage
Statut du joueur: Innactif
Position du personnage: Voir règlement

MessageSujet: Re: Sur une caisse il y'avait une vampire....[PV]   Ven 2 Mai - 7:56

(Vala =- D! J'espère que le post est potable lol =- ) )

D’un petit sourire, Mick regardait une scène des plus comique…

Cela devait bien faire un charmant quart d’heure qu’il s’était présenté à cette boutique aux activités quelque peu immorales. Cependant, à ces yeux, celle-ci était plutôt une belle occasion de faire du profit facilement… et de se faciliter la vie!

Cependant, ce n’était pas cette idée qui le fit sourire, mais la scène qu’il avait provoquée. Cela faisait un certain moment qu’il parcourait le sous-sol en survolant les… produits, accompagnés de son fidèle suçon, qu’il tenait grâce à ses dents et qu’il ne retirait que pour glisser quelques paroles. La plupart étaient charmants et semblant résister aux traitements typiques qu’on retrouvait en ces lieux, d’autres par contre semblaient en profonde dépression… On se doute du type qu’il recherchait.

Il passa son attention sur plusieurs vampires, dont notre chère Tanwen, un peu plus tôt. Cependant, il n’y porta guère attention, dû moins, pas dans l’immédiat. Il s’intéressa à un vampire plus… rebelle, un peu plus loin. Il tapa plutôt dans son œil. Avec une belle allure, le vampire semblait plaisant et en plus d’une forme parfaite pour les mines. Il s’y intéressa un peu, l’aborda, et, dans sa nature instinctive, le jeune humain le provoqua en lui lançant une remarque des plus… frustrante! C’est sans doute comme ça que le vampire commença sa crise… Comment Mick aurait-il pu savoir qu’il piquait plein de crises?

Au départ, ça l’avait fait un peu rigoler, d’où son mauvais sourire. Mais après un moment, ça commençait à l’agacer. La tournure que cela prenait devenait un peu trop extrémiste à son goût. Et il commençait à se sentir un peu coupable… quoique bon, il avait qu’à se contrôler un peu non? Mick se contenta de détourner la scène et de s’intéresser à un autre sujet afin d’ignorer le conflit éclatant entre le vampire et les vendeurs.

En détournant le regard à la recherche d’une nouvelle attraction, il tomba sur la petite fille qui le fit un étouffer un rire.


*C’est une cliente ça?*

Une vilaine envie lui traversa la tête.

Lentement, il refit le chemin qu’il avait parcouru plus tôt dans le sens inverse et puis s’arrêta devant la cage de Tanwen. Enfin, si c’était le vrai nom que venait de donner la vampire à la jeune fille.

Qu’est-ce que cette enfant à l’air bête… Parlez ainsi à un vampire! Depuis quand les parents laissaient-ils leurs enfants de la maternelle acheter des vampires? Elle avait peut-être l’intention de la promener en laisse en s’imaginant qu’un vampire c’était comme un petit chien? Mick ne put s’empêcher de rire à cette idée. Ce qui interrompit la jeune fille dans sa réponse à la vampire qui venait d’accepter à la demande de l’enfant.


- Tu ne te serais pas trompé d’endroit petit?

Il s’approcha de la jeune fille, et puis se plaça à côté d’elle en regardant la marchandise que contenait la cage. Il avait un sourire qui donnait une très mauvaise impression au gamin. Comme s’il se croyait supérieur, ou encore, qu’il se moquait de la jeune fille… ce qui était le cas.

-L’animalerie, c’est de l’autre côté de la rue…

Puis il poursuivit d’une phrase des plus improvisés.

-Et puis désoler petite, mais j’ai déjà acheté se vampire. Le vendeur est parti remplir son dossier pour confirmer la vente.

Il tenta de paraître le plus vraisemblable possible et de retenir un petit rire quelque peu immature. Visiblement, il voulait qu’une seule chose, empêcher la jeune fille d’avoir se vampire. Elle semblait si aimable envers eux… et la vampire quant à elle semblait assez docile… et même très calme. Quoique peut-être un peu trop du genre à l’air supérieur? Enfin bref…

La petite le regarda étrangement, peut-être qu’elle se doutait de quelques choses? Elle hésita en fixa le jeune homme d’un regard qui aurait semblé être porteur de coûteux! Mais elle finit par répondre :


-D’accord… Désolé de t’avoir dérangé. Au revoir.

La seconde partie s’adressa à la vampire. Il avait un ton sincère et à la fois amer. Sans doute quel elle ne croyait pas totalement l’homme. Mais de toute manière, s’il avait dit qu’il l’achetait, qu’est-ce qu’elle aurait pu faire? Elle ne pouvait quand même pas se battre pour l’avoir… Et il n’était pas trop enviable de le provoquer vu son air. Sans continuer davantage, elle tourna les talons et poursuivit la route. Après quelques instants, quand elle fut hors de porté, l’humain ne put s’empêcher de goinfré en tentant de faire le moins de bruit que possible, en mettant sa main sur sa bouche.

-Qu’est ce qu’elle est bête! C’est bête hein? Je viens de cacher une belle vente… De toute manière, je suis certain que tu ne l’aurais pas aimé. Elle semble trop gentille à mon goût!

L’homme continua à regarder la vampire. En continuant de se moquer méchamment de la fille… et à la fois du vampire qui venait probablement de perdre une chance qui semblait intéressante.

-Quoique, c’est vrai que tu pourrais faire un bon achat… Sauf si tu es une bonne à rien? C’est le cas?… Téwen? Towen? Ton nom déjà?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanwen Manawyddan
Sublime visage de marbre
avatar

Féminin Nombre de messages : 34
Maître/Esclave de : Esclave
Végétal / Pouvoir : Ongles acérés
Date d'inscription : 09/09/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Neutre

MessageSujet: Re: Sur une caisse il y'avait une vampire....[PV]   Dim 4 Mai - 18:49

Tanwen venait à peine de répondre à l'enfant qu'un trouble faite arriva. La vampire se retint de soupirer. Aujourd'hui n'était pas un jour de tranquillité, malheureusement...Entre son confrère surexcité qui à présent gémissait, perdant ainsi toute dignité et l'humain mesquin qui s'était décidé à s'en prendre à une gamine. En parlant de ce dernier, n'avait t'il rien de mieux à faire? Embêter une fillette, il fallait vraiment être lâche et vouloir se sentir fort pour agir ainsi! Si Manawyddan avait été expressif, elle lui aurait sans nul doute lancé un regard emplis de mépris. Mais elle ne l'était, elle posa donc son regard inexpressif sur l'idiot quelques instants puis le reposa sur la jeune cliente. Non, elle ne faisait pas semblant de l'ignorer, elle l'ignorait. Elle n'aimait prêter attention à ce genre de personne qu'elle trouvait forte ennuyante. Quand l'humain continua à s'en prendre à la gamine, Tanwen laissa ses yeux posées sur cette dernière. Elle souhaitait voir comment elle réagirait. Peut-être aurait t'elle un peu de cran et répondrait? Après tout, beaucoup de gosses de maintenant ne se laissait aucunement marcher sur les pieds et se défendait. Il serait bien que la petite cliente soit ainsi. La situation serait intéressante. Tanwen adorait les joûtes verbales. Elle aimait autant en faire partie que les regarder. Il était rare qu'elle y prenne part puisqu'elle ne parlait pratiquemment jamais mais quand elle le faisait, elle se révélait être une adversaire douée. Maintenant, elle ne serait que simple spectatrice. Enfin, c'est ce qu'elle avait souhaité faire car l'enfant semblait perturbée. La fillette s'excusa puis s'en alla faisant rire l'autre idiot. Pourquoi la vampire n'intervenait pas? Bien qu'elle fut plutôt docile envers les humains, elle n'allait tout de même pas les défendre, qu'ils soient haut comme trois pommes ou non. Et puis, combien d'Hommes défendaient ceux qu'ils jugeaint comme esclaves? Certainement aucuns ou presque. De plus, elle n'allait aider quelqu'un qui la considérait comme un simple larbin. Oui, bien que l'enfant semblait adorable si elle était ici ce n'était sans nul doute pour avoir une personne pour lui faire ses tâches domestiques. Enfin...une personne...Les vampires n'étaient même pas considérés comme tel, dans ce monde ils n'étaient rien. Même un chien avait plus d'importance qu'eux.

Quand le trouble faite s'adressa à elle, Tanwen posa enfin son regard sur lui. Alors il jugeait la fillette d'idiote? Il s'était vu? Il ne vallait guère mieux. Les gens stupides ne se considèraient jamais comme tel, bien au contraire, ils avaient tendances à se trouver intelligent. Ridicule n'est-ce pas? L'humain qui était en face d'elle en faisait partit. Bon, Tanwen lui pardonnait son imbécilité après tout, tout le monde n'avait pu naître avec une intelligence supérieur à celui d'une amibe. Non, ce qu'elle détestait chez le client était sa mesquinerie. N'était t'il pas trop âgé pour agir ainsi? Ce n'était que les enfants qui étaient ainsi généralemment ou les femmes...
Qu'est-ce qu'il était ravis d'avoir fait disparaître une enfant qui aurait pu se réveler une maîtresse plus sympathique que la normale. Il agaçait de plus en plus la vampire. Si elle n'avait pas été attachée, elle se serait peut-être amusée à lui faire peur. Les humains avaient beau se penser supérieur aux vampires, ils avaient, pour la plupart, peur de ceux-ci. Après tout, ces derniers étaient nettement plus fort et possédaient des caractéristiques physiques en plus. Tanwen, elle, avait des griffes dont elle se serait volontier servis pour flanquer la frousse à l'idiot. Tiens! Si jamais il l'achetait (ce qui lui aurait fortement déplus), elle pourrait le faire un jour. Enfin, elle doutait qu'il le fasse. Il était passé devant elle sans la regarder pratiquement quand il faisait son tour de magasin. Il surpris légèrement la vampire en lui demandant si elle était bonne à quelque chose et lui demandant aussi son nom. Devait t'elle répondre? Et bien elle hésitait, elle n'avait envie de rien mais souhaitait aussi rétorquer quelque chose. Oh bien évidemment, elle ne serait agréable avec celui-ci. Après des secondes de réfléxion, elle se décida à parler.


"Je ne suis bonne à rien."

Elle afficha un sourire moqueur. Si la gamine s'était écrasé, Tanwen ne le ferait pas. Bien qu'elle fut habituellement calme et presque muette, aujourd'hui était différent. Et puis, son interlocuteur devait être amusant à agacer. Elle se révélait souvent être une experte pour énerver les gens soit par son silence soit par ses paroles.

" Mon prénom à été prononcer il n'y a que deux minutes et vous ne vous en souvenez pas? Auriez vous Alzheimer avant l'âge?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mick Reed
Jeune chef cuistot arrogant
avatar

Masculin Nombre de messages : 66
Maître/Esclave de : Cain, Mü et Tanwen ^^
Date d'inscription : 18/04/2008

Feuille de personnage
Statut du joueur: Innactif
Position du personnage: Voir règlement

MessageSujet: Re: Sur une caisse il y'avait une vampire....[PV]   Jeu 8 Mai - 7:48

(Désoler, un peu court ^^’’! et puis je le fais juste avant de me coucher donc désoler s’il y a quelques phrases pas très claires xD)

…Oh mais, c’est qu’elle venait de lui faire un coup bas!

Et Mick détestait ça… Lui qui commençait à monter encore plus dans sa joie en voyant que la jeune vampire semblait fâchée d’avoir perdu une gentille maîtresse… non, en réalité elle ne semblait pas être fâchée, sinon que très peu et uniquement par son regard, mais il l’avait supposé. Après tout, quel vampire ne voudrait pas avec l’occasion de tombée sur un bon maître?... Bon, encore une fois, en réalité, même si la vampire s’en était contre fichée, l’humain se serait malgré tout imaginé avoir fâché la vampire. Mais bon, pourquoi lui gâcher le plaisir? Ce que d’ailleurs elle venait de faire…

À première vue, la vampire semblait pourtant calme et respectueuse envers les humains, mais vu ces commentaires, Mick avait laissé tombé cette impression, pour en même temps faire disparaître son sourire dû à sa moquerie de plus tôt, pour le remplacer avec un regard montrant une certaine frustration envers Tanwen. Nul doute que la voix serait porteur de cette même frustration.


-''Si je ne me souviens pas de ton nom, ce n’est pas à cause d’un quelconque problème au cerveau, mais plutôt, car je ne vois pas l’utilité à mémoriser les noms des races pitoyables comme la tienne!''

Dans cette réplique, l’humain porta une de ses mains à l’un des boutons de sa chemise noire décorées de quelques motifs, pour jouer avec ce petit truc rond de manière automatique. Une sorte de tic qu’il effectuait quand il était frustré…

Cependant, son silence de quelques secondes, qui avaient suivi cette réplique, lui redonna un sourire cachant, semblerait-il, de mauvaises attentions.

Après tout, selon les milliers de commentaires de son oncle, s’il y avait une race qui était bien inférieure, c’était bien les vampires! Derrière leurs apparences dangereuses, ceux-ci étaient presque de pauvres chiens domestiques! Ils étaient totalement dépendants des humains puisque ceux-ci possédaient la ‘’nourriture’’. Donc même si la dame se permet d’insulter Mick en ses lieux, puisqu’elle dépend des propriétaires du caveau, elle se retrouverait probablement obligée de se calmer pour montrer les bonnes manières, et ainsi, mériter sa nourriture!... Eh oui, l’unique phrase de provocation, qui aurait dût retirer à Mick l’envie de s’acquérir cette demoiselle, venait de lui doubler cette envie. Sans aucunement être conscient de l’utilité que pourrait lui être la vampire! Puisqu’il n’a pas connaissance de son passé et de ses compétences. Ne cherchez pas à comprendre cette réaction, c’est fort probablement la colère qui lui donna l’impression que le simple goût de vouloir se venger et obliger la vampire à se calmer donnait la peine de dépense sa mince fortune durement ramassée pour celle-ci! Espérons qu’il n’aille pas à regretter cette idée plus tard! Surtout si la vampire ne peut pas exécuter le travail espéré…


-''J’ose comprendre que la vilaine sans nom veut se la jouer à la rebelle? Si tu crois m’agacer, c’est raté!'' Ce qui était en réalité faux, puisqu’il jouait toujours autour de son bouton de chemise. La colère avait probablement uniquement pris la forme d’une joie à cause de son idée, mais elle restait toujours présente. ''Mais si ça peut te rassurer, je pourrais bien t’acheter pour t’apprendre les bonnes manières? Pour ainsi te permettre de devenir un bon chien de compagnie et perdre ce mauvais côté rebelle que tu sembles avoir pris en ces lieux! Après tout, avec la quantité de vampires, on ne peut pas s’attendre à un... une civilisation dépassant le stade des barbares.''

Son sourire reprenait de plus belle maintenant qu’il avait craché ces paroles à la vampire. Sans doute croyait-il lui avoir cloué le bec avec cette remarque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanwen Manawyddan
Sublime visage de marbre
avatar

Féminin Nombre de messages : 34
Maître/Esclave de : Esclave
Végétal / Pouvoir : Ongles acérés
Date d'inscription : 09/09/2007

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Neutre

MessageSujet: Re: Sur une caisse il y'avait une vampire....[PV]   Jeu 29 Mai - 0:41

[Désolée, en plus d'être en retard je te sers un post court et sans qualité]

Races pitoyables...Elle allait encore entendre un de ses discours humains ridicules sur leur supériorité. "Vous n'êtes rien!", "Sans nous vous ne seriez plus là!"...Combien de fois les avait t'elle entendu ses phrases. Aucunes ne l'avaient remise à sa place. Peut-être l'avaient t'elle agacée au tout début mais à force d'être utilisées, elles avaient perdus de leurs valeurs. Devoir encore supporter pareilles insultes ne gênait aucunement la vampire. D'ailleurs, elle ne s'énervait jamais. Tiens! Si l'humain s'attendait à une pareille réaction de la jeune femme et bien il pouvait attendre. Tanwen était sans nul doute une des personnes les plus calmes existants en ce bas monde. Jamais elle n'avait haussé la voix, jamais elle avait vu rouge, jamais elle ne s'était mise en colère...Tout lui passait par dessus la tête. Enfin tout, certaines choses l'agaçaient fortement mais pas plus. La créature de la nuit n'avait jamais penser à ce qui pouvait la mettre hors d'elle. En tout cas ce n'était pas l'arrogance ou la méchanceté. Dommage pour l'abrutis qui lui faisait face. Tiens d'ailleurs, la sérénité de Tanwen l'énerverait t'il? Cela serait fort amusant. Elle en rigolerait pour sûr. Du moins intérieurement, elle ne montrait jamais aucunes de ses émotions. On l'avait souvent traité de monstre ou d'être sans coeur pour ne jamais montrer ses états d'âmes. Elle ne pouvait le faire. La vampire n'avait jamais été démonstrative et cela n'allait pas changer de suite.

Tanwen fixait toujours l'humain. Il avait l'air colérique. Elle allait donc tout faire pour qu'il s'énerve. Elle était douée pour agacer les gens. La jeune femme savait comment s'y prendre et s'était de nombreuses fois exercé. Avec l'idiot qu'elle avait en face, cela ne serait pas dur. Elle pouvait toujours essayé de toucher son orgueil mais elle le connaissait que trop peu. La vampire allait se "la jouer rebelle" comme le disait si bien son interlocuteur. Non, elle n'allait pas hurler mais lui montrer que ses paroles ne la touchaient nullement. De plus, elle allait lui montrer qu'il n'arriverait pas à la faire taire. Elle savait être bavarde quand il le fallait.
Le mot chien amusa fortement la jeune femme. Croyait t'il qu'il l'avait ainsi rabaisser? Il se trompait. La vampire savait quoi répondre, quelque chose de simple.


"Wouf....wouf..."

Un sourire moqueur s'afficha sur son visage. Il était volontaire et peu naturel mais il mettrait peut-être en colère l'humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanis Delroy
Stupid Queen
avatar

Féminin Nombre de messages : 108
Maître/Esclave de : Aucun ...
Végétal / Pouvoir : Aucun...
Métier : Propriétaire de la chaîne de parfum "Hoshi"
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Statut du joueur: Actif
Position du personnage: Pour l'esclavage à neutre (tout dépend de son humeur)

MessageSujet: Re: Sur une caisse il y'avait une vampire....[PV]   Dim 23 Nov - 0:47

Le regard colérique d’une jeune femme se posa sur la porte d’entré du « caveau aux vampires ». Elle n’avait pas envi de rentrer la dedans ! Sa mère était rentrée une fois mais pas deux, son pauvre petit nez n’avait pas apprécié le voyage. Et maintenant, Tanis qui possédait exactement le même nez devait y faire son marché. Rien qu’au dire de sa mère çà allait être horrible ! Pauvre petit nez ! Mais elle ne pouvait pas laisser quelqu’un d’autre lui choisir ses compagnons ! Hors de question ! Elle grommela quelques petites choses indécente avant de pousser la porte avec un air de condamné a mort…

Ses bottines s’avancèrent dans la pièce d’accueil. Une jupe noire tombait au dessus de ses genoux recouverts d’un collant gris, un simple haut noir recouvrait son buste et ses bras, s’évasant aux manches. Ses cheveux avaient été remontés sur son crâne, dans une sorte de méli-mélo ressemblant vaguement à un chignon, l’accessoire de sa tenue était une longue et large écharpe gris-clair qui était passé lâchement sur ses épaules une fois et une autre fois plus prés du cou.
Ses yeux gris cerné de noir recherchèrent la présence d’une quelconque âme. Un homme derrière un comptoir la regardait avec un sourire qui témoignait de son contentement de voir une charmante jeune femme dans son établissement ainsi possédant visiblement de l’argent. Tanis posa un regard froid sur lui dans l’unique but de l’empêche tout tentative d’approche. C’était à elle de faire le premier pas ! Elle ne voulait pas se faire agressée par un vendeur cupide… La brune s’avançât donc et avant même que le vendeur ne puisse lâcher ses premiers mots elle le coupa…


- Où se trouvent les vampires, je vous pris ?

- C’est l’ascenseur à gauche mais attendez on va vous acc…


Trop tard, Tanis avait déjà disparut derrière les battants de l’appareil. Bih ! Que cette boutique était moche ! Bon, elle n’aimait pas fréquenter les boutiques en général et les rares qu’elles visitaient été de luxe, mais là, tout de même… Elle se tenait bien droite au milieu de l’ascenseur à la maison elle pouvait bien être crade çà ne la gêné pas mais pas à l’extérieur !

Dans une remonté de ventre peu agréable l’ascenseur s’arrêtât. Les portes s’ouvrirent…
Haaaa !! Horreur et damnation ! Son nez se fit méchamment attaqué par les odeurs présentes. Comment pouvait-on survivre dans une puanteur pareille ? C’était insensé de laisser des créatures là dedans ! Son nez se plissa et comme si çà pouvait créer une muraille entre elle et l’atmosphère, ses longs doits remontèrent un pan de l’écharpe devant le bas de son visage. Elle fit un pas…
Haaaa !! Horreur et damnation ! Ses talons claqués sur le sol. Elle détestait que ses talons claquent sur le sol…
Haaaa !! Horreur et damnation ! Un vendeur de passage venait de lui bondir dessus…

Elle lui jetât un petit regard furibond. Il l’avait fait sursauter le ***** !


- Bonsoir Mademoiselle ! Puis-je vous guider ?

- N…

- Nous avons plusieurs sortes de vampires très bien dressé…

- J’…

- Un vampire dés plus docile vous conviendrez certainement !

- Je…

- Venez je vais v…

- Mais vous allez me laisser parler à la fin ?! Cette atmosphère est assez étouffante comme cela ! Je n’ais pas besoin de vos paroles inutiles ! Je vous aurais bien demandé quelques conseils mais je vais aller voir quelqu’un d’autre. Non ! Mieux ! Je vais très bien me débrouiller toute seule !


- Mad…

- En cas de problème je vous fait signe, j’ai compris…


Et elle tourna les talons présentant son postérieur rebondi à l’homme. Non mais ho… Elle détestait se faire agresser par des vendeurs ! S’il voulait se faire bien voir il fallait la laisser venir à eux point final…
Ses talons claquèrent sur le sol et dans l’énervant dans lequel l’avait plongé le vendeur, elle ne chercha pas a l’atténuer plus que nécessaire. La jeune femme passa rapidement entre les « rayons » pas vraiment à l’aise bien que rien ne le montrait. C’était vraiment insalubre ici, humide et étouffant. Ces vampires allaient tous tomber malade si çà continuait… Son regard passa sur un vampire qui lui en renvoya un mauvais. Pauvre bête. Les chiens aux refuges étaient mieux traités qu’eux. Elle allait se plaindre a la SPA ! Mais existait-il une SPA pour vampire ? Bon… Pour l’instant il fallait qu’elle fasse un choix ! Quoi prendre ? Elle avait l’impression d’être dans une vente de chiot et d’être incapable d’en favoriser un. Bon, déjà il en faudrait un docile, même si elle savait se défendre et qu’elle trimballé partout une sorte de matraque électrique, elle voulait pouvoir être tranquille. Un autre vendeur fit mine de venir l’aider dans son choix…Un regard particulièrement noir plus tard il était reparti… Bon…femelle ou male ? Hum…Elle ne se sentait pas d’avoir un male à la maison, peut-être plus tard. Bon ce serait une vampire alors !
Son regard vagabondant pas sur un vampire en mauvaise état au sol. Ses sourcils se relevèrent dans un bel ensemble. Qui avait osé battre autant cette créature ?! Surement les vendeurs…****** de vendeurs…

Houlà ! Un jeune homme visiblement rageur passa a coté d’elle l’accrochant au passage. Elle se sentit propulsé sur le coté et c’est seulement grâce a ses reflexes durement acquis qu’elle ne s’étalât pas sur le pauvre vampire gémissant. Furieuse de se faire malmené elle se retourna vers son agresseur dans un vol de jupe. Mince…Le jeune homme était déjà parti…Elle serra les points avec un petit « hum ! » frustré de ne pas pouvoir en découdre…
C’était une totale certitude : elle haïssait cet endroit !
Tanis se tourna sur sa route quand son regard tomba sur une vampire vêtue de rouge. Elle la regarda. Pas comme on regarde une marchandise mais avec un regard dés plus banal…


- C’est toi qui l’a mit dans cette état ? Si c’est le cas, joli coup bien qu’il est faillit m’envoyer sur ton camarade au sol.

Elle s’avançât pour finir par s’arrêter devant elle… Elle leva ses doits pourvus de longs ongles vernis de gris métallisé et baissa son écharpe pour dévoiler son visage au vampire.

- Bah…je ne sais pas quoi te dire d’autre… Ha si… Tu aimes bien les chiens ? J’en ai deux à la maison… Ha et ? Dis-moi si je t’insupporte car peut-être je vais te ramener à la maison, mais seulement si tu es d’accord. Pas envi d’un vampire bougon à la maison. Ha je ne sais pas si je suis une bonne ou une mauvaise maîtresse, au fait… Bon je te laisse parler je viens déjà de crier sur un vendeur parce qu’il ne me laissait pas causer, çe serrait idiot que je fasse la même chose derrière lui, nan ?

Crise de pipettelise en effet, c’est ce qui arrive quand elle ne sait pas quoi dire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur une caisse il y'avait une vampire....[PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur une caisse il y'avait une vampire....[PV]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Muileata : Diamond Mine :: RP :: Galway: Vieille Ville :: Le « caveau aux vampires »-
Sauter vers: